Accueil TVR TVR France: Paroles d’importateur (ep2)

TVR France: Paroles d’importateur (ep2)

174
4
PARTAGER

20050803tvropio046 Romain Rousseaux, nouvel importateur TVR pour la France et Monaco nous livre la suite de ses paroles sur le futur français d’un constructeur en devenir, pourtant déjà relativement agé puisqu’il approche les 50 ans.

LBA: La fiabilité du Speed 6 est une question récurrente. Où en est on?
RR : Certes, le Speed 6 n’est pas un cheval de trait mais plutôt un pur-sang qui revendique des valeurs assez exceptionnelles dans sa catégorie. Plus de 100ch/l de rendement, c’est l’apanage des mécaniques de haute volée et TVR est un des seuls artisan qui conçoit et fabrique ses propres moteurs. Forcément, les délais de fiabilisation d’une telle horlogerie ne sont pas les mêmes que pour un Grand Constructeur aux ressources quasiment inépuisables, ce qui est loin d’être le cas pour TVR ! Mais N.Smolenski a bien cerné ce besoin de fiabilisation. Il met en place, depuis son arrivée, un programme qui va dans ce sens parallèlement à celui qui doit permettre l’obtention de la norme Euro4 d’ici la fin de l’année. D’ailleurs, par souci de fiabilité, la Tuscan ne sera dispo qu’avec le 4 litres en 2 niveaux de puissance de 350 ch et 400 ch. Mais il ne faut pas s’enlever de l’esprit que ce genre de mécanique nécessitera toujours un minimun d’attention. La garantie 3 ans permet de sécuriser les clients potentiels.
LBA : En ce qui concerne l’entretien, êtes vous déjà opérationnels ?
RR : Bien sûr. Les mécaniciens ont l’expérience des autos anglaises depuis déjà plusieurs années. Ils ont subi une formation à l’usine de Blackpool pour être désormais rompus aux spécificités de la marque et nous sommes aptes à recevoir toutes les TVR à Opio.

20050803tvropio028 LBA : Quels sont vos objectifs pour TVR France
RR :  TVR France vient de naître. Nous avons besoin que les changements et les désirs d’expansion de la maison mère se concrétisent en obtenant les homologations européennes puis ensuite, nous developperons un réseau national qui maillera le territoire. L’inverse serait illogique. Pour le moment, nous existons et souhaitons faire connaître les produits terriblement attachants de TVR.
LBA : Que répondez vous aux sceptiques qui voit R.Rousseaux comme un personnage intéressé ?
RR : Simplement qu’ils passent nous voir à Opio et qu’ils constatent de visu. Dites vous bien que si j’étais venu chercher fortune rapide, je n’aurais certainement pas choisi TVR !! Non, je fonctionne à l’emotionnel et dans le domaine, TVR fait plus que satisfaire à mon bonheur.
LBA : Donc, où peut on venir constater de visu le caractère renversant des TVR ?
RR : Au dessus de Cannes, chemin des Roures, 06650 Opio. telephone:
04 93 429 958 .
LBA : à bientôt pour un essai, alors ?
RR : Rendez vous est pris. à bientôt

lire égalementParoles d’importateur Episode 1
                         TVR : a french affair
                          Tuscan 2: on the air

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "TVR France: Paroles d’importateur (ep2)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Laurent
Invité
Profitant d’une escapade professionnelle dans les environs je suis allé faire un tour chez TVR ce mardi, suivant en cela les conseils de Patrick dans ses posts. Et je confirme : Romain Rousseaux et ses collaborateurs sont particulièrement accueillants et affables. En arrivant là bas j’avais l’impression d’être plus dans une réunion de passionnés de belles autos que dans un commerce. On s’y sent vite à l’aise. J’ai retrouvé l’ambiance de certaines antres pour voitures anciennes où les deux parties s’extasient sur la voiture et où on trouve surtout une auto avec laquelle se crée la connivence plutot qu’une machine… Lire la suite >>
P.G
Invité
Je ne sais pas trop si vous(tu)avez(as) fait un peu le tour mais y’a comme une idée du paradis sur terre pour le caisseux un poil élitiste dans ce garage. C’est positivement rafraichissant et la Sagaris est une réelle bonne auto. Pour la Cerbera, si vous (tu) avez(as) discuté un peu avec John Brittain, il explique a merveille les diffciultés à gérer ce moteur ultra pointu en ville par exemple. L’AJP8 est un veritable moteur de course. Le Speed 6 en gardant des performances de tout premier ordre est bien plus civilisé et au niveau de ce qui se fait… Lire la suite >>
Laurent
Invité

Ah ben, rien que devant : Aston V8 Volante, Ford Mustang originelle, Jag E, ….. Il y a de quoi faire.
Et puis une Griffith était de passage aussi….

Pour la Cerbera, il semble effectivement que ce soit son moteur qui pêche, coté image de fiabilité à promouvoir…

Sinon, sur le web on doit pouvoir se dire « tu ». Promis, c’est pas obligé de me faire la bise ensuite ! 😉

P.G
Invité

Bon tu echapperas à la bise mais pas la louche! tous les recoins du garage regorgent d’autos substancielles: triumph stag, spitfire, rolls corniche garées au milieu d’herbes folles, une SM et pleins d’autres savoureuses rencontres. c’est fascinant!

wpDiscuz