par Elisabeth Studer

Hydrogène vert:chute de 85 % du coût de production d’ici 2050?

Bonne nouvelle !? Selon une étude de Bloomberg NEF publiée mercredi, l'hydrogène d'origine renouvelable - dite verte - devrait coûter de moins en moins cher et devenir compétitif face à l'hydrogène d'origine fossile, et même, dans certains cas, face au gaz naturel.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Plus encore, d'ici 2030, l'hydrogène bleu n'aura guère de sens économique '' par rapport au vert affirme BNEF.

Pour rappel, L'hydrogène dit "vert" est produit par électrolyse de l'eau en utilisant de l'électricité d'origine renouvelable (éolienne, solaire ou hydroélectrique). Le gaz demeure encore très onéreux à produire sous cette.

La baisse des prix de l’électricité solaire devrait réduire le cout de production de l’hydrogène « vert »

BloombergNEF, centre de recherche dédié à la transition énergétique, a revu à la baisse ses prévisions de coûts de production de l’hydrogène dit vert. Se basant pour ce faire sur la chute attendue des prix de l'électricité solaire.

"Nous pensons maintenant que l'électricité photovoltaïque sera 40% moins chère en 2050 que ce que nous pensions il y a tout juste deux ans", grâce à une série de progrès techniques, écrivent ainsi les experts de BNEF dans un rapport.

Les couts de production en baisse de 85 % d’ici 2050

"Les coûts de production de l'hydrogène vert à partir d'électricité renouvelable devraient chuter jusqu'à 85% d'ici à 2050", concluent les analystes. Citant un coût inférieur à 1 dollar le kilo dans la plupart des 28 marchés étudiés.

L’hydrogène vert plus compétitif que l’hydrogène « gris » d’ici 2050

Toujours selon le rapport, l’hydrogène vert devrait coûter d'ici à 2030 moins cher que l'hydrogène "bleu" (d'origine fossile mais produit avec capture et séquestration du CO2) sur l’ensemble de ces marchés.

Il deviendra par la suite plus compétitif que l'hydrogène "gris" très néfaste pour le climat (d'origine fossile et sans capture du CO2) d'ici à 2050.

À cet horizon, l'hydrogène vert coûtera même moins cher que le gaz naturel dans 15 des 28 pays étudiés (représentant un tiers du PIB mondial).

L’hydrogène vert pourrait redessiner la carte énergétique

"Des coûts aussi bas pour l'hydrogène d'origine renouvelable peuvent complètement redessiner la carte énergétique", estime Martin Tengler, analyste chez BNEF.

"À l'avenir, au moins 33% de l'économie mondiale pourrait utiliser de l'énergie propre sans débourser un centime de plus que pour de l'énergie fossile", souligne-t-il.

Soutien continu des gouvernements néanmoins nécessaire

L'expert prévient toutefois que ce verdissement de l'hydrogène aura besoin d'un "soutien continu des gouvernements" pour être effectif.

« Nous sommes maintenant dans la partie haute de la courbe des coûts, et des investissements soutenus par les politiques sont nécessaires pour atteindre la partie basse » ajoute le rapport.

Notre avis, par leblogauto.com

Des prix compétitifs obtenus grâce à des soutiens des gouvernements pour financer les investissements … ? Bigre, une rentabilité obtenue (par les groupes industriels) … grâce aux impôts des consommateurs ? Ou quand les particuliers financent la transition énergétique, histoire de générer du business pour les mastodontes internationaux …

A noter enfin qu'en décembre 2020, l’Institut allemand Fraunhofer pour la recherche sur les systèmes et l’innovation (Fraunhofer ISI) indiquait pour sa part que l’importation à grande échelle d’hydrogène vert était très complexe et que de nombreuses études sous-estimaient les problèmes qui doivent encore être résolus.

Les chercheurs soutenaient alors que de nombreuses analyses existantes sous-estiment considérablement les prix futurs des importations d’hydrogène car elles se concentrent sur les coûts de production tout en négligeant d’autres éléments de prix, tels que la fiscalité, les bénéfices, les primes de risque et les dépenses de recherche et développement, ou même les effets  sur les cours de la rareté des minéraux.

Sources : BNEF, AFP

Pour résumer

Bonne nouvelle !? Selon une étude de Bloomberg NEF publiée mercredi, l'hydrogène d'origine renouvelable - dite verte - devrait coûter de moins en moins cher et devenir compétitif face à l'hydrogène d'origine fossile, et même, dans certains cas, face au gaz naturel.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.