Accueil Actualités Entreprise Crise : Nissan supprimera 1 200 postes sur le site de Sunderland

Crise : Nissan supprimera 1 200 postes sur le site de Sunderland

44
2
PARTAGER

nissan_sunderland.jpg

Nissan annonce une batterie de mesures visant, selon le constructeur, à assurer la viabilité de son site de production anglais situé à Sunderland. Depuis le dernier trimestre de l’année 2008 déjà, le complexe industriel avait observé des jours de chômage technique ainsi que des baisses de la production afin de s’adapter aux volumes de ventes à la baisse. Les prévisions pour l’année 2009 augurant d’un millésime encore moins bon commercialement parlant conduisent les responsables de Nissan outre-Manche à mettre en place de nouvelles mesures.

En premier lieu, à partir du mois de mars, les lignes de production du Qashqai et du Qashqai +2 tout comme celles des Note et Micra verront de nouveau leur rythme de production baisser. Plus près dans le temps, c’est à dire d’ici à la fin du mois de janvier, 400 contrats intérimaires ne seront pas renouvelés alors que 800 postes seront supprimés d’ici à la fin du mois de mai. Soit une coupe dans l’effectif à hauteur de 1 200 salariés (le complexe compte 5 000 employés).

Pour information, avec un volume de production de 386 555 unités (32 837 unités de plus qu’en 2007 malgré la crise), le complexe Nissan de Sunderland s’impose comme le plus important site quant aux volumes de production et d’exportation. Trevor Mann, vice-président de Nissan Europe, s’est exprimé sur les actions menées pour répondre à la demande générale en berne : « A l’image de toutes les usines de production, Nissan Sunderland traverse une situation exceptionnelle. Nous devons nous adapter au mieux afin d’assurer la pérennité du site pour franchir ce cap avant que la situation ne se normalise dans les mois à venir« .

Et de conclure: « Nous sommes conscients que ces mesures ne sont pas faciles à prendre. Il en va de l’avenir du site. Nissan mettra tout en oeuvre pour minimiser l’impact de cette politique sur les employés et leur famille« . Comment ? Pas de précisions.

A lire également. Crise : Nissan taille dans les effectifs, Bénéfices à 0 pour Nissan en 2008 ? Et Nissan Espagne : sauvé du licenciement par du chômage partiel.

A voir également. Galerie Nissan Note au Mondial de Paris.

DSC01715.JPGDSC01716.JPGDSC01717.JPGDSC01718.JPG

DSC01719.JPGDSC01720.JPGDSC01721.JPGDSC01722.JPG

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz