Accueil Ecologie Mia Electric : 3 repreneurs potentiels

Mia Electric : 3 repreneurs potentiels

36
2
PARTAGER

Selon des sources bien informées, trois repreneurs différents se sont fait connaître auprès du Tribunal de Commerce de Niort et ont déposé un dossier de reprise de Mia Electric, mis en liquidation judiciaire le 12 mars dernier.

Il faudra désormais patienter jusqu’au 7 mai pour savoir le résultat de ces dossiers. Libner fut l’un des premiers à se montrer intéressé. Le fabriquant de remorques de Saint-Maixent l’Ecole souhaite se diversifier et pourrait avoir un projet de petit utilitaire électrique pour « la livraison du dernier km » (un peu à la manière de Brandt).

Un deuxième candidat est la société 4H Holding qui a déjà racheté les actifs de la société Lumeneo dans les véhicules électriques. La société présidée par Jean-Michel Ritter est soutenue les avoirs d’un Cheik et inclurait également Libner pour un partage des locaux de Cerizay. 4H Holding aurait pour projet de lancer un véhicule électrique et pourrait « fusionner » les modèles Lumeneo et Mia Electric.

Enfin, invité de dernière minute, un mystérieux groupe algérien. Mais sur ce dossier, les zones d’ombres subsistent, tant sur l’identité de la société candidate à la reprise que sur le projet. Ce candidat pourrait être piloté par l’ancienne patronne de Mia, Michèle Boos.

En attendant, ce jeudi, les lettres de licenciement des 200 salariés de Mia Electric et les dossiers de reprise devraient être dévoilés aux salariés mardi. On devrait alors en savoir un peu plus sur ces 3 candidats.

Source : Courrier de l’Ouest, Reuters, Avem. Illustration : Mia Electric

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Mia Electric : 3 repreneurs potentiels"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
de Bellefond Albane
Invité
Bonjour, Je suis cliente MIA et hormis le fait d’attendre effectivement ma voiture, je sais par expérience du mois précédent la liquidation judiciaire que le plan, en tout cas marketing, avait commencé à porté vraiment ses fruits jusque cette décision… Pitié… N’est-il pas possible de faire un Plan d’Appel à l’Epargne Publique ou un appui en Trésorerie par des dons. Les 200 000 euros manquants pouvant être financés par des personnes morales ou privées qui sont au courant et peuvent chacune donner ce qu’elles peuvent. A raison ne serait-ce que de 20 euros, disons plutôt 100 euros par personne, il… Lire la suite >>
wizz
Membre

juste 200000€, et Mia serait sauvé!!!

ça ne représente même pas la moitié des salaires pour un seul mois, avec les 200 employés cités

alors j’ai du mal à croire…

wpDiscuz