Accueil Historique Mercedes Berlin fête ses 100 ans

Mercedes Berlin fête ses 100 ans

212
0
PARTAGER

100_ans_Mercedes_Berlin_small.jpg

Le tout premier concessionnaire Mercedes vient tout juste d’être centenaire. L’occasion de revenir sur les débuts de la vente d’automobile.

Pour acheter l’une des premières automobiles, il fallait directement se rendre à l’usine (ou plutôt l’atelier.) Les infrastructures routières sont alors déplorables, faire 100km en voiture est un exploit et le rayonnement des constructeurs est donc local. D’où une multiplication des constructeurs dans toute l’Europe de l’ouest, chacun pouvant prospérer du moment qu’il a une clientèle et qu’il n’a pas de concurrent à proximité.

Emil Jellinek était théoriquement représentant Daimler pour la France (enfin, surtout la Cote d’Azur), l’Autriche-Hongrie et les Etats-Unis. Mais l’éloignement géographique était tel qu’il était très autonome. D’ailleurs, il exigera que « ses » Daimler soient rebaptisées du nom de sa fille, Mercédès (les accents ne resteront pas longtemps.) A la même époque, Émile Roger fit de même avec Benz. Heureusement, le nom de « Roger » ne connu pas le même destin que celui de « Mercedes ». Imaginez, sinon: « Laisse moi zoom zoom zang/dans ma Roger, Roger, Roger »

En 1903, afin de pouvoir toucher la riche population Berlinoise, le Bavarois Benz (devenu Mercedes) ouvre un hall d’exposition à Unter Den Linden (les Champs Elysées Berlinois):

100 ans Mercedes Berlin.jpg

Néanmoins, la situation changea vite: avec les progrès de l’automobile, il est possible de toucher une clientèle toujours plus lointaine. Le marché se consolide vers 1907 et Mercedes doit réagir sous peine de mettre la clef sous la porte.

A Berlin, il regroupe les activités du hall d’exposition et d’un garage Berlinois pour créer sa première succursale. On pouvait y acheter un véhicule dans un cadre luxueux et le faire réparer, sous un même toit.

Des succursales à Dresde, Dusseldorf, Francfort sur le Mein et Hambourg ouvrent dans la foulé: Mercedes couvre désormais toutes les grandes villes Allemandes. En 1914, Mercedes possède de tels enseignes à Bangkok, au Caire, à Londres, à New York et à Petrograd (actuelle Saint Petersbourg.)

100 Jahre Mercedes-Benz Vertrieb in Deutschland100 Jahre Mercedes-Benz Niederlassung Berlin100 Jahre Mercedes-Benz Niederlassung Berlin

Avec la fusion Mercedes-Benz, la succursale déménagera au Q.G. Berlinois de Benz à Salzufer (dans le quartier de Charlottenburg.)

Après-guerre, Mercedes profite du « miracle économique » pour créer une filiale spécialisée dans la vente d’automobile en Allemagne, Mercedes-Benz Vertriebsorganisation Deutschland. Elle est alors basée à Dusseldorf. Mais à la chute du mur, MBVD déménagera à Salzufer.

Aujourd’hui, Mercedes à Berlin c’est 9 concessionnaires, 1 400 employés, 200 évènements annuels qui font venir plus d’un million de visiteur.

Evidemment, aujourd’hui, les bâtiment est plus quelconque:

MERCEDES_BERLIN.jpg

Une cérémonie eu lieu pour les 100 ans. Dieter Zietsche, PDG de la firme, y était présent avec la mannequin Julia Stegner, ambassadrice de la marque pour la Fashion Week de Berlin.

Zietsche a déclaré que « le lien entre Mercedes et Berlin est désormais centenaire. »

100 Jahre Mercedes-Benz Niederlassung Berlin100 ans Mercedes Berlin (5).jpg

Source:
Mercedes

A lire également:
Mercedes-Benz Center: les autos
Mercedes-Benz Center: des surprises
Mercedes-Benz Center vous accueille

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz