Accueil Actualités Entreprise Fusion PSA- FCA : comité européen de groupe le 26 novembre

Fusion PSA- FCA : comité européen de groupe le 26 novembre

2233
25
PARTAGER

Les choses se concrétisent dans le dossier de fusion de PSA et FCA (Fiat Chrysler Automobile). Des sources syndicales ont indiqué samedi que les membres du comité européen du groupe PSA étaient convoqués le 26 novembre prochain en vue de lancer le processus de consultation des salariés sur le projet de rassemblement des deux constructeurs automobiles.

Convocation du comité européen de PSA

Les membres du comité européen du groupe PSA ont ainsi reçu une convocation à un comité européen. L’ordre du jour en sera le « projet de rapprochement entre le groupe PSA et le groupe FCA par la fusion entre la société Peugeot S.A. et la société Fiat Chrysler Automobile NV ».

La réunion doit avoir lieu à Poissy (Yvelines), où se situent usine et bureaux de PSA.

La question de l’emploi : un sujet crucial pour PSA

Cette réunion fait suite à l’annonce de PSA et FCA, émise le 31 octobre dernier, de leur projet de création d’un mastodonte de l’automobile mondial, chaque constructeur devant être propriétaire du capital à part égale. Cette fusion devrait – nous promet-on – ne conduire à aucune fermeture d’usine.

La nouvelle entité regrouperait plus de 400.000 salariés. En 2018, PSA employait quelque 211.013 salariés dans le monde, avec sa filiale d’équipement Faurecia qui en compte plus de 92.000, FCA employant pour sa part 198.545 personnes.

Un nouveau siège aux Pays-Bas qui a du mal à passer

Parmi les sujets abordés devrait figurer un important point de discorde entre les syndicats et la direction de PSA : l’implantation du siège social de leur future entité aux Pays-Bas.

Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, a jugé dès son annonce comme « objectivement scandaleux » une telle volonté, estimant que les deux groupes agissaient ainsi pour des raisons « fiscales », y voyant même « un premier mauvais signal ».

Il a par ailleurs soulevé que parmi les trois entreprises souhaitant fusionner, aucune ne s’avère être néerlandaise.

S’agissant de la « question sociale » et de l’emploi, Laurent Berger a demandé « qu’un expert économique soit nommé auprès des représentants du personnel dans la phase de réflexion pour regarder » les impacts sur « les différents sites de production en France » et sur « la stratégie industrielle, demain, de PSA ».

L’avis de Leblogauto.com

Parmi les questions posées devraient figurer en tout premier lieu les sujets relatifs à l’emploi et le maintien de la production en France voire même en Europe. Certains redoutent en effet que l’alliance avec FCA et donc avec Chrysler ait notamment pour conséquence de transférer certaines activités outre-Atlantique.

L’implantation du siège de la nouvelle structure aux siège aux Pays- Bas devrait également en faire tousser plus d’un.

Sources : AFP, Syndicats PSA

Poster un Commentaire

25 Commentaires sur "Fusion PSA- FCA : comité européen de groupe le 26 novembre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité
Eh bien les questions sont nombreuses! Est-ce que les Agnelli seront le premier actionnaire de cet ensemble? Si oui! Il y a de quoi s’inquiéter. 1/ Les synergies annoncées sont de l’ordre de 3,5 milliards d’euros entre PSA et FCA alors qu’elles étaient annoncées de 5 milliards d’euros avec Renault? 1/ PSA va vendre Faurécia et paie bien chère cette alliance niveau financier … FCA ne sort pas grand chose. Pour l’instant les actionnaires de FCA sont les grands gagnants! 2/ PSA reverse entre 20 à 25% de ses bénéfices à ses actionnaires alors que FCA reverse 60% aux siens.… Lire la suite >>
polo
Invité

PSA ne vas pas vendre Faurecia les 46% que détient le groupe seront reversés à ses actionnaires (BPI, les Peugeot et Dongfeng seront en gros actionnaires à 5,5% de Faurecia), c’est la même opération qu’a fait FCA avec Ferrari.

Thomas
Invité

Et de son côté Trump va essayer de faire attention à ce que la partie Chrysler de FCA reste bien aux USA 😮

Alphasyrius
Invité

Exactement

Tesla
Invité

Qui va réellement diriger le nouveau groupe issue de la fusion ?
Les informations sont contradictoires sur ce sujet.
PSA et FCA auront combien de membres au conseil d’administration ?
Quel rôle va jouer Exor au sein de ce groupe ?
Le fait que Exor soit l’actionnaire majoritaire lui donne t-il le pouvoir (à l’instar de l’état qui fait la loi chez Renault avec 15%) ?

Pourquoi aucun journaliste ne semble s’intéresser à ces questions ?
Pourquoi n’y a-t-il aucune analyse sérieuse sur la gouvernance véritable du nouveau groupe qui sera créé ?

En résumé, peut-on savoir réellement qui rachète qui dans cette histoire ?

