Lancer le diaporama
WRX Hockenheim 2016 : Ekström fait coup double 1
+4
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

WRX Hockenheim 2016 : Ekström fait coup double

Les spectateurs allemands ont été gâtés ce weekend à Hockenheim avec en parallèle une manche du DTM et une du World RallyCross. C'est pour cela que les manches qualificatives du WRX ont commencé dès vendredi.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

En revanche le système du WRX ne change pas. 4 manches qualificatives où seul le temps compte, des groupes tirés au sort pour la Q1. Chaque manche donne des points selon le classement et au bout des 4 manches on fait les totaux et on ne conserve que les 12 premiers qui se disputent 2 demi-finales où les positions au départ dépendent du nombre de points. En demi-finales, seule la place compte et seuls les 3 premiers sont qualifiés pour la finale. En finale, là encore seule la place compte. La finale compte un tour de plus.

Spécificité du WRX, les pilotes doivent à un moment faire un tour dit "joker" qui emprunte un tracé différent. Généralement plus lent, il est ici plus rapide. Toute la tactique du WRX consiste à le prendre au bon moment en fonction de la position, du trafic, etc. Pour cela les pilotes sont aidés par les "spotteurs" placés en hauteur et en contact radio permanent avec eux.

Qualifications : victoire de la poussière

Le circuit de Hockenheim (la partie du Stadium) est très poussiéreux malgré un arrosage des organisateurs. Il est assez difficile de suivre le pilote en tête et il faut y aller un peu au jugé. Dans la Q1 les forces en présence se montrent. Ekström signe le meilleur temps devant Timmy Hansen, Davy Jeanney et Johan Kristoffersson. Le double champion du monde Petter Solberg est 5ème. Loeb est 9ème derrière le petit frère Kevin Hansen. JB Dubourg qui vient roder sa nouvelle voiture sur cette manche du championnat du monde avant sa manche du championnat d'Europe est loin dans cette Q1.

Idem en Q2, avec la 19ème place de Dubourg. Loeb se rate aussi à la 14ème place, encore dans les mêmes temps que Kevin Hansen. Devant Solberg ne fait que 10ème, Jeanney fait 5ème, Hansen encore 2nd derrière Kristoffersson. En Q3, le spectacle fut la Peugeot 208 WRX de Timmy Hansen qui a flambé. Le pilote s'en sort bien mais la voiture semble avoir pas mal de dommages. Pas sûr que la voiture soit réparée pour la Q4.

Petter Solberg se montre enfin avec le meilleur temps. Ekström confirme qu'il faudra compter sur lui tandis que Loeb fait enfin un bon temps sur sa 208. Kristoffersson devance Jeanney, Larsson et Block aux 5, 6, 7 et 8ème places. Avec sa flambée de Lion, Timmy Hansen ne fait que 17ème. JB Dubourg se classe 14ème. Ca va être très dur de passer dans les 12 premiers. Niclas Gröhnom (fils de) peut se qualifier lui. Il continue d'apprendre mais montre de belles promesses.

En Q4, la surprise est la présence de la Peugeot 208 de Timmy Hansen, un peu roussie mais elle est bien là. Les mécanos ont fait l'impossible et il va pouvoir défendre ses chances. Et il le fait plutôt bien. Il va se qualifier pour les demi à coup sûr. Devant Heikkinen passé chez Audi cette saison signe le meilleur temps devant Bakkerud et la Focus Hoonicorn. Kevin Hansen continue d'apprendre et signe le 3ème temps, insuffisant tout de même pour passer en demi. Doran, Larsson et Loeb eux accrochent leur place dans les 12 premiers, de même que Jeanney même si ce dernier ne fait que 16ème et dernier temps complet de cette Q4.

Coup de théâtre, la Peugeot 208 de Hansen est en dessous du poids minimal. Dans l'incendie certains éléments de carrosserie ont fondu et les mécanos, pressés par le temps pour remettre en route la voiture n'ont pas du prendre garde au poids. Dommage pour le vice-champion en titre qui va perdre de gros points sur Solberg et les autres. Les 12 qualifiés sont dans l'ordre Ekström, Kristoffersson, Heikkinen, Baumanis, Jeanney, Solberg, Loeb, Eriksson, Larsson, Doran, Bakkerud et Block.

Demi-finale 1 : 3 Audi qualifiées

Ekström est en pole devant Heikkinen, Jeanney, Loeb, Larsson et Bakkerud. Au départ Loeb prend le meilleur sur Jeanney qui rétrograde d'un cran. Heikkinen n'a pas raté son envol lui et prend la tête face à son chef de file, le pilote patron Ekström. Loeb prend le tour joker et Jeanney le passe. La 208 de Loeb semble plus rapide en ligne droite et Loeb repasse Jeanney. Il y a un contact entre les deux et Loeb finit au large. Bakkerud en profite. D'ailleurs il passe aussi Jeanney. Mais Bakkerud semble avoir un souci et les Peugeot reviennent sur lui.

