par Gautier Bottet

BYD annonce ses nouvelles batteries "Blade"

BYd s'apprête à lancer sa grande berline Han. Elle sera le premier modèle à employer la nouvelle génération de batteries, baptisées Blade. Des batteries qui misent avant tout sur la sécurité, sans perdre en autonomie. En parallèle, BYD se prépare à vendre ses technologies à d'autres constructeurs sous le nom de FinDreams.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

BYd s'apprête à lancer sa grande berline Han. Elle sera le premier modèle à employer la nouvelle génération de batteries, baptisées Blade. Des batteries qui misent avant tout sur la sécurité, sans perdre en autonomie. En parallèle, BYD se prépare à vendre ses technologies à d'autres constructeurs sous le nom de FinDreams.

  • Nouvelle génération de batterie conçue pour éviter le départ de feu en cas de déterioration

  • Création de Findreams, équipementier en charge de la vente de technologies promues par BYD

Pour sa nouvelle génération de batterie, BYD n'a pas cherché à pousser l'autonomie. Le combat de ces batteries Blade, c'est la sécurité. Le constructeur souhaite en effet couper court aux arguments des opposants à l'électrique sur le sujet, et en finir avec ces images de voitures électriques en feu.

Sur ces batteries qui restent basées sur une chimie LFP (Lithium Fer Phosphate), mais avec des cellules plus fines et allongées, qui sont désormais partie intégrante de la structure du pack. La chimie n'améliore pas la capacité, mais la nouvelle structure oui. Ici, 60% du volume du pack est occupé par de l'espace de stockage, contre 40% sur des batteries classiques.

Sur le chapitre de la sécurité, ces batteries ont montré une absence de montée en température ou d'embrasement. A la fois dans des tests de poinçonnement, d'exposition à des températures élevées (300°) ou de surcharge (260%). Le format des cellules améliore en particulier la surface exposée au refroidissement.

Findreams

Cela fait déjà plusieurs mois que BYD prépare une scission de certaines de ses activités. Car tant que grand spécialiste des batteries, il n'a pas vraiment profité du développement de ce marché, contrairement à CATL par exemple.

Sous le nom de Findreams (rappelons que BYD signifie Build Your Dreams), le groupe chinois va ainsi proposer à d'autres constructeurs des batteries et ses moteurs électriques. Mais aussi d'autres technologies automobiles, puisque BYD a adopté une stratégie proche de celle de Tesla et produit lui même de nombreux composants de ses véhicules. Les divisions Technology, Vision, Moulding complèteront ainsi divisions Battery et Powertrain.

Notre avis, par leblogauto.com

Les débuts du véhicule électrique chez BYD se sont effectués avec le monospace e6. Le véhicule a très tôt été victime de cas de combustion "spontanée". Ce qui explique sans doute la volonté marquée de rassurer le client sur le point de la sécurité avec cette nouvelle génération. Qui a aussi pour avantage d'améliorer la capacité à iso-volume. Nul doute que le constructeur cherchera à valoriser cette technologie sur la BYD Han, mais aussi à la vendre à d'autres constructeurs.

Pour résumer

BYd s'apprête à lancer sa grande berline Han. Elle sera le premier modèle à employer la nouvelle génération de batteries, baptisées Blade. Des batteries qui misent avant tout sur la sécurité, sans perdre en autonomie. En parallèle, BYD se prépare à vendre ses technologies à d'autres constructeurs sous le nom de FinDreams.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.