Accueil Politique Erdoğan veut une voiture nationale pour la Turquie

Erdoğan veut une voiture nationale pour la Turquie

2752
27
PARTAGER
Toyota C-HR
Toyota C-HR, succès en Europes, est produit en Turquie comme de nombreuses voitures

La volonté de doter la Turquie d’un constructeur nationale n’est pas nouvelle. Mais il s’agit à présent d’un projet bien concret, lancé sous le haut patronage du président Recep Erdoğan. Objectif, une commercialisation en 2021.

La Turquie est un des plus importants marchés de la région, avec près d’un million d’unités. Et le pays est aussi un important producteur, avec des usines pour plusieurs constructeurs européens, coréens ou japonais, avec plus de 1,3 millions de voitures (et utilitaires légers) produites en 2016. Mais le pays n’a toutefois pas de constructeur national en matière d’automobile. Ce qui agace le président, même si quelques constructeurs turcs de camions et utilitaires existent.

Après avoir évoqué le sujet par le passé, le président Erdoğan a donc décidé de lancer un grand projet national, qui prendre la forme d’un consortium unissant plusieurs entreprises turques. Le but est de concevoir en commun un véhicule et les services associés. Avec comme cap un premier prototype en 2019, et une commercialisation en 2021.

Le consortium créé comporte 5 grandes entreprises turques, certaines étant liées au monde de l’automobile via certaines de leurs (multiples activités) :

  • Anadolu Group, partenaire d’Isuzu
  • BMC, producteur de camions
  • Kıraça Holding, partenaire de Hyundai via Karsan
  • Turkcell, opérateur de télécommunications
  • Zorlu Holding, entre autres électronique et énergie

Véhicule électrique ?

Le type de véhicule n’est pas encore précisé. Les équipes qui seront mises en place devront décider du positionnement clientèle et prix, des dimensions, performances… et du type de propulsion. La possibilité de véhicule hybride ou électrique a néanmoins été clairement évoquée. A confirmer donc…

Le président turc a par ailleurs rencontré cette semaine Elon Musk. Le sujet principal de l’entretien concernait l’espace, avec le lancement prévu des prochains satellites turcs prévu par Space X. Mais le sujet automobile a sans aucun doute été lui aussi abordé. Surtout alors que Tesla étudie une l’implantation d’une usine en Europe… ou à proximité immédiate.

Source : Daily Sabah

Poster un Commentaire

27 Commentaires sur "Erdoğan veut une voiture nationale pour la Turquie"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SGL
Invité

Décidément Erdoğan s’inspire de plus en plus d’un certain petit moustachu bien connu qui faisait déjà des clins d’œil à la Turquie dans les années 40.
http://www.francetvinfo.fr/monde/turquie/turquie-erdogan-cite-l-allemagne-nazie-d-hitler-comme-exemple-de-regime-presidentiel_1248281.html
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/01/02/97001-20160102FILWWW00034-erdogan-cite-l-allemagne-nazie-en-exemple.php
Bientôt une voiture du peuple turc ?
… ce qui n’est, d’ailleurs, pas une mauvaise idée.

mustafa
Invité

Il ressemble bien plus à De Gaulle qui a quasiment tout lancé en France…

SGL
Invité

Alors oui peut-être… mais avec le culte de la personnalité en moins.

zafira500
Invité

@SGL
Et De Gaulle n’a pas fait de purges dans son administration.

remarque
Invité

a chaque fois qu’une nouvelle élection se profile, il met en avant les projets de voiture ou même avion national. C’est du flan et juste de quoi donner à manger des rêves a son électorat crédule.

ART
Invité

SGL, bravo pour ce point Godwin complètement à la masse, tu ferais bien de t’abstenir parfois plutôt qu’à continuellement l’ouvrir pour sortir de la mer*de !!!

SGL
Invité

Ah… faut pas critiquer le chef !?
…alors tout va bien.
Faudrait foutre tout les journalistes en prison aussi.

ART
Invité

Ca n’a rien à voir, ta comparaison est pourrie !

