Accueil 4x4 Essai Kia Sorento 2015 : Le SUV premium selon Kia

Essai Kia Sorento 2015 : Le SUV premium selon Kia

173
42
PARTAGER

Chez certains constructeurs historiques, l’idée d’image de marque passe par des modèles de sport. Pour Kia, il s’agit plutôt de soigner son plus gros SUV, le nouveau Sorento qui a pour mission de démontrer qu’en Corée du Sud on a un savoir faire qui mérite d’être reconnu. Qu’en est-il dans la réalité ?

En 2015, Kia renouvelle donc son Sorento. Afin d’atteindre ses objectifs, le constructeur coréen a revu sa copie de fond en comble, à commencer par le design. Si la génération précédente s’était déjà un peu assagie, Kia enfonce le clou avec le nouveau modèle, en lui ajoutant une touche de classe qui le rend à l’œil un peu plus statutaire. En témoigne l’immense calandre Tiger Nose typique de la marque à la grille en relief et chromée. Ajoutez à cela un design plutôt massif, des grosses roues, des vitres arrière surteintées, et l’on obtient un gros SUV qui passerait inaperçu dans les mégalopoles d’Amérique du Nord.

Kia_Sorento-111554

Mais c’est surtout à l’intérieur que la révolution a eu lieu. Le design de la planche de bord apparaît simple, mais bien ordonné, sans originalité particulière. À moins d’être allergique à la sobriété, on ne peut guère reprocher au nouveau Sorento, ce qu’on loue comme un gage de qualité perçu chez les Allemands. Toutefois, au-delà de son design, les matériaux choisis pour l’habiller s’avèrent bien plus valorisants que dans la génération précédente. Dans sa partie supérieure, les revêtements moussés et certains plastiques laqués font bon ménage avec la sellerie cuir. D’ailleurs, ce sont sept passagers au total qui peuvent prendre place dans ce Sorento, avec des places arrière logeables pour les gabarits moyens, qui disposeront même de buses de climatisation. D’un seul geste, on peut moduler les sièges, et ainsi faire varier le volume du coffre de 145 (7 places) à 1 662 litres (2 places). Mais dans la plupart des cas, il faudra se contenter des 605 litres de capacité, avec la dernière rangée de siège camouflée dans le plancher.

Kia_Sorento-121834

En ce qui concerne les équipements, là aussi Kia tient à prouver qu’il maîtrise la plupart des nouvelles technologies. Pour le confort, au-delà du GPS et de toute la connectivité attendue pour transformer son smartphone en Jukebox et routeur internet, le conducteur pourrait aussi limite jouer les passagers. En effet, il dispose de toutes les aides électroniques qu’on peut retrouver dans la plupart des véhicules haut de gamme, comme le régulateur intelligent, l’alerte au franchissement de ligne, détecteurs d’angles morts, lecture des panneaux etc… on pourrait en faire un paragraphe entier. La bonne nouvelle, c’est que la plupart d’entre eux sont fournis de série ! Il y aura donc peu de choses à négocier en concession. Il faut en revanche se méfier du mode Sport qui durcit trop la direction et risque de surprendre au premier tournant une fois celui-ci enclenché.

Kia_Sorento-115725

Sous le capot du grand Sorento de 4,78 m, un 2.2 de 200 chevaux déjà vu, qui à l’aide d’une transmission intégrale meut les quelques 1 800 kg de la voiture. Disons donc facilement deux tonnes au moins avec une famille de quatre personnes (au poids moyen de 50 kg chacune, on est gentil). Ce quatre cylindres suralimenté étonnamment n’apparaît pas trop paresseux, mais ne tiendra pas pour autant la comparaison face à certaines concurrentes huppées malgré de bonnes reprises dans la plupart des situations. Il se situe un ton en dessous sans être ridicule, et s’apparente surtout à un bon compagnon sur les grands axes autoroutiers et autres voies express, qui plus est couplé à la boîte automatique douce à souhait.

