Accueil Ecologie Les livraisons de la Microlino repoussées

Les livraisons de la Microlino repoussées

1513
28
PARTAGER

La petite puce électrique qui reprend le concept de l’Isetta, la Microlino, va faire patienter ses premiers acquéreurs. Une différence de point de vue avec Tazzari est à l’origine de tout cela.

La Microlino est un petit véhicule biplace, électrique avec ouverture par l’avant. Le projet a été lancé en 2015 et les pré-commandes ouvertes. Pour produire la Microlino, Wim Ouboter, le fondateur et patron de la société Micro Mobility, a fait confiance à TMI (alias Tazzari).

Tazzari s’est fait connaître en produisant sa propre petite voiture électrique, la Tazzari Zero, qui est arrivée sur le marché en 2009. Un succès d’estime plus tard (surtout en Norvège), Tazzari doit jeter l’éponge et est racheté par Artega (filiale de Paragon un équipementier automobile allemand). Et visiblement c’est là que le bât blesse.

Déjà, pour des raisons de confidentialité des tractations, Micro Mobility n’a appris le rachat que lorsque ce dernier a été rendu public, comme tout le monde. En outre, le rachat a fait fuir les employés et cadres de TMI. Résultat, l’énorme expérience acquise avec la Zero a été perdue. Mais, c’est surtout un désaccord sur la qualité des productions qui a eu lieu entre Micro Mobility et la nouvelle direction de TMI.

La qualité au cœur du désaccord

« Nous avons pré-financé la production des premiers véhicules de série il y a plus d’un an. Mais, l’état de développement actuel ne répond pas à nos exigences de qualité. Notre objectif étant de mettre sur le marché un véhicule de haute qualité et d’un bon rapport qualité-prix.

C’est pourquoi nous avons décidé de reporter les premières livraisons afin de donner à TMI plus de temps pour mener à bien le développement d’une Microlino prête à être fabriquée en série ».

Evidemment, Micro Mobility repousse les échéances des versements prévus pour les premiers acheteurs mais, ne jette pas l’éponge. Pour voir le côté positif de ce report, on peut espérer que la qualité du véhicule final ne fera pas trop « plastoc ». En attendant, un configurateur va bientôt être mis en ligne pour les prochaines acheteurs. En revanche, aucune nouvelle date n’est donnée pour les premières livraisons.

Ce n’est pas le premier délai que vit la Microlino. Espérons pour les acheteurs que cela ne soit réellement que des délais. La Microlino est un quadricycle électrique lourd de 2,40 m et capable d’emporter 2 passagers et 300 litres de chargement. 15 kW (20 ch), 450 kg, un 0 à 50 km/h en 5 secondes et 90 km/h en pointe. Deux batteries de 8 ou 14,4 kWh sont disponibles. Avec une autonomie de 125 ou 200 km. Concurrente du Twizy (L7e) elle devrait débuter à 12 000 euros.

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Les livraisons de la Microlino repoussées"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

heu franchement comment dire…
c’est moche, avec une porte à l’avant t’auras l’air con si quelqu’un se colle à ton par choc dans un créneau urbain, reste que c’est au prix (si ça se tient) d’une sans permis…
Je n’ai jamais cru à ce type d’engin, aussi bien économiquement que sur le pavé…

lym
Invité

Ils devraient prospecter Ségolène Royal: Une c…. pareille, ils ont toutes chances et ce ne serait hélas pas une première.

greg
Invité

Tu fais pas de créneaux; tu te gares perpendiculairement, la porte face au trottoir…..

Bizaro
Invité

d’ailleurs c’est un bon avantage pas de créneau à faire même si il faut toujours trouver une place. Le même argument proposé par la Smart Fortwo et le Twizy. Mais eux ont les portes sur le coté.

Donc avantage à c’est future proposition de mobilité urbaine.

Bizaro
Invité

D’ailleurs c’est un bon avantage : pas de créneau à faire même si il faut toujours trouver une place. Le même argument était proposé par la Smart Fortwo et le Twizy. Mais eux ont les portes sur le coté.

Donc avantage à cette future proposition de mobilité urbaine.

zeboss
Invité

@greg : mouai, ok, soit, combien de smart a t’on vu garée perpendiculairement ? sauf sur parking dédié, je vois mal les gens se garer ainsi quand les places de parking en ville ou souterrain sont toutes disposées en longitudinale…
Les places en épis à la rigueur..

lataupe2B
Invité

Un truc à la noix que les concepteurs devraient proposer à Âne Hidalgo. Plus de voitures dans Paris mais uniquement ce truc. Histoire de bien emm … les parisiens.

Hello
Invité

En cas de choc frontal tu ne Sort plus de la voitures??

Bizaro
Invité

Si mais format steak haché en dégoulinant par l’ entrebâillement de la porte déformée.

Blague à part les fenêtres auront sûrement éclatés ou était éjecté par la déformation, il y a aussi une bâche ouvrante sur le toit, et les batteries prendront peut -être feu.

Le Twizy avait passé des crash tests (adaptés à sa catégorie) et s’en était bien sortie. Tous les espoirs sont donc permis, concernant une voiture imaginée et construire par 2 boites avec 0 expérience.

Cela dis sommes nous plus en sécurité sur un scooter?

Hello
Invité

Je ne parle Pas forcement d’un gros choc, un petit choc avec deformation de la porte.

Bizaro
Invité
Comme je l’ai dis : Par la bâche du toit ouvrant ou la vitre latérale. C’est sport mais c’est le même problème sur certaines voitures qui n’ont pas de hayon de coffre et suite à un choc frontal ont leurs portes latérales déformées. sinon tu roules jusqu’à un garagiste… 🙂 Et si le moteur ne fonctionne plus, tu te balances à gauche à droite et le véhicule finira bien par rouler sur lui même ! Avec un peu de chance il s’arrêtera sur la tranche et tu sortiras par le toit comme par une portière. Sinon tu continue de rouler… Lire la suite >>
Lovehornby
Invité

Quand on voit le nombre de smart fortwo 1ère génération que l’on croise encore à Paris et qui se garent encore perpendiculairement, je pense qu’ils peuvent en vendre dans certaines capitales.

greg
Invité

@Thibaut Emme: vous oubliez un petit détail qui a son importance dans le conflit entre Microlino et Artega : Artega a annoncé vouloir produire un clone de la Microlino sous sa propre marque, et ce malgré une clause de non-concurrence pour tous les pays d’Europe, sauf l’Italie. C’est ça le gros problème actuel, Microlino va probablement devoir poursuivre Artega…

wpDiscuz