par Elisabeth Studer

Volkswagen : vers une réduction de la taille du Conseil d’Administration ?

Ca bouge chez Volkswagen … le nouveau directeur général de Volkswagen, Oliver Blume souhaite réduire la taille du conseil d'administration du groupe. Selon des sources proches du dossier, c’est l’une des premières mesures qui sera prise par le nouveau dirigeant après ses prises de fonction faisant suite à sa promotion.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Volkswagen : Blume va faire la chasse au gaspi des doubles fonctions

Selon l’une des sources, le nouveau directeur général de Volkswagen estimerait nécessaire de reconsidérer certaines doubles fonctions au sein du Conseil d’Administration du groupe..

De ce fait, le nombre de sièges au conseil d'administration pourrait être réduit à huit ou neuf dans le cadre du remaniement.

A l'heure actuelle, aucune décision n’aurait été encore prise.

Notre avis, par leblogauto.com

Pour rappel, le conseil d'administration de Volkswagen était passé à 12 membres sous la direction – controversée - de son prédécesseur, Herbert Diess, auquel va succéder Blume le 1er septembre prochain.

A noter par ailleurs, que cette information voit le jour alors que la lutte de pouvoir au sein du groupe Volkswagen continue et reprend de plus belle. Les familles Porsche et Piëch, actionnaires majoritaires du groupe automobile souhaiteraient obtenir davantage de contrôle au sein du premier constructeur européen. Une stratégie intimement liée à l'approche de l'introduction en Bourse (IPO) de Porsche.

Rappelons enfin que Oliver Blume est président du directoire de Porsche AG depuis 2015. C’est un proche des familles Porsche-Piëch qui contrôlent le groupe. Au final, une « sombre » histoire de pouvoir encore une fois ?

Sources : Reuters

 

Pour résumer

Le nouveau directeur général de Volkswagen, Oliver Blume souhaite réduire la taille du conseil d'administration du groupe.
Selon des sources proches du dossier, c’est l’une des premières mesures qui sera prise par le nouveau dirigeant après ses prises de fonction.

Pour rappel, le conseil d'administration de Volkswagen était passé à 12 membres sous la direction – controversée - de son prédécesseur, Herbert Diess, auquel va succéder Blume le 1er septembre prochain.

Cette information voit le jour alors que la lutte de pouvoir au sein du groupe Volkswagen continue et reprend de plus belle.

Les familles Porsche et Piëch, actionnaires majoritaires du groupe automobile souhaiteraient obtenir davantage de contrôle au sein du premier constructeur européen. Une stratégie intimement liée à l'approche de l'introduction en Bourse (IPO) de Porsche.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.