Kia_Sorento-121737

A l’exercice de la montée de col, même si son châssis autorise des vitesses de passages acceptables compte tenu de sa masse, bien aidé par les quatre roues motrices et la suspension active, le Sorento se fera ralentir par l’estomac de ses passagers qui demanderont au chauffeur de garder un rythme de sénateur. En bonus, la consommation s’en trouvera réduite, car en conduite déraisonnable ou sur terrain montagneux, elle s’envole assez facilement au-delà des 12 litres. On apprécie également sa capacité pour le tout chemin. Nous nous en sommes donnés à cœur joie sur des parcours accidentés plutôt caillouteux. Le Sorento autorise ainsi grâce à sa transmission intégrale même quelques figures de style sans risquer un incident fâcheux. En revanche, les jolies jantes ne sont pas faites pour ça, et celles-ci accusèrent quelques impacts dus aux petites pierres qui rebondissaient dessus.

Kia_Sorento-115352

En termes de tarifs, ce Sorento qui selon Kia vise des véhicules haut de gamme comme l’Audi Q7 et le VW Touareg, entre autres, démarre dès 43 900 euros (+ 3 000 euros de malus écologique) en boîte mécanique, et 2000 euros de plus avec la transmission automatique. Avec tous les équipements offerts par la finition supérieure, il plafonne à 49 900 euros, ce qui malgré tout le laisse en dessous des modèles premiums battant pavillon germanique. En revanche, il s’avère bien plus cher que l’Espace, lui aussi disponible en sept places, certes avec aucune aptitude au tout chemin, et n’ayant pas exactement tous les équipements du Sorento. Au-delà donc de l’image plus haut de gamme que Kia cherche à véhiculer avec ce SUV porte drapeau, on se demande s’il trouvera son public.

+Sept places
Equipements
Prix
Boîte automatique lente en mode séquentiel
Malus (3000 euros)

 

Kia Sorento
Moteur
Type et implantation4 cylindres en ligne 16 soupapes
Turbocompressé Diesel
Cylindrée (cm3)2199
Puissance (kW/ch) à tr/mnXx/197 à 3800
Couple (Nm) à tr/mn436 à 1800
Transmission
Roues motricesQuatre roues motrices
Boîte de vitessesAutomatique à 6 rapports
Châssis
Suspension avantNC
Suspension arrièreNC
FreinsDisques ventilés AV disques AR
Jantes et pneus235/55R19 Av 235/55R19 Ar
Vitesse maximale (km/h)190
0 à 100 km/h (s)9,9
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)8,9
Cycle extra-urbain (l/100 km)5,5
Cycle mixte (l/100 km)6,8
CO2 (g/km)178
Dimensions
Longueur (mm)4680
Largeur (mm)1880
Hauteur (mm)1740
Empattement (mm)2700
Volume de coffre (l)258 → 2052
Réservoir (l)64
Masse à vide (kg)1844

Crédit photos : Pierrick Rakotoniana / le blog auto

Poster un Commentaire

42 Commentaires sur "Essai Kia Sorento 2015 : Le SUV premium selon Kia"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
greg
Invité

« En revanche, il s’avère bien plus cher que l’Espace, lui aussi disponible en sept places »
Pourquoi comparer un monospace avec un SUV?
C’est pas parce que l’Espace a été bardé de « protections » de plastique et que Renault clame que c’est un Crossover que c’est forcément vrai et qu’il faut leur server la soupe 😉 .

Thibaut Emme
Admin

Quand tout à l’intérieur ou l’extérieur a les atours d’un crossover pourquoi s’entêter à dire que c’est un monospace ?

SGL
Invité

En quoi le nouvel espace ne serait pas un SUV ?
Son architecture tente de le démontrer, garde au sol, hauteur dans l’habitacle copieusement sacrifié.
Rien à voir avec la transformation comme Seat Altea Freetrack.
Ou c’est l’absence d’une transmission 4×4 ? Qui est la règle dans plus de 95% des cas.

SGL
Invité

Cela dit le futur Koleos 2 deviendra le vrai concurrent du Kia Sorento en 2016 !
http://www.largus.fr/actualite-automobile/exclu-nouveau-renault-koleos-2016-plus-quun-kadjar-a-7-places-6197387.html

Uberalles
Invité

L’espace reprend la philosophie de feu le Classe R , considérée à l’époque comme un monospace crossover.

juuhuu
Invité

Greg a raison, c’est pas sérieux parfois dans les articles (sauf JJO), en particulier les essais… Comparer ce Kia 4RM à un Espace 2RM, déjà c’est complètement biaisé… Et pourquoi Thibault Emme ? Bah, l’Espace est quand même historiquement un monospace plus orienté bétaillère / berline réhaussée…

Thibaut Emme
Admin

Historiquement la Twingo est un micro monospace…toujours le cas ?
Et la Dodge Charger était un coupé (un vrai, pas un Coach baptisé Coupé) c’est toujours le cas ?
etc. Le nom reste le type de voiture change, il faut savoir évoluer aussi.

Montez dans un Espace nouvelle génération et dans un Espace IV. Comparez…c’est plus simple.

SGL
Invité

Au bout d’un moment le débat devient stérile !
Malgré les évidences, chacun campe sur ses positions, bref on est en démocratie.
Mais il me paraît flagrant que l’Espace 5 n’a rien à voir avec le 4 qui d’ailleurs à encore ses adeptes contre le nouveau !
Petit rappel @juuhuu : monospace et SUV touche à 99 % la MÊME clientèle ! Encore un argument supplémentaire pour la comparaison, c’est un fait même si cela ne plaît pas à certains !

juuhuu
Invité

@Thibaut, je veux bien, mais comparer des modes de propulsion différents de véhicule, c’est un peu bidon… Encore heureux que ça évolue, mais il reste la problématique de conception à prendre en compte.
Après on peut toujours s’amuser à comparer des carottes et des choux…

Et comme l’a dit @SGL, pourquoi ne pas avoir pris le Koleos en comparaison direct à ce Kia ? Ca serait déjà plus cohérent…

CDA
Membre

C’est pas moche dans l’absolu mais ce véhicule n’a vraiment aucune « personnalité » ^^

Nullos
Invité
J’ai ri à la comparaison avec l’espace. Tant qu’à faire des comparaisons foireuses, il faudrait pousser le concept à fond, non? Genre: Le Sorento ne fait pas le poids face à la combinaison Twingo+Clio. En effet, et parce qu’elles proposent aussi 4 roués motrices en les additionnant, elles offrent en plus 9 places assises, dont deux de conducteur, ce qui permet à plus de monde de s’amuser. De plus, on peut avoir les deux citadines françaises pour moins cher que le Sorento avec un équipement beaucoup plus fourni puisqu’on a par exemple 8 vitres électriques contre 4 au Coréen, deux… Lire la suite >>
beniot9888
Invité

C’est vrai que cet article sent très fort le chauvinisme. Il y est fait mention une fois de l’espace, dans la partie de l’article ou on compare le Kia à ses concurrents.

Louis
Invité

Si on commence à citer une fois une voiture française pour seulement deux fois des voitures allemandes du groupe Vw, LBA va avoir des soucis !!!

SGL
Invité

« sent très fort le chauvinisme » comme à peu près 99 % des cas dans les autres pays.
Est-ce vraiment un inconvénient ! Ou l’autoflagellation doit absolument rester la norme en France ?

pcur
Invité

On a notre défenseur, de l’indéfendable parce que franchement ils sont pas méchants pour un SUV qui s’approche des 49000€ même bien équipé et qui a autant de (gros) défauts. Ils ont eu la gentillesse de la comparer à du généraliste, chez d’autres ils l’ont comparé avec ce qu’il prétend concurrencer (le premium allemand), la conclusion est moins gentille : http://www.caradisiac.com/Bilan-a-eviter-100295.htm

Nullos
Invité

PS: pour le reste, c’était un bon article, dommage de l’avoir ruiné…

beniot9888
Invité

Ruiné, carrément ! Tout ça pour une ligne de texte qui ne vous plait pas !

Le nouvel Espace est un crossover 7 places qui propose le même genre de prestations dans la même gamme de prix. Il n’a pas 4 roues motrices ? Mais il a 4 roues directrices. Quant aux capacités de franchissement, pour ce que ce Kia va avoir à affronter hormis les bordures de trottoir devant la boulangerie…

SGL
Invité

Koleos 2 de 2016 et le futur Peugeot 5008 (SUV) de 2017 deviendront des concurrents frontaux !

nullos
Invité
Tout est dans la definition de Crossover: l’Espace c’est quoi? Une sorte de break surélevé un peu plus haut sur pattes. Le Sorento, c’est quoi? Un SUV. Les concurrents du Sorento sont à chercher dans les SUV, les concurrents de l’espace sont à trouver dans les trucs bizaroîdes qui ne savent être bons en rien parce qu’ils font des compromis sur tout… Sinon, on peut comparer la Dacia Sandero de base avec la Clio RS aussi, c’est deux citadines et la Clio est incroyablement chère, on s’en fout qu’elle offre 100ch de plus, puisqu’on s’en fout visiblement que l’espace offre… Lire la suite >>
SGL
Invité

Comprend pas vraiment !
Déjà beaucoup de propriétaire d’espace 4 se plaignent de la fin des avantages du monospace de l’Espace 5.
Puisque le look et la structure sont sacrifiés sur l’autel de la mode des SUV ou Crossover !
Si Crossover veut dire multisegment / hybride en style / Croisée des chemins en look etc.
l’Espace 5 est plus un Crossover ou SUV qu’un monospace ou bien un presse-purée !

