Accueil Cabriolet TVR Tuscan 2, on the air

TVR Tuscan 2, on the air

168
6
PARTAGER

Non content de vouloir fiabiliser ces icônes de l’automobile britannique que sont les TVR, Nicolai Smolensky se lance, fort opportunement en cette période estivale, dans l’étêtage de sa Tuscan 2. Voici les premières photos de la voluptueuse auto équipée de sa toile protectrice, au dessin rappelant les anciennes Griffith et Chimaera.

Depuis sa présentation l’an dernier, le tableau de bord est devenu symétrique pour faciliter l’exportation, et les réglages de suspension ont été assouplis par respect pour les adeptes du ‘cruisin’ en bord de mer. Il n’en reste pas moins que les vocalises envoutantes du 6 en ligne et et les 350 ch de la version 3.6l (ou 4l et 407 ch pour la S) convertiront immanquablement les plus taciturnes qui en viendront a préférer les petites routes de montagne aux douces promenades sur la Riviera ! Pour cela, il vous faudra trouver 41.950£ (63300) pour l’execution de base, ou 51.995£ (78500) pour la belliqueuse Tuscan S. Cher de la coupe de cheveux…

L’auto sera présentée à Goodwood ce week end.

226551156430

 

226551157500

 

226551158501

 

Source: Autocar

 

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "TVR Tuscan 2, on the air"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Laurent
Invité
Toujours aussi sexys les TVR.. Que de chemin parcouru depuis les TASMIN ! Il n’y a vraiment que les anglais pour savoir encore concevoirt des autos radicales et sans compromis alambiqueés. Il n’y a même pas d’Airbag ! Au moins on n’est pas dans une M5 qui essaie d’être à la fois berline, sportive, citadine tant qu’ils y sont ! Mais à ce point je reste toujours admiratif de voir qu’il est encore possible de faire des autos de 1100 kg et 350ch contrairement à ce que les porsche, Ferrari nous montrent. Un peu comme ce que fait MARCOS d’ailleurs…… Lire la suite >>
Patrick Garcia
Invité

C’est effectivement tout ce qui fait le charme des productions artisanales anglaises qui répondent toutefois à d’autres réglementations que BMW ou Mercedes. Concernant les moteurs, Smolensky a entrepris une fiabilisation en règle pour des engins qui s’avéraient du temps de Wheeler, assez fragiles. Esperons qu’il amène TVR le plus haut possible mais les normes de plus en plus draconiennes risquent de lui rendre la tâche très difficile.

Laurent
Invité

Règlementations ou cahier des charges ?

Les TVR ne bénéficient t’elles pas d’une homologation européenne ?
Sinon pourquoi faire un tableau de bord qui facilite le passage du volant à gauche ?

Dommage que les normes ne puissent pas autoriser plus de dérogations pour des autos de très petites séries. Cela permettrait de voir se développer un marché sympa…

Sera t’elle distribuée en France ?

Vincent Vaillant
Invité

Désolé mais moi je n’ai jamais accroché sur les TVR…
je ne l’explique pas à vrai dire.

Patrick Garcia
Invité

Il parait(sans que je sois vraiment expert) que les reglementations anglaises concernant les petites séries permettent beaucoup plus facilement d’obtenir l’homologation (européenne de fait)contrairement à la France qui soumet les autos à une multitude de contrôles et à des crash test très pénalisant financièrement. Jusqu’à l’arrivée de Smolensky, les TVR etaient essentiellement réservée à la GB mais les ambitions du russe lui font mettre l’auto en conformité pour lui trouver des débouchés extérieurs.
Quant au fait d’accrocher ou non à TVR, j’admets volontiers que la demi mesure ne peut exister… Pour peut être te convaincre : http://www.sleepy-fish.com/racing_green.htm

wpDiscuz