Accueil Ecologie Super Bonus écologique : 10 000 euros pour renouveler le parc automobile

Super Bonus écologique : 10 000 euros pour renouveler le parc automobile

88
12
PARTAGER

Le Ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, a présenté son projet de loi de transition énergétique. Parmi les décisions, le véhicule électrique est mis en bonne place avec un bonus réévalué sous conditions.

Le bonus écologique est actuellement de 6 300 euros pour un véhicule sans émission de CO2 (électrique dans les faits) mais il ne suffit visiblement pas à vaincre certaines réticences (autonomie, performances, etc.). Afin de limiter une partie de la pollution en ville, la proposition est donc faite de passer ce bonus à 10 000 euros. Mais ce « super bonus » ne sera octroyé qu’en échange d’une « prime à la conversion » (une prime à la casse qui ne dit pas son nom) d’un véhicule polluant. Vieux diesel, essence hors d’âge devraient être concernés.

Seul bémol, ce super bonus serait en priorité réservé aux zones de pollution atmosphérique (ce qui nous semble contraire au principe constitutionnel d’égalité mais la loi n’est pas encore votée et cette notion peut disparaître). Début juin nous faisions une hypothèse/proposition d’un bonus à 10 000 euros pour relancer un marché assez atone en France. Avec l’introduction d’une prime à la conversion ce super bonus prend encore plus de sens.

Les établissements publics devront également faire un effort lors du renouvellement des flottes de véhicules avec 50% d’électrique. Même si ce n’est pas inscrit dans le code de la route national, les maires pourront autoriser les VE à emprunter les voies de bus ainsi qu’un stationnement à tarif avantageux, voire gratuit. Des mesures de bon sens que nous réclamons depuis longtemps pour développer un marché sur lequel les constructeurs français sont bien placés.

Les bornes ne sont pas non plus oubliées puisqu’un plan d’aide à l’implantation est prévu avec un objectif de 7 millions de points de charge d’ici 2030. Un voeu pieux qu’il faudra concrétiser.

Le projet doit désormais passer par la Commission Nationale sur la Transition Energétique, le Conseil Economique social et environnemental puis à la fin au Conseil d’Etat pour valider la conformité avec la constitution. Un parcours du combattant qui, espérons-le, ne videra pas le texte de sa substantifique moelle.

Source : Ministère de l’Ecologie, illustration : T. Emme/Le Blog Auto

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Super Bonus écologique : 10 000 euros pour renouveler le parc automobile"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Et un nivellement progressif des prix de diesel sur l’essence n’aurait pas été plus juste qu’encore une usine de gaz supplémentaire pour obtenir le « super » bonus de 10 000
Je tiens à dire que je possède aussi un diesel mais je pense avant tout à l’intérêt général.

Nicolas
Invité

ça permettrait d’attaquer le problème sur plusieurs fronts! en particulier celui de la pollution aux particules fines.

francky
Invité

@Nicolas : l’essence est aussi concernée par les particule fine… injection directe et turbo sur les essences ont pas mal changé la donne, en négatif

Diesel ou essence, le problème est le même : il est abberrant d’avoir autant de véhicule thermique en ville, d’avoir des flottes de véhicules entreprise qui parcourt max 25 km par jour, sans aucun véhicule électrique…

victor
Invité

Il est peut être temps de fixer les règles du jeu sur l’électrique. Sans règles strictes et sans vison sur le long terme, les constructeurs développent plus ou moins de nouvelles technologies. S’ils avaient un cadre stricte imposant une technologie propre et avec des règles du jeu établies, cela ferait longtemps que l’on pourrait se purifier les poumons avec les échappement des voitures.

On a tendance à croire que l’humain ne peut rien changer, c’est faux !!!
Si tout le monde s’y met, nous pouvons réaliser de grandes choses

Kaizer Sauzée
Invité
Au pays des bisounours… Et les écolos béats qui roulent avec de l’électricité nucléaire, c’est quand qu’on rigole ? Et quid du retraitement des batteries ? Quid de la fourniture en matières premières pour fabriquer ces batteries « écolos » ? On en fait cadeau aux générations futures, comme la dette ? Un plan d’incitation à la recherche et au développement de l’hydrogène chez nos constructeurs, çà ne serait pas une bonne idée ? Couplé avec un plan de retour de la production locale, voilà un vrai projet d’avenir. Les énarques lobotomisés par les lobbys n’ont plus aucune vision et ne font… Lire la suite >>
Kaizer Sauzée
Invité

L’hydrogène non renouvelable ?
À ce que je sache, l’hydrogène est la molécule la plus présente dans l’univers, non ?
D’où l’intérêt de créer une vraie filière pour trouver de développer de nouvelles sources d’approvisionnement.

On sait aller chercher du pétrole à des kilomètres sous l’eau et la terre, et on se limiterait à l’hydrogène fossile ? Vous avez une vision très courte sur le sujet je trouve.

Et contrairement à ce que vous dites, çà changerait beaucoup du pétrole, notamment au niveau émissions de gazs nocifs, non ? L’hydrogène ne rejette que de la vapeur d’eau…

KifKif
Invité

Bonjour Thibaut, petit bémol, les batteries Zinc-Air posent problème du fait du Mercure qu’elles contiennent

wizz
Membre
Une batterie lithium se recycle très bien, comme bien d’autres batteries et piles. Actuellement, tu écris peut être sur ton PC portable, qui contient une batterie, et qui sera jetée en même temps que la mort de ce PC portable. Si tu t’inquiètes pour le « non recyclage » des batteries lithium des voitures électriques, alors tu devrais faire autant pour les PC portables et les tablettes. Question de tonnage, les batteries des voitures électriques comptent pour peanut http://www.zdnet.fr/actualites/marche-du-pc-idc-redouble-de-pessimisme-pour-2013-39790804.htm Les batteries et piles se recyclent très bien. Mais pour cela, il y a 2 méthodes: -la récupération des matières premières -le reconditionnement… Lire la suite >>
Christian Dehais
Invité
Bonjour, Ce projet comporte de nombreux points positifs, en particulier la pérennisation du bonus écologique. Malheureusement, celui-ci continuera à être réservé aux seules voitures électriques excluant tous les autres véhicules électriques, quadricycles, motos, scooters, etc. C’est injuste et aberrant puisque ces petits VE répondent encore mieux aux problèmes de la mobilité urbaine car, en plus d’être directement non polluants, ils prennent moins de place et nécessitent une infrastructure de recharge moins lourde. J’ai entamé de nombreuses actions pour demander au gouvernement de corriger cette erreur : lettre ouverte, e-mails et tweets aux députés : http://lavietwizy.blogspot.fr/search/label/bonus La plus efficace me semble… Lire la suite >>
wpDiscuz