par Nicolas Anderbegani

Record de vitesse: nouveau contretemps pour la Tuatara

La saga Tuatara continue. Le 10 octobre dernier, l’hypercar américaine avait revendiqué un nouveau record de vitesse en détrônant la Bugatti Chiron, avec une vitesse de 508,7 km/h de moyenne sur un aller-retour, et 532,93 km/h en vitesse maximale. Sauf que des youtubeurs, vidéos comparatives à l’appui, avaient mis en doute la véracité de la performance. SCC avait alors promis de refaire une tentative en bonne et due forme.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

La saga Tuatara continue. Le 10 octobre dernier, l’hypercar américaine avait revendiqué un nouveau record de vitesse en détrônant la Bugatti Chiron, avec une vitesse de 508,7 km/h de moyenne sur un aller-retour, et 532,93 km/h en vitesse maximale. Sauf que des youtubeurs, vidéos comparatives à l’appui, avaient mis en doute la véracité de la performance. SCC avait alors promis de refaire une tentative en bonne et due forme.

Pépins en série

Dans une vidéo qui vient d'être publiée sur la page YouTube de Robert Mitchell, une 2e tentative a eu lieu les 12 et 13 décembre en Floride, en présence de nombreux observateurs, mais elle aurait entraîné des dommages au moteur de la supercar.  Lors de la deuxième tentative, la Tuatara a vu le capot arrière s'ouvrir plusieurs fois à cause de tout le câblage qui fut installé pour s'assurer que la tentative de record était correctement enregistrée, soit de nombreux capteurs et systèmes de télémétrie, dont cinq systèmes GPS différents connectés à différents moniteurs. Non seulement l'énorme consommation d'énergie de tous ces appareils a inévitablement compromis la charge de la voiture mais le capot se relevait constamment pendant les courses à grande vitesse, la voiture ne pouvait pas atteindre sa vitesse maximale. Dans le même temps, la chaleur s'accumule lentement au point qu'elle doit s'arrêter pendant près de deux heures pour permettre au moteur de refroidir à des niveaux sûrs.

Moteur poussé dans ses extrêmes

Même après l'avoir refroidie, la voiture a eu du mal à atteindre sa pleine puissance. Lors de sa dernière course de la journée, la Tuatara a atteint 252 mph à mi-chemin de la piste, soit 404 Km/h, avant que le pilote ne se rende compte qu'il ne produisait pas assez de puissance pour atteindre sa vitesse maximale. En fin de compte, ils ont constaté que le moteur à 8 cylindres ne produisait une bonne puissance que sur 6 cylindres. Ces deux cylindres n'avaient pratiquement pas d'allumage à cause de deux bougies d'allumage encrassées.

Rappelons que la Tuatara est motorisée par un V8 biturbo de 5,9 litres, développant 1 350 ch lorsqu'il est alimenté à l'essence et 1 750 ch lorsqu'il fonctionne à l'éthanol. Ce gain de puissance s'explique par la surconsommation lorsque le moteur est alimenté avec de l'E85, sa vaporisation dans le moteur permettant de refroidir la chambre de combustion, donc de réduire les risques de cliquetis et d'optimiser l'allumage. Il est accouplé à une boîte de vitesses automatique CIMA à 7 rapports.

Signe d’espoir, si cette hypercar monstre a atteint 404 Km/h avec la moitié de la piste à parcourir, sans boost et sans disposer de la pleine puissance, l’établissement d’un véritable record demeure possible. Un nouveau rendez-vous est donné début 2021 pour entrer véritablement dans l’histoire, alors que la Hennessey Venom F5 pointe le bout de son nez.

Pour résumer

La saga Tuatara continue. Le 10 octobre dernier, l’hypercar américaine avait revendiqué un nouveau record de vitesse en détrônant la Bugatti Chiron, avec une vitesse de 508,7 km/h de moyenne sur un aller-retour, et 532,93 km/h en vitesse maximale. Sauf que des youtubeurs, vidéos comparatives à l’appui, avaient mis en doute la véracité de la performance. SCC avait alors promis de refaire une tentative en bonne et due forme.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.