par Elisabeth Studer

Hyundai Ioniq 6 : production retardée pour adaptations

La Hyundai Ioniq 6, berline électrique du constructeur, pourrait être retardée de deux ou trois mois, selon des sources industrielles citées par les médias coréens.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

L’entrée en production de la Hyundai Ioniq 6 serait repoussée d’un trimestre

Selon le Korea Economic Daily, le lancement très attendu de la Ioniq 6,  le deuxième modèle de Hyundai basé sur la plate-forme de véhicule électrique E-GMP, a été repoussé d'un trimestre.

Cela signifie que l'Ioniq 6 devrait maintenant entrer en production en mai ou juin 2022.

Modifications de conception et plus large autonomie

De source proche du dossier, on laisse entendre que la principale cause de ce report est liée à la décision de Hyundai d'apporter quelques modifications à la conception et de doter le véhicule électrique d’une plus large autonomie en y intégrant une batterie de plus grande capacité.

Fondant leurs affirmations sur les documents internes de Hyundai, les sources indiquent que le constructeur automobile souhaite redessiner les pare-chocs avant et arrière de l'Ioniq 6, ainsi que les phares.

Ajout d’une « grille d’éclairage »

Une autre mise à jour visuelle concerne l'ajout d'une «grille d'éclairage», permettant de communiquer sur l'état du véhicule ou d’alerter d'autres automobiles et des piétons.

En juin, Hyundai Mobis, un fournisseur appartenant au groupe Hyundai, a présenté une sorte de calandre avant éclairée. Cela devrait non seulement pouvoir influencer l'apparence du véhicule, mais aussi pouvoir être utilisé pour la communication avec les autres usagers de la route. Selon les rumeurs, l'Ioniq 6 utilisera cette technologie même si le concept Prophecy avait une façade plutôt classique mais une grande plaque LED à l'arrière.

Une adaptation rapide nécessaire

Les changements devraient allonger l'Ioniq 6 de 20 millimètres, le laissant juste sous la barre des 4,90 mètres. Une telle étape seulement environ six mois avant le début prévu de la production serait assez inhabituel. Souvent, le «gel de la conception» est d’un an ou plus avant le SOP (Start of Production) prévu pour donner suffisamment de temps aux fournisseurs et aux usines.

Une batterie pour atteindre une autonomie standard de 500 km

Un autre changement possible concernerait la batterie : selon le journal coréen, la batterie de 72,6 kWh embarquée sur l'Ioniq 5 était initialement prévue pour l'Ioniq 6. Cependant, afin d'atteindre une autonomie standard de plus de 500 kilomètres, une batterie de 77,4 kWh - configuration de la Kia EV6 - serait désormais utilisée.

Reste à savoir si la batterie 77,4 kWh sera également proposée au niveau mondial : cette batterie est proposée aux USA dans l'Ioniq 5, par exemple, tandis qu'en Europe et en Corée du Sud c’est la batterie 72,6 kWh qui est commercialisée.

Une Hyundai Ioniq 6 basée sur le concept Prophecy ?

En termes de design, l'Ioniq 6 devrait moins se baser sur le Ioniq 5, mais plutôt sur le concept Prophecy.

Hyundai a déjà déclaré qu'il ne s'appuierait pas sur un design de marque pour tous les modèles, mais donnerait à chaque série de modèles son propre caractère. Il reste à voir dans quelle mesure l'Ioniq 6 s'écartera du concept Prophecy - les modifications apportées à l'Ioniq 5 étant quant à elles plutôt mineures par rapport au Concept 45.

Notre avis, par leblogauto.com

A noter une autre raison au retard qui n'a rien à voir avec la voiture elle-même : la fermeture temporaire prévue de l'usine Hyundai d'Asan, où sera fabriquée la Ioniq 6, a été prolongée de deux mois jusqu'en janvier 2022. Le temps de réaliser les travaux d’adaptation du site où la berline Sonata – dotée d’un moteur thermique - est actuellement produite.

Pour résumer

La Hyundai Ioniq 6, berline électrique du constructeur, pourrait être retardée de deux ou trois mois, selon des sources industrielles citées par les médias coréens.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.