Accueil F3 Résultat et brèves des autres disciplines de la semaine 5 de 2017

Résultat et brèves des autres disciplines de la semaine 5 de 2017

95
0
PARTAGER

L’homme du week-end, c’est incontestablement lui. A 16 ans et avec seulement une poignée de courses en monoplaces dans le dos, Marcus Armstrong (M2) fait des prodiges en Toyota Racing Series. Ferrari ne s’est pas trompé en l’embauchant. Grâce à lui, on n’avait plus vu un « Kiwi » aussi à l’aise en TRS depuis Nick Cassidy… Fera-t-il aussi bien en Europe ?

Toyota Racing Series

C’est la pénultième manche de la Toyota Racing Series, à Taupo. Marcus Armstrong (M2) est en pole.

Au feu vert, Brendon Leitch (Victory) oublie Jehan Daruvala (M2) et le voici 2e. Quelques virages plus loin, « Ferdinand Habsbourg » (M2), Taylor Cockerton (MTEC) et Kory Enders (MTEC) tentent de passer à trois de front. On obtient donc trois idiots dans le bac à sable et un safety-car.
A la reprise, Leitch s’accroche à Armstrong. Thomas Randle (Victory) klaxonne derrière Daruvala. En tête, le pilote Ferrari Driver Academy tente de semer son compatriote. Il se prend un trottoir et c’est suffisant pour que Leitch passe.

Doublé des Kiwis avec Leitch devant Armstrong. Daruvala est 3e.

Kami Laliberté (M2) est en pole pour la course 2. Le Québecois se liquéfie au feu vert, laissant passer Pedro Piquet (M2), puis Randle, Daruvala, Armstrong, Leitch et presque tout le peloton. Le Français Jean-Baptiste Simmenauer (M2) part à la faute et il entraine un safety-car.
Au restart, Piquet contient Randle. Daruvala effectue une course en solitaire, au 3e rang. Il est vrai qu’Armstrong et Leitch sont en lutte pour la 4e place, laissant ainsi filer le pilote Indien.

C’est donc une victoire de Piquet, devant Randle et Daruvala. Signalons que le Français Thomas Neubauer (MTEC) réussit pour la première fois à rentrer dans le top 10, avec une 9e place.

Pour le Denny Hulme Memorial Trophy, Daruvala est en pole. Pour autant, Armstrong réagit mieux au feu vert et il prend les commandes. Enders, lui, ne passe pas la chicane et c’est un safety-car.
Au drapeau vert, Armstrong met le JATO. Daruvala tente de suivre, mais il doit vite sortir les jumelles. 3e, Habsbourg est trop loin pour contrarier le pilote Force India.

Armstrong passe devant le starter en 1er. Quelques instant plus tard, Daruvala fait de même et une éternité après, l’Austro-Hongrois complète le podium.

Au classement, rien ne va plus ! Randle est le nouveau leader, avec 692 points. Richard Verschoor (Giles) descend au 2e rang, avec 665 points. Invisible à Taupo, le pilote Red Bull emploi l’excuse du « ma voiture a un loup ». 3e à 645 points, Piquet peu rêver de titre. Néanmoins, Daruvala et Armstrong, les grands vainqueurs du week-end, sont en embuscade. Tout ceci nous promet un dernier rendez-vous très viril.
17e à 256 points, Neubauer s’est plutôt bien débrouillé à Taupo. Hélas, la saison est presque finie et le reste du peloton a beaucoup d’avance… Simmenauer est 19e à 180 points. On n’est pas prêt d’entendre la Marseillaise sur un podium…

British F4

Première séance collective de la F4 2017, à Rockingham. Jamie Caroline (Carlin) et Ayrton Simmons (Arden) sont les seuls redoublants. Cameron Das (Carlin), Petru Florescu (Douglas) et James Pull (Carlin) sont également là, mais comme ils vont courir ailleurs, leurs temps ne sont pas pris en compte. Logan Sargeant (Carlin) s’est offert les meilleurs temps des deux journées. On nous dit le plus grand bien de Patrik Pasma (Carlin), Linus Lundqvist (Double R) et Yvas Baltas (Arden.) Signalons le retour de Richardson, avec Lucca Allen au volant. Quant au team Sharp de Jamie Sharp, il a surtout joué les chicanes mobiles.

F4 Italia

Dans la famille Lorandi, Alessio commence à se faire un prénom. Mais il y a aussi Leonardo. Il y a quelques années, dans la structure familiale Baby Race, les deux frangins -épaulés par Giuliano Alesi- faisaient la pluie et le beau temps en karting. A 16 ans, le benjamin des Lorandi peut enfin passer à l’automobile. Il va débuter en F4 Italia au sein du team Bhai tech.

EuroFormula Open

Pilote Motopark, puis US Racing en ADAC F4, Jannes Fittje passe à l’EuroFormula Open. Il signe avec Fortec, arrivé dans la discipline l’an dernier.

F 3.5 V8

La F 3.5 V8 tirerait la langue. C’est le bruit (répandu par le GP2 ?) qui court dans les paddocks. En guise de réponse, la discipline vient de multiplier les annonces. Durango réapparait, tandis que Giuseppe Cirpriani rebaptise son équipe Il Barone Rampante. Le nom fait référence à un personnage d’Italo Calvino. Pour les fans de sport auto, c’était surtout une équipe de F3000 au début des années 90. Cirpriani avait tenté de passer un deal avec Benetton pour faire de la F1 avec des châssis fournit par l’équipe Italienne. Le projet fit long feu et Cirpriani se rappella qu’il était restaurateur à l’origine. Il s’exila alors aux Etats-Unis…
Fortec prend les couleurs de Telmex ; le redoublant Alfonso Celis Jr fera équipe avec Diego Menchaca. Pour rappel, en 2012, Telmex avait offert à Diego Menchaca et lui un billet pour la Grande-Bretagne. L’objectif étant de les placer à terme chez Sauber. FR BARC, F4 BRDC, EuroFormula Open… Menchaca est souvent monté sur le podium, mais il lui a manqué la vista pour viser le titre. Au moins, Telmex garde confiance en lui, alors que Fonseca a été abandonné.
Par ailleurs, Leonardo Fioravanti va débuter. Pilote RP Motorsport en EuroFormula Open, il suit l’équipe en F 3.5 V8.

Crédits photos : Toyota NZ (photos 1 à 6), British F4 (photo 7), F4 Italia (photo 8), EuroFormula Open (photo 9) et Formula V8 (photo 10.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz