Accueil Endurance Résultats et brèves des autres disciplines de la semaine 40 de 2017

Résultats et brèves des autres disciplines de la semaine 40 de 2017

443
1
PARTAGER

Le héros du week-end est Chinois. Champion de F4 France 2016, Ye Yifei (Josef Kaufmann) décroche ses deux premiers succès en FR 2.0 à Hockenheim.

FR NEC

On se rend d’abord à Hockenheim, avec la finale de la FR NEC. Le peloton grossit avec Oscar Piastri (Arden) et Logan Sargeant (R-Ace GP), tous deux issus du British F4.

Ye Yifei (Josef Kaufmann) décroche les deux poles.

Ye reste en tête au feu vert. Richard Verschoor (MP Motorsport) double Sasha Fenestraz (Josef Kaufmann) et passe 2e. Le Français réussit à se dédoubler, mais Ye est déjà loin. Gabriel Aubry (Tech 1) rattrape Verschoor. Il tente une attaque -loupé- puis il commet une erreur, laissant la 4e place à Sargeant. Le débutant US essaye à son tour d’intimider le pilote Red Bull Junior, en vain.

Premier succès en FR 2.0 de Ye. Fenestraz et Verschoor l’encadrent sur le podium.

Le dimanche, Fenestraz se colle à Ye au feu vert. Alex Vartanyan (Arden) double Verschoor et Jarno Opmeer (MP Motorsport), passant 3e. Ensuite, le tiercé est gelé. Fenestraz n’arrive pas à trouver l’ouverture sur le pilote Chinois. Il s’offre même une chaleur et choisit alors de laisser filer Ye.

Doublé de Ye. Fenestraz est de nouveau 2e, mais c’est Vartanyan le 3e.

En terminant 9e, Michael Benyahia (R-Ace GP) décroche le titre, avec 151 points. Ce sacre vaut au Marocain une invitation chez Renault F1. Signalons qu’il est en lice pour un baquet avec Formule e, avec Venturi. Gilles Magnus (R-Ace GP) termine 2e à 150 points. Bartolomej Mirecki (BM Racing) est 3e à 136 points.

Avec 5 manches et beaucoup d’invités, la saison 2017 était très particulière. Les organisateurs nous promettent davantage de concurrents et d’épreuve en 2018.

F1600

Le Team USA a rendu son verdict : Jonathan Kotyk (Pelfrey) et Aaron Jeansonne (qui pilote dans le trophée de la Lucas Oil Racing School) sont les lauréats 2017. Par ailleurs, Rice Race a repris les voitures de Chastain (en sommeil depuis la fin 2016.) Simon Sikes (vue à éliminatoire du Team USA Scholarship) en pilote une.

Le New Jersey marque la finale du championnat 2017. Largement en tête du classement, Matthew Cowley (Pelfrey) est en pole.

Le samedi, Cowley et Kotyk roulent en formation. Zach Holden (K-Hill) oublie de mettre la 1. David Osborne (Pelfrey) et Yuven Sundaramoorthy (K-Hill) ne l’attendent pas. Holden tente une remontée et Sikes en profite pour le suivre. Ils repassent Osborne et Sundaramoorthy.

Succès de Cowley devant Kotyk et Holden.

Le dimanche matin, Cowley et Holden sèment le peloton au départ. Mal partis, Kotyk et Sundaramoorthy réussissent à les rattraper. Trop fébriles, les leaders s’accrochent. Kotyk, Sundaramoorthy et Sikes passent devant. Cowley réussit à repartir. Il double Sikes et finit dans les roues des leaders.

C’est une arrivée au finish, où Sundaramoorthy s’impose d’un capot face à Kotyk et Cowley. Ce dernier étant sacré champion 2017.

Pour la finale, Cowley est en pole et il pense sans doute à fêter son titre par un succès. Raté ! Au feu vert, Kotyk, 3e sur la grille, vire en tête à la chicane. Cowley est alors 2e et Osborne, 3e. Comme d’habitude, ce dernier se liquéfie en course. Il laisse filer Sundaramoorthy, Holden et Sikes. Holden réussit à doubler Sundaramoorthy et passer ainsi 3e.

En s’imposant, Kotyk finit vice-champion. Cowley est 2e et Holden, 3e.

Audi R8 LMS Cup

Pour sa finale, l’Audi R8 LMS Cup est dans le Zhejiang. Alessio Piccariello est déjà titré. Jake Dennis est la vedette américaine de l’épreuve. L’ex-pilote de F3 s’offre d’emblée la pole.

Le Britannique rate son départ. Picariello, Martin Rump et K.O. You se jettent ensemble à la chicane. Dennis déboule, alors que les trois R8 jouent au flipper. Cela fait donc quatre voitures à terre. Chen Wei On comprend que c’est la chance de sa vie. L’ex-pilote de BTCC prend les commandes. Thong Wei Fung tente de le rattraper, mais il perd du temps en essayant de retenir Alex Yoong. Puis c’est l’ex-pilote Minardi qui se retrouve aux prises avec Mitch Gilbert. L’australien réussit à passer.

Malgré deux saisons de CTCC, Chen est classé « amateur ». Il devient le premier amateur à s’imposer au général. Thong et Gilbert complètent le podium.

Suite à l’accrochage de la vieille Dennis et You sont pénalisés. Gilbert se retrouve en pole, devant Chen (!) Au départ, Picariello oublie le vainqueur de la course 1, tandis que Rump reste scotché sur la grille (il finit par partir, mais bon dernier.) Dennis passe également Chen. Picariello sort de la piste et le peloton a le temps de passer. Rump remonte le peloton. Il double Cheng Cong Fu, 4e et klaxonne derrière Chen. Dennis, lui, double Gilbert.

Dennis, Gilbert et l’improbable Chen forment le dernier podium de l’année.

Autrefois, Audi rêvait de détecter des talents Chinois pour les amener au Mans. Désormais, la série se veut Asiatique et elle accueille les réfugiés de la monoplace. Picariello, qui fut champion d’ADAC Formel Masters, est donc champion avec 178 points. Gilbert, venu de la Carrera Cup Asia après un oubliable passage en GP3, est 2e à 134 points. Cheng, très éphémère pilote d’essai McLaren et dernier Chinois du « A » est 3e à 127 points. Les « historiques » (Yoong, Marchy Lee, Jeffrey Lee…) ont trouvé plus fort qu’eux…

Crédits photos : FR NEC (photos 1 à 5), Mathisen Media (photos 6 à 9) et Audi Motorsport Asia (photos 10 à 13.)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Résultats et brèves des autres disciplines de la semaine 40 de 2017"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Invité

Notons que Benyahia a été titré avec une 3è place comme meilleurs résultat

wpDiscuz