Merci d’avance 🙂

SAM
Invité

@Tesla. En fait parce que personne ne sait rien d’où les tractations en coulisse. Pour le moment Tavares et Exor semblent les grands gagnants du deal. Bruno Le Maire très enclin à commenter tout ce que fait Renault … pour ce dossier c’est silence radio. De quoi alimenter toutes les paranos.

polo
Invité
Tu as déja des réponses, Tavares dirigera le groupe pour les 5 premières années, 11 membres au CA (5 FCA + 5 PSA + Tavares). C’est surtout au bout de 5 ans qu’il y a une inconnue, ce qui est sur c’est que Exor tentera probablement de placer un de ses hommes mais si les Peugeot et la BPI restent sur la même longueur d’onde ils pourront les « contrer » encore plus avec Dongfeng qui va surtout avoir un pouvoir d’arbitre si ils ne se retirent pas. Il faudra surtout voir l’état de l’actionnariat au bout des 5 premières années pour… Lire la suite >>
beol114
Invité

Personne ne rachète personne il y a 50%PSA/50%FCA

versdemain
Invité
Spéculons? Le mariage PSA-FCA pourrait être le casse du siècle. PSA avant valait 22 Milliards – 3 M. pour Faurecia. Soit environ 19 Milliards. Cela inclus plus de 9 Milliards de liquidité amassé par sergio Tavares (le cousin de Carlos Marchionne, ils ont en commun leur large sourire « ayez confiance ») En face FCA valait 18 Milliards, mais va donner 6 Milliards de primes aux actionnaires. La valeur serait alors de 12 Milliards. Tour de magie le deal sera à 50/50% pour chacun et la famille Agnelli sera actionnaire majoritaire. La bourse a réagit en seulement quelques jours FCA à grimper… Lire la suite >>
SAM
Invité

@versdemain. Zont pas encore signé …

AVENUE
Invité

@ versdemain

Oullala encore un qui croit que FCA ne produit rien.
Vision purement locale vu de ton balcon

wizz
Membre

Exor possède 29% de FCA, qui pesait 19 milliards
L’état français, Dongfeng et la famille Peugeot possède chacun 12.2% de PSA, qui pesait 22Mds

Imaginons que la famille Peugeot rachete les parts de Dongfeng et de l’Etat français, redevenir comme avant la crise. La famille Peugeot aurait alors 36.6% de PSA, qui valait 22Mds
En cas de fusion PSA-FCA, alors forcement, la famille Peugeot pèserait plus que la famille Agnelli, et donc prendrait le controle de l’entité et non Elkan. Est ce que FCA serait toujours intéressé par cette fusion?

SGL
Invité

Question, est-ce Tavares qui est aux commandes pour décider (rapidement) les échanges des transferts technologiques et tout autre synergie avec les marques ?

Jdg
Invité

Non ce sont les actionnaires qui décident (les principaux actionnaires,pas les minoritaires).
Mais dans un premier temps il y aura des synergies d’achat puis des après les synergies techniques. On peut pas tout changer en une seule fois.
Puis la logique serait de mutualiser les dépenses r&d dans l’électrique

SGL
Invité

Les principaux actionnaires, sont-ils vraiment compétents ?
Des Punto, MiTo, Ypsilon, sur base CMP, et des Tipo, Croma, Giulietta, sur base EMP2 et le V6 Alfa pour DS sont relativement urgents pour le bien commun pour les VT !?

zeboss
Invité

une Mito et Tipo sur base CMP aurait un sens, électrique surtout….
Emp2 plus orientée hybride, la Chroma n’a pas de sens, par contre un SUV hybride entre 2008 et 3008 comme taille pour aller au dessus de la 500X, moins couteux que le 2008 par exemple, ça serait pas idiot… Pour l’Europe comme l’Amérique du sud…

koko
Invité

Soyons sérieux.
Le V6 Alfa chez DS, ç’est pas possible sur la gamme actuelle.
Pour une simple raison d’implantation moteur.
Les plate formes PSA ne sont pas prévues pour accueillir un moteur longitudinal.

zafira500
Invité

Sans compter que le moteur a été développé par Ferrari et je ne suis pas certain que la firme au cheval cabré accepte la fourniture de ce moteur à une deuxième marque.

Gautier Bottet
Editor

Et puis avouons qu’un moteur Longi / Propulsion chez DS ce serait une sacré remise en cause de l’histoire des origines de la marque…

koko
Invité

Et pourquoi pas un grand coupé Citroën/DS 4 places avec un v6 italien qui envoie la puissance aux roues avant…

wizz
Membre
En plateforme traction moderne, le moteur est placé devant l’axe des roues avant. Il est en porte à faux avant Un moteur 4 cylindres transversal est « presque » plaqué contre l’habitacle. Il est incliné d’environ 15° Le V6 Pentastar est né directement en V6. Il a un angle de 60° Les autres V6 de Ferrari-FCA sont dérivés des moteurs V8, ont un angle de 90° -chaque rangée de cylindre est donc incliné de 45°, qui prendra alors plus de place dans le sens de la longueur de la voiture (par rapport à l’angle de 15°) -et comme c’est un moteur en… Lire la suite >>
koko
Invité

Non,
Il s’appellera SM

wpDiscuz