Accueil Constructeurs chinois Hanovre 2016 : le Super truck de Foton

Hanovre 2016 : le Super truck de Foton

174
1
PARTAGER

Daimler a droit à un large espace au salon de l’utilitaire d’Hanovre. En tant que partenaire chinois de l’Allemand, Foton en profite pour s’inviter sur le stands. Dans sa valise, non pas du low-cost, mais un Super Truck.

Pour qui connait les poids-lourd chinois, ce n’est pas le dernier cri, ni même l’avant-dernier cri. Les semi-remorques du Pays du Milieu sont rustiques, mais pas cher et ils se contentent d’un entretien minimal. On bourre la remorque jusqu’au ciel, un coup de pied dans les pneus et c’est parti !
Il n’en reste pas moins que la Chine est le premier marché mondial et que l’offre s’est structurée. Les utilitaires légers et moyens ont beaucoup évolué ces dernières années. Alors pourquoi pas les utilitaires lourds ?

Cela fait une décennie que les Européens tentent désespérément de pousser la clientèle vers leurs modèles, plus modernes. Cette fois, ils ont trouvé un allier de poids : Foton, l’un des principaux acteurs. Il s’y intéresse car il espère exporter davantage. Le Pékinois s’est associé à des entreprises comme Cummins, ZF, Faurecia ou Continental au sein de la China Intelligent Connected Super Truck Alliance (CICSA.) C’est donc une initiative privée et non un programme défini par le législateur, comme le Super Truck II américain. L’Auman EST (Energy Super Truck) est un véhicule long-courrier. Objectifs : 30% de consommation en moins (via une hybridation partielle), 30% d’émissions de CO2 en moins (NDLA : ça, ce n’est pas compliqué vu d’où on part…) et une énergie consommée par tonne de fret en baisse de 70% ! Notons que ni Foton, ni la CICSA n’annonce de calendrier. Alors, info ou intox ?

Source :
Foton

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Hanovre 2016 : le Super truck de Foton"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Uberalles
Invité

Il a des airs d’Actros

wpDiscuz