Accueil Endurance Brèves des autres disciplines de la semaine 13 de 2017

Brèves des autres disciplines de la semaine 13 de 2017

121
0
PARTAGER

Encore un week-end sans gros « autre meeting ». Au moins, les retardataires peuvent en profiter pour signer un contrat…

F4 Italia

Ce week-end, c’était l’ouverture de la F4 Italia, à Misano. Plusieurs concurrents d’ADAC F4, comme Mücke ou Van Amersfoort, on fait le déplacement (vu que les deux championnats emploient des Tatuus/Abarth.) Sophia Floersch (Mücke) découvrait ainsi l’Italie. L’autre actualité, c’était les débuts des nouveaux écuyers de la Ferrari Academy, Enzo Fittipaldi et Marcus Armstrong.

Mücke est apparemment le seul à avoir pensé à emporter un appareil-photo. Pole et triplé, le redoublant Sebastian Fernandez (Bhaitech) était en démonstration. Dans la course 1, il a battu Artem Petrov (DR Formula) et Juri Vips (Prema.) Dans la course 2, Lorenzo Colombo (Bhaitech) fut 2e et Armstrong, 3e (son premier podium en Europe.) Pour la course 3, Colombo fut de nouveau 2e, mais cette fois, Petrov était 3e.
Petit-frère d’Alessio Lorandi, Leonardo Lorandi (Bhaitech) remporta la rookie cup de la course 1. Fittipaldi effectua un doublé dans les deux autres manches. Floersch, sanctionnée plusieurs fois pour « dépassement des limites de la piste », termina à chaque fois loin des points. Gag : dans la course 2, les commissaires ont perdu ses donnés, l’empêchant de faire appel. Mais en tant qu’unique féminine du meeting, elle obtint trois coupes des dames.

British F3

Le British F3 s’est offert son test collectif de pré-saison. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a une grosse quinzaine d’inscrits. Toby Sowery, l’homme de l’été 2016, replonge chez Lanan. Hillspeed/Cliff Dempsey recrute l’Allemand Nick Worm, qui découvre la monoplace par la même occasion.

FR 2.0 NEC

Voici une image que l’on n’est pas prêt de revoir, celle d’un peloton de FR NEC. A l’origine, la saison 2017 devait démarrer fin avril à Spa, avant d’aller à Zandvoort, mi-mai. Mais les deux premières manches ont disparu et il faudra attendre fin juin pour que l’exercice 2017 démarre, à Monza. L’organisateur se vante que comme cela, il n’y a plus de doublon avec l’Eurocup. Mais est-ce que la FR NEC ne doit être qu’une formule d’appoint de l’Eurocup ? Avec cinq manches, on dirait une formule asiatique… De plus, il n’y a plus de logique géographique. En bref, ça ne sent pas très bon pour 2018…

F1600

En F1600, Pelfrey fait figure de top team et K-Hill, d’outsider. Ces derniers ont un premier pilote pour 2017 : Yuven Sundaramoorthy. Ce natif de l’état de New York fêtera ses 15 ans d’ici au début de la saison (sans quoi, il ne pourrait courir.) Il s’est fait la main sur la simili-MX-5 Cup organisée par le circuit de Monticello.

Blancpain GT Series Asia

En 2017, le GT Asia disparait au profit d’une compétition organisée par SRO. Les Blancpain GT Series Asia s’aligneront sur le modèle de leur consœur européenne.

Craft Bamboo, un habitué du GT Asia, s’offre deux Porsche 911 GT3 R. Li Zhi Cong et Darryl O’Young piloteront la jaune. Ancien double-champion de Carrera Cup Asia, aperçu en WTCC, O’Young a animé les pelotons de CTCC (pour le meilleur et pour le pire.) Quant à Li Zhi Cong, il été le premier vainqueur Chinois en Asia Renault, avant de remporter le GT Asia, en 2011. Ensuite, il était parti à la conquête de l’Europe, via la F3, en se mettant à l’Anglais intensif. Il se fixait pour objectif d’être en F1 en 2014. Deux saisons britannique et deux saisons européennes plus tard, il a du admettre qu’il n’avait ni le niveau, ni le budget. Le revoilà donc en Asie.

Par ailleurs, KCMG débarque. Martin Rump pilotera l’Audi R8 LMS GT3 de pointe, avec Rick Yoon. Pour rappel, l’Estonien avait remporté la Formula Masters China 2015, avec KCMG, avant de terminer vice-champion de la R8 LMS Cup 2016 (dont les voitures sont préparées par KCMG.) Autant dire qu’il fera figure de client.

Quant au Vincenzo Sospiri Racing, il débarque avec l’un de ses pilotes de Lamborghini Trofeo, Martin Kodric (vue autrefois en FR ALPS.) Il sera rejoint par Sandy Stuvik. L’ex-espoir Thaïlandais, champion d’EuroFormula Open 2015 et ensuite, pilote de GP3, abandonne ainsi la monoplace.

Crédits photos : Mücke (photos 1 et 2), British F3 (photo 3), FR NEC (photo 4), F1600 (photo 5), Craft Bamboo (photo 6), KCMG (photo 7) et Vicenzo Sospiri Racing (photo 8.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz