par Joest Jonathan Ouaknine

Le lobbying d'Elio Motors

Paul Elio peut s'en féliciter : 41 états américains viennent de créer des lois pour les "autocyclettes". Du sur-mesure pour le 3-roues d'Elio.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Paul Elio peut s'en féliciter : 41 états américains viennent de créer des lois pour les "autocyclettes". Du sur-mesure pour le 3-roues d'Elio.

Pour la législation américaine, les 3-roues sont des motos. Qu'ils aient une carrosserie ou pas. L'avantage pour un nouvel entrant comme Elio Motors, c'est qu'il est dispensé de crash-test. L'inconvénient, ce que le conducteur doit posséder le permis moto (et dans certains états, porter un casque.) De quoi sérieusement limiter le marché potentiel.

D'où la bataille d'Elio pour créer une nouvelle catégorie, les autocyclettes ("autocycle" en V.O.) Parce qu'il possède un toit et qu'il est équipé de ceintures de sécurité et d'airbags, son 3-roues est désormais dispensé du port du casque. De plus, il se conduit avec le permis auto. Par contre, le véhicule reste dispensé de crash-test. A l'origine, seuls 11 états avaient une telle loi. Mais grâce au lobbying du fondateur, 41 états ont adopté l'autocyclette. De quoi ouvrir de nouveaux horizons à l'aspirant-constructeur...

Source :

Elio Motors

Pour résumer

Paul Elio peut s'en féliciter : 41 états américains viennent de créer des lois pour les "autocyclettes". Du sur-mesure pour le 3-roues d'Elio.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.