Accueil Actualités Entreprise Ford contraint de suspendre la production du F-150

Ford contraint de suspendre la production du F-150

1390
6
PARTAGER

Le sort semble vouloir s’acharner sur Ford ces derniers temps. Si le constructeur fait l’objet d’une campagne de dénigrement  aux Etats-Unis, il a dû parallèlement se résigner à annoncer la suspension temporaire de la production de son pick-up F-150

Un incendie survenu chez l’un de ses plus importants équipementiers a en effet provoqué des ruptures d’approvisionnement. L’obligeant ainsi à mettre provisoirement à l’arrêt les chaînes d’assemblage de son véhicule le plus vendu aux Etats-Unis.

Ford indique manquer de pièces importantes pour fabriquer le véhicule, suite à une explosion survenue la semaine dernière, chez son fournisseur Meridian Lightweight Technologies, dont le principal actionnaire depuis 2013 est le groupe chinois Wanfeng Auto Holdings. Selon le constructeur, des concessionnaires disposeraient toutefois de stocks de pick-up.

Chômage technique

L’annonce a été faite lors d’une conférence téléphonique programmée en urgence. Les mesures prises vont entraîner la fermeture provisoire de la principale usine d’assemblage du F-150 située à Dearborn au Michigan. Le site emploie 4.000 personnes qui vont donc se retrouver au chômage technique.

En début de semaine, 3.600 salariés de la seconde usine de production du F-150 à Kansas City (Missouri) avaient quant à eux été contraints de rester chez eux.

Un potentiel manque à gagner

Cet arrêt de production devrait impacter les comptes du constructeur. Le pick-up F-150 est le véhicule le plus vendu aux États-Unis et donc le principal contributeur aux revenus de Ford.

La marque en a écoulé près de 900 000 unités l’an dernier, au prix de base de 46 700 $ US le véhicule. En avril dernier, la progression des ventes de ce modèle affichaient une hausse de de 4 % en valeur glissante annuelle.

A noter aussi que la production du camion F-Series Super Duty, à Louisville au Kentucky, a également été interrompue.

Maigre consolation : les productions de General Motors, de Fiat Chrysler et de Mercedes-Benz sont également perturbées par l’explosion survenue chez Meridian Lightweight Technologies.

Sources : AFP, Radio-Canada, Ford

Crédit Photo : Ford

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Ford contraint de suspendre la production du F-150"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Ema
Invité

Ce serait bien de savoir de quelles pièces il s’agit.
On peut compléter par le fait que ce fournisseur fabrique des pièces de fonderie en magnésium, matériau difficile à travailler, en raison de sa forte inflammabilité.
Le redémarrage d’une fonderie magnésium, en fonction de ce qui a été endommagé, peut prendre des semaines, voire des mois.
Il y a probablement d’autres sources, mais l’augmentation de cadence pour les autres sources peut s’avérer industriellement difficile sur ce type de pièces .

Thomas
Invité

Sur une autre échelle(biensûr)il arrive à FORD ce qui est arrivé à Peugeot début 2017 avec l’arrêt de la production d’une partie des 3008 II pour cause d’incendie chez un fournisseur tchèque à l’époque 😉

wpDiscuz