Mais dans la confusion c'est Larsson qui en profite et prend la 4ème place puis la 3ème avec le tour joker. Loeb prend les pneus de la chicane de plein fouet. C'est fini pour lui. On a 3 Audi aux 3 premières places (dont une ancienne, privée). Jeanney est repassé 4ème et remonte sur Larsson mais il manque d'un tour pour passer l'Audi jaune. Il tente le tout pour le tout au dernier virage mais Larsson conserve sa 3ème place qualificiative.

Demi-finale 2 : Doran place la Mini en tête

Petter Solberg a pu réparer sa voiture (enfin ses mécanos) et la voiture est sur la grille. Kristoffersson est en pole devant Baumanis, Solberg, Eriksson, Doran et Block. Dans cette demi on retrouve Block et Doran. Va y avoir du petit-bois. Kristoffersson est en pole. Il conserve sa pole mais Solberg lui refait l'arrière et le pneu touche pour la VW. Doran sur une Mini avec le 1600 turbo (la dernière voiture du plateau avec ce petit moteur) a gagné une place et est 4ème. Baumanis suit Solberg et les deux sont dans la fumée du pneu de Kristoffersson. Le pneu ne va sans doute pas tenir toute la course.

A la mi-course le pneu a lâché. Kristoffersson fait bouchon et Baumanis passe Solberg qui le repasse, mais se fait écarter par Doran. Bauanis prend le tour joker et percute Kristoffersson à la sortie. Abandon. La VW roule sur la jante mais l'expérience de Kristoffersson fait le reste. Doran est 2nd et Solberg est 3ème, mais qualifié pour la finale. Doran passe, puis Solberg. Ken Block passe Kristoffersson qui lui rend la politesse mais sur 3 roues ce n'est pas simple. Doran l'emporte devant Solberg son ancien coéquipier et devant Ken Block qualifié pour la finale.

Finale : Ekström l'emporte et remporte la manche allemande

Bon départ de Doran mais il se fait pousser à l'extérieur. Solberg en proie a des soucis moteur s'infiltre dans le premier virage et à l'accélération. Block fait carrément l'extérieur à Solberg et Doran. Les deux Audi sont en "balade" tandis que celle de Larsson part en tonneau ! L'Audi jaune repart mais c'est finit pour Larsson. Alors que Heikkinen était en tête depuis le début, le patron Ekström le passe à l'entrée du 4ème tour. Va-t-on s'attaquer entre équipiers ? Pas certain.

Derrière la Ford Focus de Block est 3ème et voit le podium se dessiner. Solberg ne peut remonter sur Block avec ses problèmes moteurs (pas de pleine puissance). Ekström a pris le large, Heikkinen ne reviendra pas. Victoire de Ekstöm, la 3ème de sa carrière. Le public semble ravi de voir 2 Audi en tête. Block monte sur le podium. Solber engrange les points par rapport à Hansen. Doran a un peu raté sa finale mais offre une belle 5ème place à sa Mini. Larsson finit avec une Audi très abîmée après le tonneau à la 6ème place. Ekström va désormais aller sur le podium et filer très vite en DTM ! Incroyable.

Ekström fait le plein de points et repart d'Allemagne en tête du championnat WRX à égalité avec Petter Solberg avec 48 points. Heikkinen complète le podium. Loeb est le premier Français à la 6ème place. Timmy Hansen compte désormais 39 points de retard sur Solberg. Pour le vice-champion le début de la saison est rude. Au championnat constructeur, l'écurie EKS de Ekström est évidemment en tête grâce au patron et à Heikkinen. Volkwagen suit à 11 points, suivi par Peugeot Hansen deux points derrière. L'écurie de Ken Block, Hoonigan Racing est 4ème.

PositionPilotePoints
1PETTER SOLBERG CITRÖEN DS348
2MATTIAS EKSTRÖM AUDI S148
3TOOMAS HEIKKINEN AUDI S145
4JOHAN KRISTOFFERSSON VOLKSWAGEN POLO39
5ROBIN LARSSON AUDI A134
6SÉBASTIEN LOEB PEUGEOT 20830
7ANDREAS BAKKERUD FORD FOCUS RS27
8LIAM DORAN BMW MINI23
9KEVIN ERIKSSON FORD FIESTA ST23
10DAVY JEANNEY PEUGEOT 20821

Illustration : WRX

Pour résumer

Les spectateurs allemands ont été gâtés ce weekend à Hockenheim avec en parallèle une manche du DTM et une du World RallyCross. C'est pour cela que les manches qualificatives du WRX ont commencé dès vendredi.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos