par Elisabeth Studer

Chine : fin des subventions pour véhicules électrifiés fin 2022

La Chine va supprimer les subventions aux véhicules électriques et hybrides à la fin de l'année 2022. Annonce effectuée par les autorités chinoises, qui s’avèrent désormais rassurées par la vigueur des ventes enregistrées dans le secteur.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Chine : subventions à l’achat de VE réduites de 30 % avant de disparaître

Dans un communiqué publié vendredi, le ministère des Finances de l’Empire du Milieu a annoncé que ces subventions à l'achat serait réduites de 30% dès le début de l'année 2022, avant de disparaître entièrement avant les premiers jours de 2023.

"Compte tenu du développement de l'industrie des véhicules à énergie nouvelle, de la tendance des ventes et de la transition en douceur des constructeurs, les subventions (...) s'achèveront au 31 décembre 2022", a ainsi fait savoir le ministère.

Ajoutant que les véhicules immatriculés après le 31 décembre 2022 ne seront pas subventionnés.

Les ventes de véhicules dits propres explosent en Chine

Les ventes de véhicules dits « propres » ont explosé en Chine. Des hausses de plus de 100% en valeur glissante annuelle ont même été constatées ces derniers mois.

La semaine dernière, l'Association chinoise des constructeurs automobiles (CAAM) a même indiqué que selon ses estimations, ce type de véhicules devraient représenter 18% du total des ventes en 2022. Et ce, alors qu’en 2019, leurs immatriculations ne représentaient que 5% du total.

Selon la CAAM, 27,5 millions de véhicules (commerciaux ou particuliers) devraient être vendus cette année, après 26,1 millions en 2021, soit une hausse de 5,4%. Les véhicules propres représenteraient 5 millions d'unités sur ce total.

En 2021, la progression totale du premier marché mondial devrait s'afficher à 3,1% d'après la CAAM, soit la première année de progression des ventes depuis 2018.

La Chine, principal pollueur mondial, vise en 2035 un parc automobile majoritairement composé de véhicules dits non polluants.

Les constructeurs chinois jugés trop accros aux subventions

Pékin a progressivement mis la pédale douce sur un généreux programme de subventions d’une durée de 5 ans pour les NEV, débuté en 2016. Le gouvernement avait auparavant affirmé qu’il prévoyait de supprimer progressivement les subventions après 2020, alors que certaines entreprises étaient devenues trop dépendantes de ces fonds.

Notre avis, par leblogauto.com

La Chine souhaite également renforcer la réglementation sur les nouveaux investissements et la production dans le secteur automobile. Objectif final : éviter la surcapacité.

Le pays mène parallèlement une politique destinée à stimuler davantage la consolidation dans l’industrie automobile et construire une chaîne d’approvisionnement plus complète.

Les politiques menées en matière de subventions ont entraîné une « dépendance » aux subventions de « certains » constructeurs de véhicules, les rendant moins concurrentiel au niveau international, avait indiqué dès 2019 le ministère chinois. Sans toutefois citer nommément les « accrocs » aux subventions.

La Chine fait ici la dure expérience du revers de la médaille. A force de doper et sponsoriser son industrie automobile et tout particulièrement les véhicules électriques, hybrides ou à piles à combustible … certains constructeurs semblent avoir intégré le montant des subventions dans le calcul du prix de vente de leurs véhicules. Une manière de doper leurs marges en gonflant leurs tarifs, et ce grâce aux généreuses aides de l’Etat …. mais une stratégie qui les conduit à proposer au final des prix bien trop élevés hors de Chine. Ils devront désormais revoir leur modèle économique trop dépendant très aides de l’Etat.

Sources : Automotive News, AFP

Pour résumer

La Chine va supprimer les subventions aux véhicules électriques et hybrides à la fin de l'année 2022. Annonce effectuée par les autorités chinoises, qui s’avèrent désormais rassurées par la vigueur des ventes enregistrées dans le secteur.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.