Accueil Citroën CAP 2010

CAP 2010

98
14
PARTAGER

Christian_Streiff.jpgCAP 2010. C’est ainsi qu’a été baptisé le plan d’actions de Christian Streiff le nouveau président du directoire de PSA Peugeot Citroën. Au vu des résultats du groupe, il est effectivement nécessaire de mettre en place un programme de relance. En 3 ans, le groupe a perdu 1,5% de part de marché, et sa rentabilité s’est dégradée. Pour sa prise de fonction, Christian Streiff a donc eu la lourde tâche d’annoncer une baisse significative du bénéfice net qui s’établit à 176 millions d’uros contre plus d’un milliard en 2005. A titre de comparaison, malgré une baisse de ses ventes, Renault vient d’annoncer un résultat net de 2,9 milliards d’uros. Pour renouer avec la croissance, l’ancien président d’Airbus a donc défini quatre grandes priorités: l’amélioration de la qualité de produits et de services, la réduction des coûts, la stratégie produit qui passe par l’accélération du renouvellement et l’élargissement de la gamme, et enfin, le développement à l’international avec notamment les marchés de l’Europe de l’Est, et de la Chine.
Les syndicats sont donc dans l’expectative car la question est de savoir si les gains de productivité, nécessaires au redressement du groupe, vont pouvoir se faire sans nuire à l’emploi?

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "CAP 2010"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Flo
Invité

C’est très classique tout ça comme mesures…

Pourquoi n’y a-t-il pas « redéfinition du style » dans les priorités absolues?

Une voiture qui se vend, c’est une voiture dont quelqu’un a voulu…

Dechav
Invité

Et qu’en est-il de la rumeur d’implantation de Citroën au Canada, dès 2008?

waki
Invité

Amusant tout de même.

PSA fanfaronne sur le très relatif succès commerciaux de ses produits.

Mais quand il s’agit de la bottom line, le résultat est incroyablement plus bas que les cousins germains de billancourt….

superstar
Invité

Mais quelqu’un les voulait les dernières Peugeot : Gerard Welter en personne.

Et en plus il voulait qu’elles soient uniques, d’où ce style … particulier.

Par contre, je ne connaissais pas la possible implantation de Citroën au Canada. Il m’a semblé avoir entendu que les modèles Citroën auraient été rebadgés Peugeot en Amérique du Nord (où Peugeot ne doit pourtant pas posséder la meilleure image de marque)

wpDiscuz