par Thibaut Emme

F1 GP de Miami 2022 : Verstappen profite de la vitesse de la RBR

Après avoir pris la mesure de Leclerc sur fond de pneus qui fatiguaient, Verstappen a su maîtriser son sujet et a repoussé plusieurs fois les assauts de Leclerc qui ne peut faire mieux que second, devant Sainz.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

La Formule 1 étrenne ce nouveau circuit de Miami. On peut lui faire certains reproches comme un bitume trop jeune et friable en certains endroits, et quelques virages qui mériteraient un peu de TechPro pour protéger du mur (Sainz et Ocon ne diront pas le contraire.

Quoi qu’il en soit, on va vivre un GP sur un nouveau circuit, et c’est déjà pas mal. Hier, Leclerc a signé une belle pole position et est « protégé » par Sainz, même si ce dernier voudrait bien enfin gagner.

Verstappen derrière devrait bénéficier d’une vitesse de pointe plus importante. Ensuite, contenir une Ferrari plus rapide dans le lent devrait être plus simple avec un « hors-trajectoire » qui est sale (sable, etc.). Hamilton va tenter de limiter la casse avec une Mercedes W13 toujours compliquée.

A noter qu’il y a eu une petite averse avant le départ. Mais avec 50° sur la piste, les gouttes sèchent immédiatement ou presque. Les pilotes resteront en slicks. Les deux Aston Martin ne sont pas sur la grille, elles partiront des stands, si elles partent. Il y aurait un souci sur le carburant qui serait trop froid. Chez Aston Martin on a tenté de trop refroidir ? On part pour 57 tours.

Départ

Attention à ce qui sort de la trajectoire. C’est sale et cela n’a pas été nettoyé avant le GP. Sainz, Perez, Hamilton et tous ceux côté impair devraient être désavantagés. Tout le monde ou presque part en medium. Un pneu conservateur. Russell par exemple se décale et part en hard. On devrait avoir deux arrêts pneus, ou un seul si les écuries maîtrisent le rythme de course.

Bon départ de Leclerc et Verstappen. Le pilote Red Bull passe Sainz dans le premier virage. Hamilton a perdu des places, il est 8e. Très bon départ d’Alonso et de Gasly. Schumacher 11e a fait un départ correct, Magnussen 13e aussi. Alonso a gagné 4 places. Les deux Aston Martin sont partis, mais sont bonnes dernières.

Leclerc fait le forcing pour se sortir de la zone DRS de Verstappen. Avec le DRS Hamilton passe Alonso facilement, il remonte 7e. A l’orée du 6e tour, le voilà qui passe Gasly. Schumacher dépasse Tsunoda et rentre dans les points. Superbe extérieur au 1er virage. Abandon de Zhou sur Alfa Romeo.

Au 9e tour, Verstappen passe Leclerc ! Le pilote Red Bull avait presque fait la jonction et grâce à une petite erreur de Leclerc, et le DRS, le champion du monde 2021 passe sans coup férir. Il va tenter de mettre la Ferrari hors de la zone DRS. C’est fait !

Tour 11/57

On entre dans la fenêtre supposée du changement de gomme medium (12 à 19 tours).  Tsunoda rentre à la fin du 11e tour. Il repart en durs. Boulette de Leclerc qui rate encore la corde à l’avant-dernier virage. Il perd 1,3 seconde. Les pneus sont-ils à bout ?

Magnussen imite Tsunoda et change pour des durs. Les Haas peuvent espérer des points aujourd’hui. Alonso met la pression sur Gasly. Russell en durs vient de passer Ricciardo en mediums. Ricciardo a fait la même boulette que Leclerc.

Verstappen pousse et enchaîne les tours rapides. 3,5 secondes d’avance sur Leclerc. Arrêt catastrophique pour Alonso : 5,7 secondes. Alonso ressort derrière Ocon, mais devant Stroll. Résultat, Gasly s’arrête un tour après et repart loin devant Alonso.

Bottas 5e fait une course « anonyme » mais très solide. Cela peut faire de jolis points à l’arrivée et qui sait avec un fait de course ? Perez pousse et revient dans la zone DRS de Sainz. Avec les changements de pneus, Magnussen a passé son coéquipier. Perez a un souci moteur visiblement.

Tour 21/57

Chez Red Bull on a indiqué une manipulation à faire par Perez. Visiblement il y a un capteur en rade. La puissance est revenue, mais c’est une alerte. Les leaders ont largement dépassé la fenêtre des pneus. Hamilton rentre à la fin du 22e tour. Les premiers devraient ne faire finalement qu’un arrêt contrairement à ce qu’annonçait Pirelli.

A la fin du 24e tour, Leclerc rentre et tente « l’undercut ». 3,2 secondes. Déjà, ce n’est pas un super temps. Ensuite, les pneus mettent pas mal de temps à chauffer. Pas sûr que ce soit la bonne option d’anticiper son arrêt.

Arrêt de Vertstappen à la fin du 26e tour. 2,4 secondes d’arrêt. C’est top. Verstappen n’a perdu qu’une place. Sainz est en tête du GP et Leclerc a désormais Perez entre lui et Verstappen. Bottas s’arrête. Il repart devant Hamilton, mais derrière Russell qui a toujours ses pneus du départ.

Sainz et Perez rentrent ensemble. 5,4 secondes pour Ferrari, 2,7 pour Red Bull. Arrêts mauvais chez les rouges. On retrouve Verstappen, Leclerc, Sainz, Perez, Russell (pas d’arrêt), Bottas, Hamilton, Ricciardo (pas d’arrêt), Ocon (idem) et Gasly. Au 30e tour, il reste encore 6 pilotes avec les pneus du départ.

