Leblogauto.com

Résultats financiers 2017 : le groupe Renault signe un record

Après une année 2017 record en terme de ventes, le Groupe Renault annonce un bilan financier record.

On savait déjà que le Groupe Renault (Renault + Dacia + Lada + Samsung + Alpine) avait vendu 3,76 millions de véhicules en 2017. On sait désormais que le chiffre d’affaire (CA) est en hausse de 14,7% à 58,77 milliards d’euros. Sans la consolidation d’AvtoVAZ, il est tout de même de +9,4%. Sans les effets de change, il serait même en hausse de 10,1%.

La marge opérationnelle atteint 6,6% du CA soit 3,854 milliards d’euros. Si on ne tient pas compte d’AvtoVAZ, la marge est de 6,8% à 3,799 milliards d’euros. Le résultat d’exploitation 2017 du Groupe Renault croît de 15,9% à 3,806 milliards d’euros.

Du côté du résultat net, il s’établit à 5,210 milliards d’euros en hausse spectaculaire de 47,1% ! Le sacro-saint « free cash-flow opérationnel » (flux de trésorerie disponible) frôle le milliard à 945 millions d’euros.

Dans le détail, le CA progresse grâce au record de ventes mondiales, mais également grâce à la fabrication de la Nissan Micra à Flins ainsi qu’à la vente de pièces détachées en Iran ou en Chine. Le réseau d’occasion et de pièces détachées (Motrio, etc.) jouent aussi leur rôle.

Les bénéfices d’être en Alliance

Pour autant tout n’est pas rose dans ce bilan record. AvtoVAZ pèse négativement dans le bilan (creusement de . Mais, le constructeur russe se redresse. Cela devrait se voir dans le bilan 2018. En revanche, Nissan continue de contribuer largement aux bons résultats du Groupe Renault. 2,799 milliards d’euros (1,638 en 2016) sont versés par les entreprises associées au sein de l’Alliance. La hausse de la contribution est surtout due à un produit exceptionnel versé par Nissan. En effet, la réforme fiscale votée aux USA par l’administration Trump, ainsi que la vente de Calsonic Kansei permettent à Nissan de verser 1,021 milliard d’euros de plus.

Sans cet élément exceptionnel, le résultat net n’est pas de 5,2 milliards mais « que » de 4,093 milliards d’euros. Pour 2017, on est à un résultat de 18,87 euros par action contre 12,57 l’an dernier. Grâce à ses résultats records, un coupon de 3,55 euros par action sera mis au vote lors de l’Assemblée Générale des actionnaires. L’an dernier, le dividende était de 3,15 euros.

Le PDG du Groupe Renault, Carlos Ghosn, est satisfait de cette année record. « 2017 a été une nouvelle année record pour le Groupe Renault. Les résultats commerciaux et financiers sont la conséquence de la stratégie déployée depuis plusieurs années et des efforts de tous les collaborateurs du Groupe. Avec cette performance et la mise en oeuvre de notre nouveau plan stratégique « Drive The Future », nous sommes confiants dans notre capacité à relever les défis actuels et futurs de l’industrie automobile ».

Grâce à un marché européen en légère hausse, mais, surtout un marché russe qui devrait prendre 10%, Renault s’attend à une année 2018 encore meilleure. Chiffre d’affaire en hausse, marge opérationnelle toujours au-dessus de 6% et important free cash flow sont les objectifs fixés au Groupe Renault.

Résultats consolidés du Groupe Renault

En millions d’euros  2016 2017 Variation 
Chiffre d’affaires Groupe  51 243 58 770 +7 527
Marge opérationnelle 

3 282

6,4% 

3 854

6,6%

+572

+0,2 point 

En % du chiffre d’affaires 
Autres produits et charges d’exploitation  1 -48 -49
Résultat d’exploitation  3 283 3 806 +523
Résultat financier  -323 -504 -181
Part dans le résultat des SME  1 638 2 799 +1 161
Dont : NISSAN  1 741 2 791 +1 050
Impôts courants et différés  -1 055 -891 +164
Résultat net  3 543 5 210 +1 667
Résultat net, part du Groupe  3 419 5 114 +1 695
Free Cash Flow opérationnel de l’Automobile  1 107 945 -162

Illustration : Renault