SGL
Invité

Garde au sol :
12 cm pour l’Espace IV
16 cm pour l’Espace V (contre 15 cm pour le SUV 3008)
18 cm pour le KIA Sorento
Manifestement au niveau de la garde au sol l’Espace V est également plus proche du KIA Sorento que de l’Espace IV.
Les chiffres mentent aussi ? @ nullos

Louis
Invité

Tu es dur : ils ont quand même essayé de se rattraper en citant deux vw differentes, si ça se trouve, le gars qui a écris l’article est un de ces idiots de français qui n’a pas acheté une voiture allemande !

Nullos
Invité

If you can’t make it look good then it’s not good….

Espace aux couilles à l’arrière sur l’espace = 1,57m
Espace aux couilles à l’arrière du Sorento = 1,56m

Conclusion : l’espace est un crossover et le Sorento est une citadine… Ils méritent donc facilement la comparaison :-p

wizz
Membre

Un crossover, c’est un mélange de 2 catégories de véhicules. Le premier marché à y voir ces crossovers, c’était les USA. C’était donc un mélange entre les pick-up et les monospaces. Forcement, pour eux, un crossover, c’est forcement un gros véhicule

La Panda 4×4 est aussi un crossover, mélange de petite citadine et 4 roues motrices surélevée
La Renault Avantime est aussi un crossover, mélange de coupé et de monospace

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/98/Trike.12.arp.jpg

et ça aussi, c’est un crossover
un mélange de voiture et de moto (et se payer les inconvénients de motard mais aussi ceux des automobilistes)

pcur
Invité

C’est fort les gens qui d’autorité décident ce qui doit rentrer ou pas dans la catégorie des SUV alors qu’en elle même cette catégorie ne veut absolument rien dire (ben oui Sport Utility Vehicule difficile de faire plus flou…). L’argument des 4 roues motrices à fini de m’achever (critère dont 95% des acheteurs de SUV se foutent complètement).

wizz
Membre
juuhuu
Invité

Et pourtant, ça fait une différence flagrante en comportement / motricité… @pcur C’est parce que 95% des gens sont teubés qu’il faut se défausser d’un peu de rigueur journalistique ???

pcur
Invité

Mais non ils ne sont pas bêtes…un SUV n’est pas forcément un 4×4, comme je le précise plus haut la catégorie est tellement vaste qu’on peut y inclure quasiment tout ce qui a une position un peu surélevé et un look (pseudo) baroudeur (et là on est déjà dans le subjectif). Et dernière chose, non, 95% des gens ne sont pas « teubés » ils ont juste compris (à raison) que cette caractéristique (le 4WD) n’allait leur servir à rien pour leur usage quotidien mais contribuer à augmenter leur consommation (et ce tout le temps par contre)

juuhuu
Invité

Bof, c’est un point de vue, rien que le fait de prendre un engin surélevé, et lourd (qui sert tous les jours naturellement dans 90% des cas…) te grèvent bien plus les consos que le principe d’un 4RM et ce tout le temps par contre !!!

SGL
Invité

Il y a absolument RIEN d’objectif à vouloir un SUV plutôt qu’un monospace ou break, cela est avant une question de position de conduite et de look qui rassure et qui flatte le propriétaire.
Les carburants pour un Smic en 2015 ne sont relativement peu chers par rapport aux carburants en 1960.
Donc le surcout est totalement négligeable, et pour rouler pépère avec la répression routière d’aujourd’hui cela devient idéale pour se « promener » à 80 km/h sur les routes.

neokoplex
Invité

7 places, et on a la photo d’aucune d’entre elle :-)…

juuhuu
Invité

Classique comme la photo du moteur, pour un blog auto, visiblement on s’en tamponne !!!

wpDiscuz