Accueil Audi Résumé des courses Chinoises

Résumé des courses Chinoises

109
0
PARTAGER

Devant l’afflux « d’autres courses » ce week-end, il a fallu séparer les compte-rendus. Voici donc celui concernant les courses disputées en Chine.

CFGP

Après Chengdu, les vieilles CFGP se rendent à Pékin. C’est le premier meeting commun CFGP-F4 China. Li Chen Si (Alan Motor Sport) est en pole.

CFGP 2

Pas de soucis pour Li, qui s’élance devant Il Zijian (Unlimited life) et Yi Shangzong (académie de police de Pékin.) Le trio fait le break sur le reste du peloton. Yi décide ensuite d’attaquer Il. Puis il s’en prend à Li, qu’il double. « Lisi Chen » se fait même brièvement doubler par Il, avant de se dédoubler.

C’est donc une victoire de Yi devant Il et Li.

CFGP 1

Avec la grille inversée, Cao Zi Ye (V Reuters) est en pole. Mais dés le feu vert, il cède sa place à Min Heng (Geely University.) Les gros bras déboulent et Il est le premier à passer. Min résiste un peu, mais Li et Yi parviennent à trouver l’ouverture. Yi fait le forcing sur Li. Il le double dans les derniers tours.

Ainsi, Il s’impose devant Yi et Li.

CFGP 3

F4 China

Après un échauffement à Chengdu, la F4 China débute à Pékin. Yue Cui, vétéran des monoplaces chinoises, décroche la première pole de la série.

F4 China 1

Catastrophe au départ : la monoplace de Yue refuse de démarrer. Liu Kai (ART), Julio Acosta (Champ Motorsport) et Wu Ruopeng partent sans lui. Liu, qu’on nous présente comme « la » révélation chinoise, s’avère un solide leader. Même si Acosta se montre très agressif. Wu, lui, se contente d’assister à la lutte, de loin. Puis, en vue de l’arrivée, le champion 2013 d’AFR porte l’estocade.

Ainsi, le tout premier podium de la F4 China est composé d’Acosta, de Liu et de Wu.

F4 China 2

L’ordre de départ de la course 2 est fonction des meilleurs tours. Liu se retrouve en pole, devant Acosta et Wu. Le scénario est identique à la course 1. A ceci près qu’un 4e pilote, Hua Miao (ART) vient se joindre au trio. Et donc, de nouveau, Liu cède à Acosta en vue de l’arrivée.

On a donc de nouveau Acosta, Liu et Wu sur le podium.

F4 China 3

Formula Masters China

Le Star Academy Racing a pour objectif de trouver « le » talent chinois. L’écurie crée la « China Joy Final ». Ce clone de la GT Academy, soutenu par XBox One, doit repérer les meilleurs gamers. Les plus jeunes iront en FMCS et les plus vieux, en Scirocco R-Cup.

FMCS 1

La Formula Masters China est la première formule monoplace à se rendre à Penbay. Signalons l’apparition d’Absolute Racing (d’ordinaire présent en GT Asia.) L’équipe débute avec Sennan Fielding (animateur de la F4 MSA) et Sun Zheng (ancien du British F3.)

FMCS 2

Leader du classement, Martin Rump (KCMG) est le plus rapide à Penbay.

FMCS 4

Le départ est retardé de 15 minutes, à cause d’une brève averse. Puis deux concurrents calent lors de la procédure de départ et il faut tout recommencer à zéro.
Néanmoins, c’est insuffisant pour déconcentrer Rump. L’Estonien s’envole au départ. Jake Parsons (Meritus.GP) le suit de près. Nicholas Rowe (KCMG) se contente d’être « le meilleur des autres ».

Sans aucun suspens, Rump s’impose devant Parsons et Rowe.

FMCS 3

Le lendemain, Parsons est motivé. Au feu vert, il harcèle Rump. Néanmoins, l’ex-pilote de FR NEC lui ferme la porte. Ensuite, la course est pliée.

On a donc de nouveau un tiercé Rump-Parsons-Rowe.

FMCS 5

Pour la course 3, Rowe est 2e sur la grille. Parsons, 3e, se fait déposer au feu vert par Fielding. Le nouveau venu cimente ensuite sa médaille de bronze. Alors qu’en tête, Rump déroule.

C’est un triplé pour Rump, cette fois accompagné de Rowe et de Fielding.

FMCS 6

Au classement, Rump bétonne son avance, avec 139 points. Parsons perd du terrain, à 115 points. Rowe passe 3e avec… 74 points.

FMCS 7

Audi R8 LMS Cup

Volkswagen a soutenu Penbay depuis sa création, en 2011. Mais faire venir la Scirocco R-Cup ou la R8 LMS Cup était un casse-tête diplomatique. Jeffrey Lee, par ailleurs porte-parole d’Audi Taiwan et promoteur de Penbay, joua les intermédiaires. Aujourd’hui, la R8 LMS Cup peut enfin traverser le détroit de Taïwan.

Audi R8 LMS 3

Sans surprise, la plupart des pilotes Chinois sont absents. Plus curieux : Rahel Frey est également manquante. Edoardo Mortara la replace au pied-levé et décroche la pole.

Audi R8 LMS 1

Mortara a toujours fait figure d’épouvantail en R8 LMS Cup. Il récidive à Penbay. Bien que découvrant la piste, le pilote de DTM s’envole au départ. Cheng Cong Fu est aux prises avec Marcy Lee. Le Hong-kongais est pénalisé d’un drive-through et Cheng peut dérouler. Thomas Fjordbach doit lui se battre avec un Alex Yoong lesté de 50kg. Le champion de Scirocco R-Cup envoi l’ex-pilote Minardi dehors et il peut lui aussi dérouler.

On obtient donc un podium Mortara-Cheng-Fjordbach.

Audi R8 LMS 2

Le dimanche matin, Fjordbach veut empêcher Mortara de signer un doublé. Le Danois bondit au départ et commence à harceler le poleman. Quelques virages plus loin, le Portugais fait valser son poursuivant. Cheng hérite alors de la 2e place et Aditya Patel, de la 3e.

Mortara, Cheng et Patel montent sur le podium. Mais le vainqueur est pénalisé a posteriori pour son accrochage. Il doit donner la coupe du vainqueur à Cheng. Patel passe 2e et Yoong grimpe sur la dernière marche du podium.

Audi R8 LMS 4

Pour la première fois en R8 LMS Cup, il y a trois courses. Patel est en pole pour la finale. Fjordbach le dépose d’emblée. Le Danois taille ensuite la route. Ca klaxonne derrière Patel. Yoong est le premier à passer. Puis Cheng l’imite.

A l’arrivée, Fjordbach obtient sa première victoire en R8 LMS Cup, devant Yoong et Cheng.

Audi R8 LMS 5

Patel profite de l’absence de Frey pour prendre la tête du classement. La recrue indienne d’Audi possède 80 points. Fjordbach passe 2e, à 76 points. Grâce à ses trois podiums, Cheng grimpe au 3e rang, à 68 points.

Audi R8 LMS 6

Crédits photos : FMCS (photos 1 et 8 à 14), CFGP (photos 2 à 7) et Audi Motorsport (photos 15 à 20.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz