Credit Photo - Toyota Gazoo WRT
par Thibaut Emme

WRC Safari Rally 2022 : quadruplé Toyota

Les Toyota ont réussi un incroyable quadruplé au Kenya lors d'un Safari Rally qui a laissé des traces sur les machines. Rovanperä s'affirme un peu plus comme un prétendant au titre.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Le premier jour, Ogier et Loeb se montraient à leur avantage. Une position favorable sur la piste et une expérience reconnue permettait à Ogier de mener devant Katsuta (la 4e Toyota Yaris), Evans, Rovanperä. Pour Loeb, la fin de l'ES4 a signé les ennuis pour la Puma. Greensmith avait déjà connu un souci avec un pneu qui éclate et détruit l'arrière du Puma. 13 minutes perdues sur cette ES4. Pour les Puma les soucis s'enchaînent avec Fourmaux qui a un souci de transmission dans l'ES5 et lâche 9 minutes. Ce sera l'abandon avant le départ de l'ES6. Breen, sur un autre Puma, devra jeter l'éponge aussi un peu après. Ce début de rallye n'est pas en faveur du M-Sport Ford Puma.

L'ES7, dernière spéciale de la journée de vendredi a vu Ogier perdre gros. En tête, il passe à 2 minutes 08 après avoir dû changer une roue durant la spéciale. Ce Safari Rally est cassant. Rovanperä prend la tête du rallye pour 14 secondes et ne la lâchera plus. Minutieusement il va augmenter son avance, spéciale après spéciale.

Le samedi, c'est au tour de Hyundai de vivre une journée cauchemardesque. Tänak se stoppe durant l'ES10 avec un souci moteur visiblement. Pour Ford, cela continue avec Greensmith et Fourmaux qui mécaniquent. Solberg sur la troisième Hyundai i20 est 6e, mais déjà à plus de 8 minutes. Tous serrent les dents et savent qu'il faut résister et faire le dos rond. Neuville semble faire mieux que résister et remonte même dans le classement. Avant la 13 spéciale, dernière du samedi, il est 3e à 1 minute 02 de Rovanperä. Patatras pour Neuville, c'est une sortie et la Hyundai qui morfle. Il ne termine pas et prend 10 minutes de pénalité. Pour le général, il peut oublier.

Ce dimanche, il restait 6 spéciales et autant de soucis potentiels. L'ES14 voit un triplé Français avec Fourmaux et Coria qui signent le scratch devant Loeb/Galmiche et Ogier/Veillas. Dans le deuxième passage, l'ES17, les Français récidivent, avec Loeb devant Fourmaux et Ogier. Loeb et Ogier se montreront encore à leur aise, dans l'ES16 mais aussi la Power Stage, bonifiée. Dans cette dernière, Neuville fait le meilleur temps (+5 points) devant Loeb, Ogier, Greensmith et Fourmaux. Les Puma finissent mieux qu'ils n'ont commencé.

Arrivée

Au final, Rovanperä l'emporte devant Evans (52 secondes) et Katsuta qui signe encore un podium. Ogier termine à 2 minutes 10, à la 4e place. Sans les 2 minutes 21 perdues dans l'ES7, il aurait pu jouer la gagne. Neuville 5e est à plus de 10 minutes. Incroyablement cassant ce rallye du Kenya.

La performance de Rovanperä est d'autant plus forte qu'il ouvrait la route au début du rallye en tant que leader du championnat. On notera aussi la 16e place de Maxine Wahome, pilote femme Kenyane qui remporte la catégorie WRC3. C'est - hélas - trop rare et mérite d'être souligné.

PosCar NoDriverCo-DriverTeam / Car
1#69K. ROVANPERÄJ. HALTTUNENGR Yaris Rally1
2#33E. EVANSS. MARTINGR Yaris Rally1
3#18T. KATSUTAA. JOHNSTONGR Yaris Rally1
4#1S. OGIERB. VEILLASGR Yaris Rally1
5#11T. NEUVILLEM. WYDAEGHEi20 N Rally1
6#42C. BREENP. NAGLEPuma Rally1
7#9J. SERDERIDISF. MICLOTTEPuma Rally1
8#19S. LOEBI. GALMICHEPuma Rally1
9#20K. KAJETANOWICZM. SZCZEPANIAKFabia Evo
10#2O. SOLBERGE. EDMONDSONi20 N Rally1
11#22S. JOHNSTONA. KIHURANIC3
12#27A. SINGH RAIG. SINGH PANESARFabia Evo
13#37C. TUNDOT. JESSOPLancer Evo X
14#16A. FOURMAUXA. CORIAPuma Rally1

Classement mondial pilotes provisoire

4e victoire de la saison 2022 pour Rovanperä. 65 points d'avance sur Neuville. 10 de plus qu'en arrivant au Kenya. Neuville de son côté reprend un peu d'air sur son meilleur ennemi, son coéquipier Tänak qui se retrouve à égalité avec Katsuta, 4e pilote Toyota. Evans marque de gros points, mais avec des hauts et des bas cette année, il est à 88 points de Rovanperä.

POSPiloteTOTAL
1K. ROVANPERÄ145
2T. NEUVILLE80
3O. TÄNAK62
4T. KATSUTA62
5C. BREEN60
6E. EVANS57
7S. LOEB35
8D. SORDO34
9S. OGIER34
10G. GREENSMITH28
11P. LOUBET18
12E. LAPPI17
13A. MIKKELSEN12
14O. SOLBERG9

Classement mondial équipes provisoire

POSEquipeTOTAL
1TOYOTA GAZOO RACING WRT246
2HYUNDAI SHELL MOBIS WORLD RALLY TEAM184
3M-SPORT FORD WORLD RALLY TEAM144
4TOYOTA GAZOO RACING WRT NG68

Pour résumer

Un par un les concurrents ont lâché prise. Un par un ils ont reculé ou abandonné. Kale Rovanperä emmène cette troupe de Yaris et accentue son avance au classement mondial. Evans limite la casse mais doit encore s'effacer devant le jeune Finlandais.

Ogier a connu un meilleur sort que Loeb dans le combat des "papis" avec une 4e place contre 8e pour Loeb.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.