SGL
Invité

@ART
Comment dire que ma comparaison est pourrie, quand c’est lui-même qui la fait???
Qui est la a masse quand des milliers de journalistes libres le font!?
Qui fait un point Godwin ?
Je pense que mes propos restent honnêtes et objectifs…

Julien Duchot
Invité

Excellente nouvelle ! Longue vie a la Turquie et à Erdogan ! <3

Will
Invité

Ouais, longue vie à la Turquie, et à erdogan pourquoi pas, tranquillou, chez lui, à cultiver son potager, plutôt qu’à la tête du pays…

Pedro5
Invité

Les Tofas Dogan et kartal etait leur bouses nationales en JV avec Fiat. A la limite un constructeur europeen peu se faire du pognon en leur balancant un bonne vielle merde? Un rebadging?

robert
Invité

Pedro ; quand je disais, il y a peu, que des gars sur ce site écrivait dans le vide, tu en est l’illustration même. Va voire istanbul, tu en reviendras moi con. A propos de merde, que fais-tu sur site.( salut amical à tous les rédacteurs).

ART
Invité

Robert, au moins pedro fait marrer… Y a bien pire à parler pour ne rien dire ou se contredire en permanence !!!

robert
Invité

Justement, ART, 11 commentaires pour cette rubrique, et pas un ne parle des bagnoles ;sur un site de bagnole, c’est fort. Maintenant, la turquie aura SA voiture électrique ,parce qu’ils fabriquent des centrale électrique fonctionnent au……….. c’est un minerais qu’ils ont en abondances. Les vrais fans de voitures vont chercher ,les autres, qu’ils continuent de blablater.

ART
Invité

Robert, entièrement d’accord !!! Suffit de voir les sujets autour de l’écologie, de l’énergie qui saoulent en permanence plutot que le coeur du sujet de ce blog, la passion automobile !!

Suffit de comparer avec les forums, au hasard anglais, pour voir le fossé avec l’approche de l’automobile à la française…

robert
Invité

Tout à fait ART , les sujets dans les technologies sont vastes. Malgré mes 57 ans je cherche continuellement à savoir, à comprendre . Pour les turques leurs avenir est dans le thorium , ils prévoient 34 centrales , je ne crois pas que se soit que pour des grilles pains.

Thibaut Emme
Admin
En voulant un constructeur national, le Président de la Turquie cherche sans doute aussi à se libérer un peu de l’influence/pression que représentent les « donneurs d’ordre » qui emploient la main d’oeuvre Turque dans les usines automobiles. Une sort d’indépendance permettant au cas où de pallier le départ de l’un ou l’autre des constructeurs présents dans le pays. En plus, cela permet aussi d’affirmer une ambition industrielle automobile propice à attirer d’autres constructeurs (Tesla en premier). Reste à voir ce que cela donner car nous ne sommes plus au sortir de la 2nde GM où les constructeurs étaient encore très étatiques… Lire la suite >>
robert
Invité

Oui Thibaut, une voiture 100% électrique, style daçia sans trop de techno, design moyen , à 12000 euros je suis preneur. Après tout pourquoi pas !!

gigi4lm
Invité

Oui, l’exemple de Dacia est probant, mais ça n’a pu se faire qu’avec l’aide de Renault (bien que la marque construisait des Renault sous licence bien avant la Logan.
A ce propos, rencontrée il y a 1 mois environ dans l’extrême sud marocain :
http://nsm07.casimages.com/img/2017/11/10//1711100834254996515363889.jpg
http://nsm07.casimages.com/img/2017/11/10//1711100834334996515363890.jpg
http://nsm07.casimages.com/img/2017/11/10//1711100834184996515363888.jpg

gigi4lm
Invité

… Et une Turquie qui s’industrialise, se renforce économiquement, améliore son image et devient plus fréquentable pour l’Europe.

Frederic Papkoff
Admin

On va arrêter là toutes discussion politique concernant la Turquie, ce n’est pas le sujet. Merci…

robert
Invité

Monsieur papkoff vous êtes un sage, je suggère que vous soyer l’arbitre. salutations.

wpDiscuz