par Elisabeth Studer

Hydrogène : des ONG exhortent le G7 à agir pour vérifier son intérêt écologique

Le commerce mondial en plein essor de l'hydrogène vert risque de devenir un fardeau environnemental et social dans les pays producteurs, et le G7 doit prendre des mesures pour s'assurer qu'il stimulera réellement l'action et le développement pour le climat, ont indiqué des ONG allemandes. Remettant sur la table l’aspect controversé des supposés vertus écologiques de l’hydrogène …

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Des ONG appellent  le G7  à mettre en place un groupe de travail sur l’hydrogène vert 

 "Nous appelons la présidence allemande du G7 à profiter du prochain sommet du G7 pour mettre en place un groupe de travail sur le commerce durable de l'hydrogène vert", peut-on mire dans une  déclaration commune

 Des critères contraignants et ambitieux sont indispensables pour que ce marché contribue réellement à la protection du climat, et les pays industrialisés doivent faire un effort pour constituer un approvisionnement national et régional, ont indiqué les ONG.

Les risques liés à l’hydrogène vert  presque complètement ignorés  selon les ONG  

 « Actuellement, une grande partie de la politique, de l'industrie et des médias présentent les exportations d'hydrogène exclusivement comme une opportunité pour les pays producteurs. Les risques - tels que les impacts climatiques négatifs, les écosystèmes détruits, l'accaparement et le déplacement illégaux des terres - sont presque complètement ignorés », ont déclaré les ONG. "Ces risques sont exacerbés lorsque les pays industrialisés dépendent trop des importations, négligent l'autosuffisance et que des projets dans d'autres pays sont sous pression pour compenser rapidement les pénuries d'approvisionnement." 

Une grande partie de l’approvisionnement futur en hydrogène de l’Allemagne devra être importée 

Une grande partie de l’approvisionnement futur en hydrogène de l’Allemagne devra être importée, a déclaré en octobre 2020 le gouvernement fédéral en réponse à une question de la représentation parlementaire du Parti de gauche.

La question portait sur l’impact environnemental de la production d’hydrogène. Un sujet d’autant plus crucial qu’une grande partie de l’énergie hydrogène devra être importée, l’Europe du Sud, le Maghreb, l’Afrique de l’Ouest et le Chili étant répertoriés comme fournisseurs potentiels d ‘«hydrogène vert» pour l’Allemagne.

Or, le Parti de gauche a souligné que ces zones sont souvent arides ou semi-arides et que beaucoup sont déjà affectées par le stress hydrique, qui s’aggrave en raison du changement climatique.

La production d’hydrogène vert pourrait également nécessiter un dessalement conventionnel de l’eau de mer, ce qui peut avoir des effets néfastes sur les écosystèmes marins locaux, car la saumure résultant du processus de purification est renvoyée à la mer.

Incitation à créer un système de certification de l'hydrogène vert 

La task force hydrogène vert, qui pourrait être mise en place dans le cadre de l'OCDE ou de l'IRENA, doit pousser un système de certification de l'hydrogène vert, privilégier la transition énergétique locale et l'approvisionnement sur les exportations d'hydrogène, s'assurer que des énergies renouvelables supplémentaires sont installées pour la production, sauvegarder approvisionnement local en eau et créer des emplois à long terme, ont déclaré les ONG, parmi lesquelles les Amis de la Terre Allemagne ( BUND ), Germanwatch , le WWF , Environmental Action Germany ( DUH ).  

 Notre avis, par leblogauto.com  

L’hydrogène est loin de disposer de toutes les vertus qu’on voudrait bien lui attribuer selon certains députés. En mai 2021, l'Office parlementaire  français d'évaluation des choix scientifiques et techniques (OPECST) avait ainsi estimé  dans une note que cette source d’énergie ne constitue "pas la solution miracle" pour répondre à tous les défis de la transition énergétique. 

Alors que le rôle de l'OPECST est d'éclairer les parlementaires sur les conséquences des choix de politique publique à caractère scientifique et technologique, sa note souligne notamment le "faible rendement" énergétique de l'hydrogène, et sa distribution "délicate et coûteuse". 

L'importation à grande échelle d'hydrogène vert est très complexe et de nombreuses études sous-estiment les problèmes qui doivent encore être résolus, indiquait  quant à lui  fin 2020 un rapport de l'Institut allemand Fraunhofer pour la recherche sur les systèmes et l'innovation ( Fraunhofer ISI).

Pour résumer

Le commerce mondial en plein essor de l'hydrogène vert risque de devenir un fardeau environnemental et social dans les pays producteurs, et le G7 doit prendre des mesures pour s'assurer qu'il stimulera réellement l'action et le développement pour le climat, ont indiqué des ONG allemandes. Remettant sur la table l’aspect controversé des supposés vertus écologiques de l’hydrogène …

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.