Accueil Actualités Entreprise Hyundai, la pile à combustible passe par l’Europe

Hyundai, la pile à combustible passe par l’Europe

59
4
PARTAGER

Malgré l’accent mis sur les véhicules électriques depuis quelques temps, les grands groupes ne renoncent pas à leurs projets de pile à combustible. Chez Hyundai, on place en partie ses espoirs sur le nord de l’Europe.

Dans le cadre de son projet de véhicule à pile à combustible, Hyundai a signé un accord avec le Danemark, la Suède, la Norvège et l’Islande pour la mise en place d’une flotte de test dans les quatre pays d’Europe du nord.

Au terme de l’accord initial signé à Séoul par Woong-Chul Yang, président de Hyundai, et Lars Vargö, ambassadeur de Suède en Corée du Sud, Hyundai apportera sa contribution à l’agence SHHP (Scandinavian Hydrogen Highway Partnership). Une agence chargée dans les quatre pays du développement de la pile à combustible, en particulier par l’implantation de stations d’hydrogène.

Si GM, Daimler et Toyota ont tous trois confirmé leur intention de mettre sur le marché un véhicule doté de cette technologie en 2015, Hyundai n’a pour le moment pas avancé de date formelle. Mais le constructeur Coréen, qui développe en parallèle de multiples technologies (hybride, électrique…), ne saurait tarder face à ses concurrents.

Source : Hyundai

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Hyundai, la pile à combustible passe par l’Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
estebald
Invité

Euh, je veux pas dire de connerie, mais pour moi la pile à combustible c’est pour les voitures électriques.
On peut imaginer remplacer la batterie d’une voiture électrique par une pile à combustible, non ? Bien sûr pour la recharge c’est différent (il faudra faire le plein de « combustible » au lieu d’essence ou d’électricité), mais le moteur sera le même je suppose ?

Anonymous
Invité

L’auteur voulait probablement dire que si certains constructeurs prévoient de commercialiser prochainement des voitures électriques à batteries rechargeables sur secteur ils n’ont pas renoncé pour autant à la voiture électrique à pile à combustible rechargeable avec de l’hydrogène.

Bilou
Invité

l’inconvénient de la pile à combustible est son avidité en oxygène; et elle rejette de l’eau.
Avec un parc de plusieurs centaines de milliers de voitures qui en seraient équipées, il faut craindre des perturbations de notre air ambiant . on va regretter le bon vieux CO2…

Anonymous
Invité

Il me semble que le moteur thermique consomme aussi de l’oxygène, non ? Et au lieu de rejeter de l’eau, il rejette du CO2 et quantité de polluants toxiques.

wpDiscuz