Accueil Actualités Entreprise Goodyear : pas de repreneur pour Amiens-Nord

Goodyear : pas de repreneur pour Amiens-Nord

82
0
PARTAGER

L’usine Goodyear d’Amiens-Nord n’a aucun repreneur. C’est l’annonce qui a été faite aux représentants des salariés du site après un comité central d’entreprise (CCE) de plus de 3 heures. Du coté des syndicats on compte maintenant sur la justice pour faire échouer la fermeture et forcer Goodyear à maintenir l’activité.

L’Agence Française des Investissements Internationaux (AFII) avait été chargée de trouver le chevalier blanc tant attendu. Mais rien n’est venu. Trois manufacturiers de pneumatiques n’ont pas donné suite malgré de premiers intérêts et deux fonds d’investissements n’ont pas affiché les garanties suffisantes. « La fermeture de l’usine est la seule option possible après cinq années de négociations infructueuses » déclarait fin janvier Henry Dumortier, DG de Goodyear Dunlop Tires France.

Le processus des licenciements devrait désormais s’enclencher. Toute fois un nouveau CCE est prévu le 3 juin, date à laquelle le tribunal de Grande Instance de Nanterre se prononcera sur la validité juridique du plan de fermeture d’Amiens-Nord. Il a en effet été saisi par la CGT (majoritaire) qui joue son va-tout dans cette action en justice.

Le PDG de Titan et Arnaud Montebourg ne se battent pas à coup de communiqués de presse cette fois-ci et l’ambiance plutôt morose sent la résignation pour beaucoup dont les Ministres : « Nous avons demandé à l’entreprise de proposer des mesures exemplaires d’accompagnement visant à permettre aux salariés qui seraient licenciés de retrouver au plus vite un emploi » indiquent Arnaud Montebourg et Michel Sapin dans un communiqué commun.

Lire également : Goodyear confirme le projet de fermeture d’Amiens-Nord
Amiens-Nord : Goodyear rejette le projet de SCOP de la CGT

Source : AFP, Photo : Goodyear

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz