Accueil Mondial de l'automobile Mondial de l’Automobile de Paris 2018 : sans Nissan

Mondial de l’Automobile de Paris 2018 : sans Nissan

1022
13
PARTAGER

Décidément, cela bouge dans les salons automobiles. Nissan ne sera pas du Mondial de la porte de Versailles en octobre prochain.

C’est à l’occasion d’un événement somme toute anodin (une table ronde sur l’après-vente) que l’information a été annoncée. C’est le Directeur Général de Nissan West Europe him-self, Bernard Loire, qui l’a déclaré.

Le Mondial de Paris qui se tiendra du 4 au 14 octobre 2018 devra faire avec sans doute plus de défections de grandes marques. « Peu de nouveautés viendront faire l’actualité de la marque cette année. Si nous étions présents à Genève ou sur d’autres salons internationaux, ce ne sera pas le cas à Paris » déclare Bernard Loire selon les propos rapportés par JournalAuto. Toutefois, Infiniti y sera.

Des salons selon l’actualité du moment

Après des années d’opulence, pratiquement tous les constructeurs revoient leur politique en matière de salon. Longtemps vecteur important de communication vers le grand public, c’est désormais moins le cas.

Tant pis si le public européen ne voit pas telle ou telle nouveauté dévoilée dans un salon américain ou asiatique (et vice-versa). Il le découvrira sur internet, ou en concession. Le jour où l’un de nos constructeurs nationaux ne fera pas le Mondial de Paris n’est peut-être pas si loin.

Illustration : Mondial de l’Auto 2018

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Mondial de l’Automobile de Paris 2018 : sans Nissan"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ART
Invité

Cette affiche….

greg
Invité

Mais, il me selblait que c´était clair que Nissan désertait définitivement Francfort et Paris pour se concentrer sur Genève, à l´image de Volvo, me Trompe-je?

Gustave
Invité
voir des micra, quasqhai, ou la leaf….mouais ça ne va pas me manquer LOL Par contre infiniti est présent, sauf que 99 % des visiteurs ne savent même pas que cette marque est juste la marque nissan « de luxe », ce qui donne une idée de la culture auto des visiteurs LOL Mais c’est clair que les gros salons sont en voie d’extinction. il faudrait limiter à 2 max par continent….donc pour l’europe, Francfort et Genève (oui c’est hors de l’ue politiquement, mais pas géographiquement) Et puis pour nissan (mais aussi honda, mazda par ex), je suis sur qu’un event comme… Lire la suite >>
seb
Invité
Forcément, si tu ne connais que la Micra, le Quasqhai et la Leaf chez Nissan… ça donne une idée de la culture auto des lecteurs LOL. Tu veux limiter à 2 max par continent, tu peux me dire quels sont les gros salons européens qu’il faudrait supprimer? Parce que je n’en vois déjà que 2, Genève tous les ans et Paris ou Francfort une année sur deux. Je ne considère pas les concours d’élégance, le Festival of Speed, Top Marque ou le salon de Bruxelles comme des gros salons, même si les constructeurs y sont officiellement présent. Crois tu réellement… Lire la suite >>
Gustave
Invité

le coup de voir la voiture que l’on a vu au salon, c’était valable il y a 10 ans..
Du coup, les constructeurs recherchent des événement plus « quali » et goodwood par ex en est un….avec des acheteurs potentiels de modèles de luxe (tiens, alpine y était l’an dernier)

Geneviève a perdu des visiteurs cette année, des events comme goodwood attirent plus de monde que bcp de gp 🙂

Gustave
Invité

Ford ne vient plus depuis des années….préférant des opérations ponctuelles 🙂
qui seront les prochains généralistes à faire l’impasse sur le mondial, suspense….bmw est mon prochain sur la liste

Gustave
Invité

ah oui, y a la gtr aussi….mais j’attends toujours l’altima qui est un carton aux usa
dsl mais ces constructeurs recherchent dorénavant à capter des gens plus directement, ce qui n’est plus le cas d’un salon généraliste ou ça ressemble plus à une grosse journée portes ouvertes 🙂

Francois
Invité
Les centres commerciaux sont de plus en plus désertés, le consommateur n’a plus envie de subire un « environnement stressant » (foule, agressivité, bruit, etc…) alors qu’il peut tranquillement faire ses emplettes les fesses sur son canapé smartphone, tablette ou ordi à la main. Les salons automobiles ne sont pas très différents des centres commerciaux en terme d’inconvénients, les mêmes causes entraînant les mêmes effets, les visiteurs se font plus rares et préfèrent, par exemple, réserver un essai tranquillement de leur domicile chez leur concessionnaire le plus proche. Comme les centres commerciaux, les salons automobiles ne vont pas disparaître mais la contraction… Lire la suite >>
Gustave
Invité

TOut à fait, du coup les constructeurs « ciblent » des événements auto plus petits avec du potentiel commercial.
Pourquoi tous les constructeurs filent au CES !
et même nos grands « spécialistes » (ah ah) que sont turbo, automoto ou direct auto font des reportages sur ce salon !
Et n’oubliez pas que la nlle génération se désintéresse totalement de l’automobile, donc aller à un salon…si en plus on enlève les hôtesses LOL

Lovehornby
Invité

Le mondial du deux roues ressemble a une réunion des concessionnaires de Paris depuis plusieurs éditions. Une sorte de foire expo de province.
Le mondial de ‘auto part de plus haut, mais effectivement ça fait cher l’entrée pour le spectacle offert, qui s’amenuise d’édition en édition.
Ça fait désormais trop cher pour les visiteur et trop cher pour les constructeurs. Qui est-ce qui s’est servi au passage, les organisateurs ?…

wpDiscuz