Accueil Audi Shanghai 2019 : showcar Audi AI:ME

Shanghai 2019 : showcar Audi AI:ME

854
17
PARTAGER
Audi AI:ME

L’Audi AI:ME est la suite de l’AIcon présenté à Francfort 2017. Ce concept électrique se veut être la « mobilité des mégavilles ».

4,30 m de long pour 1,9 m de large. Mais, 2,77 m d’empattement et une hauteur de 1,52 m. En bref, un encombrement de compact avec un empattement de grande berline. De quoi plaire en Chine.

Ici, la motorisation électrique est installée dans l’essieu arrière. 170 chevaux alimentés par une batterie de (seulement) 65 kWh. Rien de révolutionnaire en somme. Tout juste Audi déclare un poids « léger » pour son concept AI:ME (sans le préciser) : acier haute technologie, éléments de carrosserie en aluminium et en plastique.

Côté style, Audi inscrit cette AI:ME dans la lignée de l’AIcon. La face avant dispose d’une sorte de masque noir qui dessine en contraster une calandre single frame (inutile et fermée), histoire de conserver un symbole. La face arrière est très verticale pour maximiser le volume intérieur tout en conservant une taille « contenue ». De profil, on notera les porte-à-faux réduits. Il y a de la Classe A première et deuxième génération non ?

Un salon sur roues

L’intérieur est beaucoup plus conceptuel que celui de l’AIcon. Un immense écran en partie supérieure du tableau de bord relie les deux portières. Le volant est isolé avec un satellite et se détache de tout le reste traité très horizontalement. Tissu, bois, intérieur très clair. On notera même un toit vitré avec des éléments en bois et des plantes qui y courent. Bien trop conceptuel pour un « show-car » (appellation officielle d’Audi).

A l’arrière, la banquette est d’un seul tenant ce qui fait dire à Audi que c’est un véhicule 2 + X. Pour accéder à l’arrière, les portes sont antagonistes et l’absence de pied milieu dégage un bon accès.

On rajoutera que l’AI:ME est autonome niveau 4 (donc sans intervention humaine mais dans des zones limitées). Et est équipé de plein de LED extérieures pour « communiquer » avec son environnement.

L’avis de Leblogauto.com

Enième concept électrique de la galaxie Volkswagen, l’Audi AI:ME est décrit comme un « showcar » théoriquement plus proche de la production qu’un concept. Il n’empêche, à part les chiffres de la motorisation et de la batterie qui semblent cohérent avec ce qu’il se fait actuellement (depuis plusieurs années même) le reste est tout de même très conceptuel. Rien que l’intérieur et la conduite autonome niveau 4 indiquent que ce AI:ME ne sera pas sur nos routes tout de suite.

L’audi AIcon c’était 2017. 1 an 1/2 plus tard, on ne voit « rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie ». Allez, du concret monsieur Volkswagen !

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Shanghai 2019 : showcar Audi AI:ME"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Le nouvel aspirateur Dyson? Ils en étaient au V11 avec Audi ils en sont on V110.Tacle pour la calandre. Sinon pour l’intérieur c’est de l’orfèvrerie! Digne d’un œuf Fabergé! Ça tombe bien pour Pâques!

Bizaro
Invité
VAG à vraiment l’esprit d’à propos. Il faut dire que pour rattraper leur image de « pollueur sans complexe » le groupe met le paquet sur la communication « électrique ». Plusieurs fois par semaine une annonce sur le sujet, largement relayée gratuitement par la presse spécialisée. La presse d’ailleurs commence elle aussi à a se lasser et reprendre un ton critique. On finirait presque par croire qu Audi c’est l’avance par la technologie dans le domaine electrique. Avec leur E.-tron à 417km d’autonomie à peine sortie. Quand on voit ce que fait la concurrence on ce dit que l’avance c’est sur tout dans… Lire la suite >>
pat d pau
Invité

VAG est le champion du marketing auto.
Pour l’E-tron (95), l’EPA est a 328km.
Le KIA Soul EV (64) est a 391km.
La Model 3 (65) mid-range a 418km.

Bizaro
Invité

Il a la même silhouette que la future VW ID. Il ne serait pas étonnant que le recyclage de plate-forme permet à Audi de concrétiser ce n. ième prototype de salon électrique.

D’ailleurs toujours dans la logique de VAGd’occuper l’espace médiatique sur le sujet du véhicule électrique, le groupe avait présenter des dessins d’un Seat à la même alure que la VW ID.

Rickyspanish
Invité

BO…RING !!!!

greg
Invité

Le contraire m’eut étonné venant de toi 😉

Rickyspanish
Invité

Et un énième message de ce genre de ta part n’étonne pas non plus…
Désolé de ne pas être comme toi aveuglement en extase devant tout ce que propose Audi… et non, je ne critique pas systématiquement ce groupe comme tu le laisses entendre.

Invité

par contre, t’entendre dire le contraire n’eut pas été étonnant de ta part 😉

SGL
Invité

L’i3 de chez Audi en mieux pour bientôt !?

SGL
Invité

…euh pourquoi « -3 » ? 😯

SGL
Invité

Ah merci, je comprends mieux ! 😉

zeboss
Invité
on nous vend du rêve, histoire d’empêcher le concret de prendre la place.. 46 ieme concept, et 1 production, dont les qualités sont inférieures à priori à la concurrence en place, et le tout au prix de l’or massif… Sur l’électrique, VW group n’a plus la main mise de la technologie et ça se voit. Passat GTe ou E-Golf n’ont rien de bien sexy, mise à part qu’elles sont achetables. Audi e-tron se fait rabattre les ailes aux USA, autonomie ridicule et tarif stratosphérique… Alors on baratine la presse à coup de concepts et encore de concepts, à la pomme,… Lire la suite >>
wpDiscuz