Tour 31/57

Ricciardo rentre enfin aux stands avec ses gommes jaunes. Pendant ce temps Stroll, Vettel, Magnussen et Schumacher se battent en piste. On se bat pour le dernier point virtuellement.

35e tour, Magnussen fait une petite faute et ouvre la porte à Schumacher. Mick qui réclamait de passer Kevin pour aller chercher Stroll peut montrer ce qu’il sait faire. Vettel s’est raté et Norris passe. Chez Aston Martin on annonce un peu de pluie.

Russell veut continuer avec son train de pneus durs. Après tout, il pourrait y avoir une voiture de sécurité virtuelle, ou réelle. Il est 5e.  Effectivement, Schumacher remonte sur Stroll. Il a gagné 1 seconde.

Devant, on est dans un « ronron » avec des positions qui n’évoluent plus. A la fin du 39e tour, Alonso fait un « dive bomb » sur Gasly. C’est moche de la part de l’Espagnol. Cela a permis à Stroll de passer Gasly.

Tour 41/57

Accident entre Norris et Gasly ! Voiture de sécurité virtuelle. Au moins ! Russell devrait en profiter pour changer les pneus. Bien vu. Il repart en mediums. La McLaren n’a plus de pneus arrière et gène. Gasly était hors trajectoire et Norris s’accroche.

Voiture de sécurité. Perez en a profité pour changer de gommes et repart juste devant Bottas. C’était chaud. Ocon n’en a pas profité pour s’arrêter de suite ? Il passe les rouges. Il repart derrières les Haas. Schumacher pourrait marquer son premier point.

Ricciardo repasse aux stands, Gasly aussi. Il va falloir se regrouper derrière la voiture de sécurité. Perez qui a changé de gommes va pouvoir attaquer les Ferrari. Russell est derrière Hamilton et Bottas mais a des pneus neufs, mediums. Pour Alpine, cela pourrait être une double arrivée dans les points. Les pilotes à 1 tour (Gasly, Latifi, Tsunoda) peuvent doubler la voiture de sécurité. Ca va encore durer un bout de temps vu la longueur du circuit.

Perez, Russell et Ocon dans le Top 10 ont des pneus « frais ». Ocon a même des softs. Cela pourrait être le bon tirage pour eux. Gasly rentre et abandonne. On va repartir pour 11 tours.

Très belle défense de Sainz sur Perez. Verstappen et Leclerc se sont déjà échappés. Bonne défense de Schumacher sur Ocon. Les DRS ne sont pas encore activés.

Bottas se rate sous la pression des deux Mercedes. Dommage pour le pilote Alfa Romeo. Leclerc reste dans l’aileron de Verstappen. Russell a passé Hamilton ! Il y a de nouveau de la bagarre en piste.

Perez attaque Sainz mais rate son freinage. L’Espagnol recroise et repasse le Mexicain. Devant Leclerc est vraiment blotti dans l’arrière de Verstappen. Red Bull a octroyé à Verstappen plus de puissance (plus de récupération d’énergie) pour défendre sur Leclerc.

Derrière Alonso, Schumacher, Ocon et Vettel ont tous le DRS ce qui neutralise les positions. Schumacher signe de suite pour cette 9e place à n’en pas douter.

Trois derniers tours

Quelle foirade ! Schumacher se rate sur l’avant-dernier virage et Vettel en profite pour passer. Schumacher avec le DRS retente de passer et tamponne Vettel. Voilà les points qui s’envolent pour Schumacher ! Et pour Vettel.

Bon, devant Leclerc et Perez ont rendu les armes par rapport à Verstappen et Sainz. Verstappen récupère le meilleur tour en course à l’orée du dernier tour. Il va faire carton plein.

Victoire de Verstappen devant Leclerc et Sainz. Perez devance Russell, Hamilton, Bottas, Ocon, Alonso (qui a pris une pénalité de 5 secondes) et Albon. Belle perf de Russell et de Ocon qui ont profité des conditions de course, tout en amenant les pneus le plus loin possible.

Carton rouge à Schumacher qui avait les cartes en main pour marquer un point et ruine tout, ainsi que la course de Vettel.

Classement du GP de Miami

Avec cette victoire, Verstappen revient au championnat. Mais, Leclerc a encore une belle avance et espère que Ferrari va amener de bonnes évolutions sur les prochains GP.

POSPilote
1Max VERSTAPPEN Red Bull Racing
2Charles LECLERC Ferrari
3Carlos SAINZ Ferrari
4Sergio PEREZ Red Bull Racing
5George RUSSELL Mercedes
6Lewis HAMILTON Mercedes
7Valtteri BOTTAS Alfa Romeo
8Esteban OCON Alpine
9Fernando ALONSO Alpine
10Alexander ALBON Williams
11Daniel RICCIARDO McLaren
12Lance STROLL Aston Martin
13Yuki TSUNODA AlphaTauri
14Nicholas LATIFI Williams
15Mick SCHUMACHER Haas F1 Team
16Kevin MAGNUSSEN Haas F1 Team
17Sebastian VETTEL Aston Martin
18Pierre GASLY AlphaTauri
19Lando NORRIS McLaren
20Guanyu ZHOU Alfa Romeo

Pour résumer

Après avoir pris la mesure de Leclerc sur fond de pneus qui fatiguaient, Verstappen a su maîtriser son sujet et a repoussé plusieurs fois les assauts de Leclerc qui ne peut faire mieux que second, devant Sainz. Schumacher ruine ses chances de points en fin de course.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.