Accueil Bilan 2012: une très mauvaise année pour PSA Peugeot Citroën

2012: une très mauvaise année pour PSA Peugeot Citroën

174
34
PARTAGER

Avec 5 milliards d’euros de perte en 2012, le groupe PSA affiche des pertes historiques pour l’année 2012. D’après Philippe Varin, président du directoire de PSA, les piètres résultats du groupe sont dus à la situation difficile du secteur automobile en Europe.

Chiffre d’affaires en baisse (-5,2%), résultat net affichant une perte de 5 milliards d’euros en 2012 (contre un profit de 588 millions d’euros en 2011), résultat opérationnel courant en perte de 576 millions d’euros contre un profit de 1,1 milliard d’euros en 2011, frais financiers en hausse: les principaux indicateurs du groupe automobile français sont dans le rouge.

Le résultat net est plombé par la dépréciation de la branche automobile. La situation économique du marché européen et la dépendance trop importante de PSA à ce marché ont creusé un véritable gouffre dans les finances du groupe. Et pour cause, il y a un an, PSA prévoyait une régression de ses ventes de 5% à l’échelle européenne. En réalité, le groupe français affiche une baisse de 14,8% des ventes en Europe, malgré le lancement réussi de la Peugeot 208.

Du côté des points positifs, les ventes de PSA ont encore augmenté en Chine (+9,2% par rapport à 2011 contre une progression de  7,7% entre 2010 et 2011). Une partie de la troisième usine chinoise (Wuhan) sera opérationnelle au second semestre 2013, ce qui permettra de soutenir les ventes dans cette région en 2013. En Russie, les ventes progressent de 4,9%.

Pour ces deux pays, PSA confirme les prévisions faites à l’occasion du bilan de l’année 2011: le groupe français envisageait +7% de ventes en Chine et +6% en Russie.

D’autre part, Faurecia, comme en 2011, contribue à limiter les pertes de PSA grâce à un chiffre d’affaires en progression de 7,3% et un résultat opérationnel courant de 514 millions d’euros (en baisse de 21% par rapport à 2011).

Enfin, le groupe a considérablement réduit son stock de véhicules à 416.000 exemplaires fin 2012 contre 493.000 fin 2011 et 445.000 fin 2010.

Source: PSA

A lire également:
PSA Finance : la Commission européenne approuve temporairement la garantie de l’Etat
2011: une mauvaise année pour PSA Peugeot Citroën

 

 

Poster un Commentaire

34 Commentaires sur "2012: une très mauvaise année pour PSA Peugeot Citroën"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
ils seront filiale de General Motors
Invité
ils seront filiale de General Motors

Avec des chiffres moindres Fiat etait donné pour mort. Ici pour PSA la messe est dite: ils seront filiale de General Motors

PL
Invité

La messe est surtout dite pour les emplois en France et plus largement en Europe.
Pourquoi provisionner sur 2012 la dépéréciation de l’outil industriel, alors que c’est déjà une mauvaise année. Cela aurait pu être progressif… On fait dire ce que l’on veut au bilan.
Parallèlement PSA insiste sur ses performances en Russie et en Chine.
La messe est donc dite sur le départ de l’outil industriel vers des contrées plus favorables aux actionnaires et beaucoup moins aux salaires, tout en pompant bien entendu un maximum d’argent à l’Etat Français.
Question : qu’est-ce que Montebourg va nous raconter là-dessus? On en rigole d’avance.

Invité
@PL: quel départ de l’outil industriel? Qu’est ce que ça vient faire ici? PSA est le plus patriotique des constructeurs, c’est le seul à continuer de majoritairement produire en France, et c’est prévu encore pour les prochains modèles. Où est le départ de l’outil industriel pour des contrées lointaines? Vous confondez avec renault…. La seule chose que PSA fait, c’est réduire sa production, simplement parce qu’ils produisent largement trop. Quand on voit que les lignes de production de Rennes et de Aulnay ne tournent jamais, on se dit qu’ils sont déja gentils de ne pas fermer Rennes. Fermer Aulnay est… Lire la suite >>
Romain
Invité

Bravo le conseil d’administration de PSA! Vous êtes des bons!

Invité

Oui, précisément. Regardez les résultats en détail pour comprendre, vous verrez que oui, ils ont été bons.

Romain
Invité

Il faut exiger la démission du PDG de PSA et du conseil d’administration

Thibaut Emme
Admin

Et comment donc ?

pedro
Invité

En demandant poliment y’a sans doute moyen

Invité

Comment peut-on être aussi idiot? Au contraire, M. Varin limite largement la casse avec des objectifs de redressement et d’économie largement dépassés (ce qui ne veut pas dire que tout va bien)
Quand on n’y connait rien, on évite de balancer de telles affirmations, svp!

Ridge33
Invité

Retour de baton pour les pro-lobbyistes du diesel (Peugeot en tête) qui oublie juste qu’il faut penser mondial et pas seulement marché européen.

Michel 68
Invité
+1 C’est clair , a part des HDI dans leurs gammes , il n’y a pas grand chose . D’ici la fin du mois j’envisage de me commander un Giulietta MultiAir 170 , et malheureusement chez nos constructeurs nationaux , ils n’ont pas de moteur comparable à l’Alfa . Seul VW a un moteur qui lui arrive à la hauteur . Mais je ne suis pas un fan des constructeurs allemands . Vu qu’ils vont augmenter le diesel (+2 cts par an) , je préfère aller faire mon plein de SP en Suisse , qui va me revenir au pire… Lire la suite >>
pedro
Invité

Montebourg vient faire des tours de 208 sur un parking devant des cameras !! Tu etais parfait avec ton sourire niait au volant de la Zoe.
Le mariage gay ne cache plus assez le merdier… Vite des salles de shot avec tous les debats autour !!

wpDiscuz