Accueil IMSA 12 heures de Sebring : Cadillac, elles étaient comme ça

12 heures de Sebring : Cadillac, elles étaient comme ça

919
1
PARTAGER
IMSA

Après la domination sans partage de Toyota dans l’épreuve des 1000 miles de Sebring, disputées dans le cadre du WEC, le circuit floridien a enchaîné dès le lendemain avec la fameuse épreuve de 12 heures, cette fois-ci dans le cadre du championnat Américain IMSA.Acura Penske avait décroché la pole position dans la catégorie Dpi, avec la n°6 de Cameron/Montoya/Pagenaud, mais le début de course a été bien différent.

Cadillac danse sous la pluie

La course est partie sous régime du safety-car, en raison d’une très forte pluie, qui avait déjà marqué la fin de la course des 1000 miles.

Les Cadillac ont rapidement pris le commandement des opérations, avec en particulier la N°31 (Nasr/Curran/Derani) et la N°5 (Filipe Albuquerque/Barbosa/Hartley). A la 4e heure, on pointe même 5 Cadillac dans le top 6. Derrière, les Acura ont étrangement sombré sous la pluie et plongé au classement.

Seules les Mazda du team Joest ont pu vraiment opposer une  résistance aux Cadillac, mais la poisse de Daytona s’est réinvitée: la n°77 de Bernhard/Nunez/Jarvis a été longuement retardée par un début d’incendie, puis la n°55 de Bormarito/Tincknell/Pla est sortie de la piste à mi-course, alors qu’elle occupait la 2e place, se retrouvant reléguée ainsi à 2 tours.

Au final, la Cadillac n°31 d’Action Express Racing l’emporte. C’est la 2e victoire à Sebring pour ce team qui a gagné 4 des 5 derniers championnats IMSA. L’ancien pilote Sauber Felipe Nasr, Eric Curran et Pipo Derani, seconds à Daytona pour une poignée de secondes, prennent leur revanche.

Ils ne devancent que de 1 et 4 secondes respectivement les deux autres Cadillac complétant le podium ! Le triomphe de la marque américaine est total. Acura sauve la face avec la 4e place de la n°7 pilotée par Ricky Taylor/Helio Castroneves/Alexander Ross), qui n’échoue qu’à 11 secondes. Le temps perdu sous la pluie peut leur donner des regrets.

GTLM: Porsche encore et encore

911

En GTLM, la Porsche 911 RSR n°…911 de Patrick Pilet, Nick Tandy et Fred Makowiecki double la mise après le succès de 2018 et offre à Porsche un 66e succès à Sebring. La marque Allemande fait carton plein après le succès en WEC de la veille.

Ford, avec l’équipage Joey Hand/Dirk Müller/Sébastien Bourdais et Corvette, avec le trio Jan Magnussen/Antonio Garcia/Mike Rockenfeller, complètent le podium. Il n’y a que 5 secondes d’écart à l’arrivée entre les trois premiers ! Ford peut se mordre les doigts car l’autre GT de Briscoe/Westbrook/Dixon a longtemps mené les débats avant de perdre la 2e place en fin de course sur un tête à queue.

GTD: Le taureau en forme

Sur Lamborghini Huracan GT3,le trio Breukers/Bortolotti/Ineichen, déjà victorieux à Daytona, fait le doublé avec Sebring et devance une autre Huracan GT3. La Ferrari 488 GT3 de Scuderia Corsa monte sur la troisième marche du podium avec l’équipage de l’expérimenté Toni Vilander. Une maigre consolation pour Ferrari qui n’aura décidément pas connu un grand weekend de sport automobile…

Le spectacle est une nouvelle fois au rendez-vous, le show à l’américaine (merci la Bop aussi) fait des merveilles et attire les constructeurs. Prochain rendez-vous à Long Beach.

 

Source : IMSA

Images : IMSA et comptes officiels des teams

 

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "12 heures de Sebring : Cadillac, elles étaient comme ça"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Conclusion: pour gagner à Sebring faut une voiture rouge et blanche

wpDiscuz