Accueil Changan Pékin 2018 : Changan COS1°

Pékin 2018 : Changan COS1°

466
1
PARTAGER
Changan COS1° (Pékin 2018)

De tous les constructeurs d’Etat en Chine, Changan est aujourd’hui le plus performant. Et comme d’autres il se verrait bien monter un peu en gamme, avec cette nouvelle gamme baptisée COS. Dont on ne sait pas encore très bien s’il s’agit d’une nouvelle marque, ou pas.

Avant de se faire doubler par Geely, Changan avait réussi à se hisser au rang de première marque chinoise avec des produits plutôt réussis, une gamme variée, et surtout une gamme de SUV développée très tôt. Une réussite qui tranchait clairement avec les errements de FAW ou la réaction plus tardive de Dongfeng face au développement du SUV. Changan est désormais un constructeur qui semble assez mature, avec une gamme qui ne comporte plus guère de trous, et un cycle de vie des modèles qui a tendance à se normaliser.

Changan espère donc profiter de cette maturité pour monter en gamme, et réussir à vendre ses véhicules à des tarifs un peu plus élevés. La ligne des modèles COS viendra donc en complétement des actuels SUV « CS » ou « CX ». Malgré la volonté de positionner ces modèles un peu plus haut, cette gamme est assez curieusement rattachée à la division véhicules utilitaires Changan Ossan… En fait, on ne sait pas très bien si COS est une nouvelle marque, ou une gamme au sein de Changan Ossan, avec un nouveau logo à la clé…

Le COS 1°, qui semble indiquer une volonté de numéroter les modèles dans leur ordre d’apparition comme chez Lynk&Co, est un grand SUV 7 places de 4m83 de long et 1m87 de large. Un beau bébé donc, qui ne s’illustre toutefois pas par un style très original. Par rapport à ce qui se fait en Chine, on est même étonné par la faible quantité de chromes ou les dimensions assez réduites de la calandre. L’intérieur est un peu moins sobre avec les différents motifs des coutures sur ses sièges, ou les décors « chrome champagne » autour des commandes ou de l’imposant écran central.

Pour lancer cette marque (?), Changan reste assez raisonnable dans ses ambitions. Le petit moteur 1.5 Turbo, qui développe quand même 131 kW / 178 ch / 280 Nm en témoigne. Il serait étonnant qu’aucune version électrifiée ne vienne compléter ce programme dans les mois à venir.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Pékin 2018 : Changan COS1°"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Navigator84
Invité

Une marque plus haut de gamme à l’image de Wey ou Lynk & Co.
Ils font ce qu’ils ont raté il y a 10 ans avec Besturn, Riich ou Emgrand : un véritable premium local.

wpDiscuz