par Elisabeth Studer

Tesla : split de 5 titres pour 1, pour pallier l'absence de Tencent ?

Tesla a annoncé mardi qu’il allait diviser le nombre de ses actions à hauteur de 5 pour 1, effectuant ainsi un « split » de ses titres.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Objectifs : améliorer la liquidité de l’action et donc  la rendre plus accessible. Précisons en effet qu’à l’heure actuelle, l’action Tesla approche une valorisation de 1500 dollars, ce qui limite les potentialités d’achat.

Tesla veut faciliter l’accès à ses actions

Tesla a annoncé dans un communiqué de presse qu’il cherchait à rendre ses actions plus accessibles aux employés et aux investisseurs. Rappelons que la valeur du titre a plus que triplé en 2020, les actions de General Motors et de Ford Motor chutant pour leur part en raison des impacts économiques et financiers engendrés par la pandémie du Covid 19.

Les opérations de divisions d'actions - ou split - sont un moyen pour les sociétés de rendre leurs actions plus accessibles aux investisseurs particuliers, permettant ainsi d’attirer des investisseurs individuels réalisant de petites transactions.

L’action Tesla n’en finit plus de s’enflammer

Le montant de l'action Tesla est l’un des plus élevés de la bourse de Wall Street. Chaque annonce du constructeur américain de véhicules électriques entrainant une flambée du cours, le titre aura ainsi progressé de +7% après cette dernière information.

L'action se négocie actuellement à 113 fois ses bénéfices 2021, contre 39 fois à Ferrari, 7 fois à General Motors et 4,6 fois à Peugeot.

4 actions supplémentaires, 5 pour 1

Tesla a ainsi précisé via communiqué que les détenteurs d'actions inscrits le 21 août recevraient quatre actions supplémentaires après la clôture de la bourse le 28 août, la négociation des actions sur une base ajustée au fractionnement commençant le 31 août.

Fin juillet, Apple, avait déjà annoncé un split, par 4 cette fois, sa dernière opération similaire remontant à 2014.

Notre avis, par leblogauto.com

A noter que cette opération boursière intervient alors que Donald Trump vient d’interdire la semaine dernière aux entreprises américaines – et ce, sous 45 jours - de contracter avec des entreprises liées aux chinois ByteDance et Tencent. Une décision qui pourrait directement menacer Tesla … Tencent étant un de ses actionnaires majeurs.

Tesla chercherait-il ainsi à s’attirer les « largesses» des petits porteurs ou du moins des investisseurs de taille moindre que celle de Tencent, alors que les titres détenus par ce dernier pourraient être rapidement devoir être mis en vente, suite aux mesures émises par l’administration Trump en sa défaveur ?

En 2017, le groupe chinois a ainsi acquis 5% du constructeur de véhicules électriques pour 1,78 milliards de dollars (soit l’équivalent de 1,64 milliard d’euros à cette date) pour environ 8,2 millions d’actions du groupe californien. Une affaire pour le moins rentable, si l’on observe l’évolution du titre Tesla.

Tencent, basé à Shenzhen et coté à Hong Kong, devenait alors le cinquième actionnaire de Tesla, dont le directeur général Elon Musk était alors le principal investisseur avec 20,6% du capital.

L'impact de la décision de l’administration Trump pourrait avoir des conséquences directes sur les investissements capitalistiques de Tencent. Mais son impact demeure à l’heure actuelle impossible à préciser, les conditions d’application du décret n’ayant pas été encore définies.

Sources : Tesla

Pour résumer

Tesla a annoncé mardi qu’il allait diviser le nombre de ses actions à hauteur de 5 pour 1, effectuant ainsi un « split » de ses titres.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.