Accueil F3 Résultats des autres disciplines

Résultats des autres disciplines

113
0
PARTAGER

Cette semaine, les « autres monoplaces » roulent sur de beaux circuits : l’US F2000 se rend à Laguna Seca et l’Euro F3 Open, à Spa. Avec de belles prestations des Français. Par exemple, ici, la voiture noire en pole est celle d’Alex Baron (Afterburner.)Euro F3 Open

Le championnat fait escale à Spa. Pour l’occasion, on voit apparaitre deux nouvelles têtes.
Comme son nom ne l’indique pas, Jonathan Legris est Anglais. Aperçu en Formule BMW UK, puis en Euro F3 Open, il disparait des radars fin 2009. Il revient avec West-Tec, en tant qu’énième sociétaire de la Dallara/Toyota N°13. Il succède en effet à Roberto La Rocca, Spencer Pigot et Emil Bernstorff !
Comme son nom ne l’indique pas non plus, Brandon Maisano est Français. En 2010, il débute en automobile et est d’emblée champion de Formula Abarth. Sélectionné par la Ferrari Driver Academy, son avenir semble tout tracé. 2 saisons moyennes en F3 italienne plus tard, Ferrari l’abandonne. Il rebondit chez DAV Racing, qui vient de s’offrir une Dallara F312.

Leader du championnat, Sandy Stuvik décroche la pole position du circuit belge.

Parti 3e, Ed Jones (West-Tec) se débarrasse d’emblée d’Alexandre Cougnaud (RP), puis il part à l’assaut de Stuvik, le dépassant dans le 1er tour ! Le Thaïlandais réplique et repasse l’Emirati. La suite de la course tourne au duel Stuvik-Jones. Derrière, Santiago Urrutia (RP) et Nelson Mason (West-Tec) dépassent également Cougnaud. Là aussi, la bagarre fait rage.
A l’arrivée, Stuvik s’impose devant Jones et Uttutia. Maisano est 5e.

Le dimanche matin, on retrouve Stuvik, pour les qualifications dominicales.

Jones, 3e sur la grille, s’offre d’emblée les scalps de Nelson Mason (West-Tec) et Stuvik. Au fond du peloton, Vicky Piria (BVM) part en tête-à-queue. Urrutia (RP) se sert de l’Anglo-espagnole comme d’un tremplin. Pas de bobos, mais le safety-car sort. Une partie du peloton « oublie » de ralentir d’où un nouvel accrochage. Drapeau rouge.

Au 2e départ, Jones s’envole, suivi par Stuvik. Alex Toril (RP) passe Mason, mais le Canadien reprend son bien.

Au classement, c’est quasiment le statu quo entre Stuvik et Jones. Ils ont désormais respectivement 202 points et 194 points. Mason est le nouveau 3e, avec 153 points.

US F2000

L’US F2000 vient à Laguna Seca, pour son avant-dernier meeting.

Alex Baron traverse l’Atlantique et débute avec Afterburner. L’avenir du champion de F4 1.6 passe-t-il par les Etats-Unis ?

La situation est symétrique à l’an dernier. Comme en 2012, les deux prétendants sont équipiers chez Cape Motorsport. Comme Spencer Pigot, Neil Alberico est redoublant. Favori, il a survolé la Winter Series (exactement comme Pigot.) Comme Matthew Brabham, Scott Hargrove est l’outsider. Débutant, il est censé être là pour apprendre. Sauf qu’à force, l’élève dépasse le maitre. L’outsider se fait un nom et se révèle (Brabham remporte le Team USA Scholarship, Hargrove, son pendant Canadien.) En 2012, Brabham a fini par triompher de Pigot. Hargrove fera-t-il de même avec Alberico ?

Aux essais, on attend donc Hargrove ou Alberico. Et le vainqueur de la pole est… Alex Baron ! C’est d’autant plus un exploit qu’Afterburner est une petite structure. C’est d’ailleurs sa première pole position à elle aussi.

A départ, Baron se fait intimider par Hargrove. Le Canadien finit par passer, mais le Français riposte. Les deux monoplaces se touchent, Hargrove y laisse sa moustache et doit s’arrêter aux stands. Alberico hérite de la 2e place, suivi par Wyatt Gooden (Afterburner.) Il y a un safety-car suite à deux incidents en queue de peloton. Au restart, Baron s’échappe. Alberico ne peut rien y faire. Gooden reste 3e.

Dans la course 2, Alberico oublie de démarrer. Du coup, Hargrove et Garett Grist (Andretti) en profitent. En tête, Baron commet une faute au 2e tour. Le voilà 4e, derrière Hargrove, Grist et Alberico. Au 8e tour, il y a un incident en queue de peloton, qui entraine un safety-car. Il n’y a plus qu’un tour de couse. Hargrove s’impose devant son prédécesseur au Team Canada Scholarship et Baron, qui a dépassé Alberico.

Hargrove peut avoir le sourire. En s’imposant le dimanche, il fait le break. Avec 269 points, il devrait pouvoir chercher son titre dés la première course de Houston. 2e à 225 points, Alberico devra compter sur une double-faute d’Hargrove pour être titré… Mais ça, c’est plutôt la spécialité de l’Américain ! Avec 195 points, Grist semble avoir scellé le bronze. Florian Lattore (JAY) glisse au 5e rang, à 164 points.

Crédits photos : US F2000 (photos 1 et 8 à 12) et Euro F3 Open (photos 2 à 7.)

A lire également :
Résultats et brèves d’autres disciplines

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz