par La rédaction

Vidéo : même pas mal pour cette Subaru WRX STI

La scène remonte au dernier mois de juillet, mais mieux vaut tard que jamais. A l'occasion de la dernière spéciale du Rallye Baie-des-Chaleurs au Canada (une manche du championnat des rallyes canadiens), le pilote de l'équipe Subaru Patrick Richard et son copilote Alan Ockwell se sont offerts une belle frayeur à bord de leur WRX STI. Bon du classique dans le genre rallye avec une perte d'adhérence, un peu de deux-roues, un tonneau. Oui mais le pilote sort de son épave (le co-pilote reste assis) et, aidé d'un groupe de personnes, remet l'auto sur le bon chemin. Adieu la victoire ? Même pas puisque l'avance chronométrique accumulée depuis le coup d'envoi du rallye n'a pas empêché l'équipage de remporter la course. Solide la Sub' ! Même pas mal...

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

La scène remonte au dernier mois de juillet, mais mieux vaut tard que jamais. A l'occasion de la dernière spéciale du Rallye Baie-des-Chaleurs au Canada (une manche du championnat des rallyes canadiens), le pilote de l'équipe Subaru Patrick Richard et son copilote Alan Ockwell se sont offerts une belle frayeur à bord de leur WRX STI. Bon du classique dans le genre rallye avec une perte d'adhérence, un peu de deux-roues, un tonneau. Oui mais le pilote sort de son épave (le co-pilote reste assis) et, aidé d'un groupe de personnes, remet l'auto sur le bon chemin. Adieu la victoire ? Même pas puisque l'avance chronométrique accumulée depuis le coup d'envoi du rallye n'a pas empêché l'équipage de remporter la course. Solide la Sub' ! Même pas mal...

... Et les images sont à découvrir ci-dessous. Boum, badaboum et c'est reparti !

http://www.youtube.com/watch?v=363A1t5Kr8c

Source : Zercustoms.

Pour résumer

La scène remonte au dernier mois de juillet, mais mieux vaut tard que jamais. A l'occasion de la dernière spéciale du Rallye Baie-des-Chaleurs au Canada (une manche du championnat des rallyes canadiens), le pilote de l'équipe Subaru Patrick Richard et son copilote Alan Ockwell se sont offerts une belle frayeur à bord de leur WRX STI. Bon du classique dans le genre rallye avec une perte d'adhérence, un peu de deux-roues, un tonneau. Oui mais le pilote sort de son épave (le co-pilote reste assis) et, aidé d'un groupe de personnes, remet l'auto sur le bon chemin. Adieu la victoire ? Même pas puisque l'avance chronométrique accumulée depuis le coup d'envoi du rallye n'a pas empêché l'équipage de remporter la course. Solide la Sub' ! Même pas mal...

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.