Accueil Nouvelles technologies Le camion-poubelle autonome de Volvo Trucks

Le camion-poubelle autonome de Volvo Trucks

590
8
PARTAGER

Les constructeurs de camions en sont persuadés : le futur -à moyen terme- c’est l’autonomie. Volvo Trucks s’est ainsi associé au Suédois Renova dans les camions-poubelle autonomes.

Jusqu’ici, les tests de camions autonomes avaient lieu sur des tracés en quasi-ligne droite (comme les autoroutes) ou dans des lieux avec peu de présence humaine (comme une mine.) A contrario, Volvo Trucks et Renova lancent une expérimentation dans une zone très urbanisée. Renova est la propriété de plusieurs municipalités suédoises ; cette entreprise publique s’occupe de la collecte, du tri et du recyclage des déchets ménagers. Le camion est bourré de capteurs et il circule sur un itinéraire pré-programmé. Un unique éboueur marche aux côtés du camion et le surveille lorsqu’il recule. Avec un bouton-poussoir, il peut l’arrêter sur-le-champ. Et comme on le voit sur la vidéo, en cas d’arrêt imprévu du véhicule, l’éboueur reçoit un message et il doit renvoyer un « ok ».

Pour Renova, l’intérêt est d’optimiser le trajet. De plus, à force de monter et de descendre du camion, les éboueurs Suédois ont un vieillissement accéléré des genoux. Une raison non-évoquée, c’est qu’il y a peu de volontaires pour conduire un camion-poubelle ; c’est ce que l’on appelle pudiquement des « emplois non-pourvus ». Les camion-autonomes pourraient donc solutionner le problème…

D’après les Suédois, c’est le premier camion-poubelle autonome. Pour l’instant, aucun calendrier de déploiement n’est annoncé.

Une vidéo explicative en V.F. :

Source :
Volvo Trucks

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Le camion-poubelle autonome de Volvo Trucks"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Fred21
Invité

L’évolution technologique (tous domaines) qui a dans un sens commencée dès l’invention de la roue ou du silex taillé mais qui s’accélère de manière exponentielle. Le problème est qu’elle est tellement performante, qu’elle dépasse le niveau des besoins. Ces automatismes sont capables de produire plus que nous avons besoin. Par effet de vase communiquant, ça retire l’emploi. On n’a pas l’emploi des personnes qui ont perdues l’emploi du fait des nouveaux automatismes car le besoin n’est pas parallèle à la courbe du progrès d’où une parie du chômage (l’autre partie étant la course au moins couteux -> délocalisation, etc …)

Salva
Invité

Le problème se situe en amont: le partage de la richesse.

miké
Invité

#hamon2017 … ah ben non..

Thibaut Emme
Admin
@Fred21 : cela c’est vrai dans un monde qui n’évolue pas et met le travail au centre de la vie sociale. Or, Asimov (et d’autres) montrent que l’on peut changer de paradigme et mettre l’humain au centre de cette vie sociale. Les robots (au sens large) étant là pour servir l’humain et non le remplacer. Dans la société asimovienne, les sociétés ont basculé de la croissance continue et la recherche de profit à tout crin, vers les sociétés « de loisirs ». L’Homme est libéré du travail et ne le fait que s’il a envie, pour son plaisir. Les salaires deviennent universels,… Lire la suite >>
Fred21
Invité
@Thibaut Emme Je suis totalement conscient qu’il faudra d’une manière ou d’une autre partager. Partager ce que vous voulez la richesse, l’emploi, la fiscalité mais partager. Ca devient évident. Ce qui me choque est que le constat du plein emploi qui ne reviendra plus n’est jamais avoué au niveau de l’état. Sans aveux, impossible de démontrer et d’amener d’autres solutions. On est encore à nous vendre une France qui va mieux sur un quinquennat désastreux au cumul de l’emploi et autant que le précédent (me fout de qui décroche la timbale). Une petite baisse de 0.2%, tout le monde est… Lire la suite >>
miké
Invité

ils perdraient surtout les avantages liés a leur pouvoirs, leurs privilèges… ceux qui ont été abolis… les retraites a vie, la protection, les copains riches, les salaires mirobolants (pour, objectivement, rien foutre, quand on regarde leur temps de présence), les défraiements. Bref, ils ont pas envie de partager, ou alors faudrait voter pour les bons (si seulement ils mettaient leurs égo de coté), pas de bol, on vient de re-signer pour 5ans de foutage de gueule, et la ça s’annonce sans pitié…

Labradaauto
Invité
Ce genre d’outil n’est pas moderne du tout ! si le chauffeur a de l’arthrose du genou, son camion moderne dévait avoir la boite à palette , la cabine , non pas comme les autos tendance surélevée, mais ras de terre pour bien y voir les trottoirs. Pour les systèmes novateurs de conduite télécommandée, c’est un plus qui s’il est au point sera adopté dans les com com. Peut-être demain le ramasseur de poubelles se fera le dimanche soir et sans chauffeur du tout. les accus du camion se seront rechargés au tarif WE du fournisseur d’énergie. D’ici là, on… Lire la suite >>
matt
Invité

et bientôt ils seront équipés d’un bras comme en australie et ils auront ces problèmes
https://www.youtube.com/watch?v=OxmQU9Dvb7c

wpDiscuz