Accueil Constructeurs Retour sur les Grandes Heures Automobiles 2017

Retour sur les Grandes Heures Automobiles 2017

1058
1
PARTAGER
Ferrari P4 David Piper

Fin septembre dernier s’est tenue la troisième édition des Grandes Heures Automobiles, sur le circuit de Montlhéry. Avant de clore l’année 2017 en fin de semaine prochaine, retour en texte, en images et en vidéos sur l’événement.

Le vénérable autodrome de Montlhéry accueillait une nouvelle fois les Grandes Heures Automobiles. Voitures de rallye, de super production, monoplaces d’époque, sport prototypes, voilà pour les attractions majeures de cette manifestation. Mais ce n’est pas tout. Car outre les stars à quatre roues, de nombreux pilotes étaient présents, pour le plus grand bonheur du public.

Ainsi, le pilote anglais David Piper était le grand invité de cette troisième édition. Et il n’était pas venu en spectateur, puisqu’il avait amené plusieurs de ses autos, reconnaissables par leur robe verte : Porsche 917 K, Lola T70 ou encore Ferrari P4. Mieux encore, malgré ses 87 printemps, Sir Piper continue à les piloter, et avec brio comme pourront en témoigner les spectateurs présents.

Spectacle à tous les étages

Et s’agissant des pilotes hexagonaux, on pouvait croiser notamment Sébastien Loeb, qui a effectué quelques tours de piste au volant de la Peugeot 208 T16 Pikes Peak. Le roi de l’asphalte Gilles Panizzi, pour sa part, a fait le show au volant d’une 306 Maxi. Une auto qu’il connaît d’ailleurs très bien puisque c’est avec elle que tarmac master a remporté ses deux titres de championnat de France en 1996 et 1997.

Le spectacle est partout, y compris dans l’enceinte de l’autodrome. Dans les paddocks, on pouvait ainsi croiser dos à dos les McLaren F1 et P1, une Ac Cobra 427, ou encore une rare monoplace du carrossier italien Moretti. Et du côté de l’espace dédié aux clubs, le 205 GTI Club de France exposait non pas un, mais trois exemplaires de la série spéciale Griffe, reconnaissable à sa teinte verte et ses jantes anthracites.

Les anciennes gloires de Peugeot à l’honneur

Pour le coup, le constructeur français avait sorti ses plus belles griffes. Aux côtés des 306 Maxi et 208 T16, la 307 CC WRC était également de sortie. Et sur le stand Peugeot, les spectateurs pouvaient également admirer la 308 Racing Cup et le 3008 DKR.

Tapies dans un coin du paddock, d’autres gloires du constructeur français ont également enthousiasmé les spectateurs. Il s’agit des Peugeot 505 Turbo de Super Production. Celles-ci se sont forgées un solide palmarès dans le championnat éponyme entre 1980 et 1987, et développaient entre 440 et 550 chevaux. A l’occasion des Grandes Heures, quatre modèles ont pris la piste, dont celle pilotée à l’époque par Jean-Pierre Beltoise. Face aux françaises, l’Audi 200 ayant également couru en superproduction semblait bien esseulée…

Enfin, à l’occasion de cette édition 2017, nous avons pu interviewer trois des pilotes français invités par Peugeot. Et au petit jeu des questions/réponses, ce sont Messieurs Panizzi et Saby qui se sont montrés les plus diserts!

A tout seigneur tout honneur, commençons avec le ‘patron’, Sébastien Loeb :

Continuons avec le facétieux Gilles Panizzi :

Terminons enfin avec Monsieur Bruno Saby :

Illustrations et vidéos : Le Blog Auto

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Retour sur les Grandes Heures Automobiles 2017"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jdg
Invité

Les deux McLaren ont la même plaque. Fi joy et pi joy. C’est au même propriétaire ?
Y a des veinard quand même.

wpDiscuz