Accueil Daihatsu Toyota Pixis Joy, y’a d’la Cast

Toyota Pixis Joy, y’a d’la Cast

317
6
PARTAGER

Longtemps absent du marché des Kei, Toyota continue à compléter son offre en puisant chez Daihatsu. La Pixis Joy est ainsi le clone parfait de la récente Daihatsu Cast.

Le nom de Pixis désigne depuis 2011 les Kei dans la gamme Toyota. Un nom générique qui recouvre plusieurs modèles. Tous clonés de la gamme Daihatsu : Pixis Epoch (Mira eS), Space (Move Conte), Truck (Hijet Truck), Van (Hijet Cargo), Mega (Wake).

Malgré cette gamme élargie au fil des ans, les ventes ne sont pas très élevées, Toyota gérant cette gamme comme une opportunité à offrir pour les clients fidèles à la marque plus que comme un moyen de conquête. Ainsi, l’ensemble de la gamme n’a été écoulé qu’à 11562 sur les 7 premiers mois de l’année…

La nouvelle venue est donc la Pixis Joy. Il s’agit ici d’un clone de la Daihatsu Cast, 11ème meilleure vente de son segment cette année. Dont on retrouve les trois versions :

  • Joy C = Cast Activa, évoquant un mini-crossover
  • Joy F = Cast Style, plus féminine
  • Joy S = Cast Sport, comme son nom l’indique, plus sportive

Le tout strictement identique, au logo près. Même offre mécanique, classique sur le marché : 3 cylindres 660 cm3 atmosphérique de 52 ch ou Turbo de 64 ch, avec une transmission à variation continue, et au choix en 2 ou 4 roues motrices.

Source : Toyota

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Toyota Pixis Joy, y’a d’la Cast"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Béret vert
Invité
Daihatsu, tombé dans l’escarcelle de Toyota, a hélas quitté le marché français en 2013, faute de ventes, après avoir été salué comme la marque la plus fiable en 2011 par un magazine français (je n’ose pas faire de pub.). Le formidable Terios II ne s’écoulait qu’à 30 exemplaires annuels selon mes sources. Pour ceux qui ne connaissent pas ce modèle, on dira que c’est un genre de Duster en beaucoup mieux. Sorti en 2005 ou 6, son esthétique n’a pas pris une seule ride. Pire, il semble avoir inspiré Ford et Renault pour leurs voiturettes déguisées en 4X4, et Suzuki… Lire la suite >>
Vynes
Invité

Je lui trouve un air de taxi anglais pas désagréable !
Je ne connaissais pas cette voiture, quelle était le tarif en 2011 ?

beniot9888
Invité

En quoi est-il (enfin, était-il) beaucoup mieux qu’un Duster ? De tout façon, il valait mieux pour lui qu’il soit « mieux », vu qu’il était beaucoup plus cher.

Béret vert
Invité
A peine plus cher. Si vous êtes à 2000 euros près pour avoir un vrai 4X4 ( le Jap dispose en effet de trois différentiels dont l’interpont a la particularité de se déverrouiller au braquage. Rien à envier à Toyota…). Pour le reste, il n’y a pas photo non plus. Qualité des matériaux (je concède une console centrale un peu cheap), agilité, habitabilité supérieure (plutôt que se sentir coincé aux coudes), look, maniabilité, silence de fonctionnement très apprécié par les randonneurs que vous croiserez en montagne, fiabilité, roue de secours de série, franchement, faire le pingre pour deux billets de… Lire la suite >>
Baba
Invité

Pour ma part, j’ai eu l’occasion de conduire un daihatsu terios (vendu aussi comme Toyota Cami ou Toyota rush en Asie) sur route et j’ai trouvé que la tenue de route n’était pas son point fort. Tout le contraire du duster qui est roi en la matière, mais qui a lui aussi quelques points d’amélioration.

Béret vert
Invité
S’il s’agit des Dunlop d’origine, en effet. Le Terios n’a pas la même tenue de route si tu met des Bridgestone assez TT ou des Michelin routiers qui le colle à l’asphalte. Désolé les amis, je n’ai pas en tête les dénominations précises de ces pneus. Bon, je vais dire le fond de ma pensée: le Duster est bien. Ce qui me tue, c’est qu’il se vend à 50000 exemplaires quand le Terios c’est 50. Si le rapport était de 1 à 5, je dirais OK, chacun a choisi selon ses besoins spécifiques, goûts, il est logique que le Duster… Lire la suite >>
wpDiscuz