par La rédaction

Renault travaille sur de nouvelles batteries avec le CEA

Alors que Renault s'appuiera - dans un premier temps - sur la technologie lithium-ion développée par Nissan pour les batteries de ses nouvelles voitures électriques, la marque française travaille avec le Commissariat à l'Energie Atomique de Grenoble sur la batterie de demain.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

« Dans un premier temps, nous utiliserons la même technologie lithium-manganèse que Nissan, dont nous avons tiré au maximum la performance et les coûts, tout en portant la sécurité au plus haut niveau possible », précisait Thierry Koskas, directeur du programme véhicule électrique de Renault, dans les colonnes des Echos.

Et pour préparer l'avenir, Renault a signé avec le Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives de Grenoble pour trouver une « nouvelle option technologique » d'ici cinq ans.

Parmi les pistes étudiées à Grenoble, celle d'une batterie zinc-air qui pourrait être beaucoup plus performante que le lithium-ion.

Et aussi :

Renault Twizy : commandes ouvertes à partir de 6 990 euros

Une partie de l’usine Renault de Billancourt bientôt classée ?

Pour résumer

Alors que Renault s'appuiera - dans un premier temps - sur la technologie lithium-ion développée par Nissan pour les batteries de ses nouvelles voitures électriques, la marque française travaille avec le Commissariat à l'Energie Atomique de Grenoble sur la batterie de demain.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.