par Elisabeth Studer

Tesla : vers un impact financier du confinement de Shanghai ?

Les investisseurs de Tesla surveilleront attentivement mercredi la publication des résultats trimestriels du constructeur américain de véhicules électriques.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Il s’interrogent tout particulièrement sur le fait que Tesla puisse maintenir son ambitieux objectif de livraison pour 2022 alors que sa Giga-factory de Shanghai doit faire face à une suspension d’activités engendrées par les mesures de confinement dans la megapole et que ses nouveaux sites rentrés opérationnelles depuis peu accélèrent lentement leur production.

Tesla : les analystes s’attendent que Covid et nouveaux sites pèsent sur les bénéfices

La suspension des activités liée au COVID-19 de l'usine de Tesla à Shanghai et les coûts de montée en puissance de nouvelles usines à Berlin et au Texas ont probablement pesé sur les bénéfices du premier trimestre du constructeur estiment les analystes.

Tesla a mieux traversé la crise de la chaîne d'approvisionnement mondiale que ses autres rivaux, affichant des livraisons et des bénéfices records pendant plusieurs trimestres. Mais son usine de Shanghai a été fermée pendant plus de trois semaines, après que la ville a mis en place des mesures de confinement pour lutter contre une augmentation des cas de COVID-19.

Tesla a toutefois repris la production dans son usine de Shanghai mardi.

Les analystes s’attendent désormais à un resserrement important de la marge brute au premier trimestre. Prévoyant ainsi un renversement par rapport à la récente série de marges élevées de Tesla.

Tesla parie sur plus 50 % de livraisons en 2021 : objectif atteignable ?

En janvier dernier, Elon Musk avait déclaré que la croissance du volume de production de Tesla dépasserait confortablement 50 % par rapport à 2021, ce qui signifie que le constructeur prévoit de livrer plus de 1,4 million de véhicules cette année.

Mais la cadence de redémarrage de Shanghai et les nouvelles structures de production désormais opérationnelles - la Giga-factory de Berlin et l’usine de Austin (Texas) - ajoutent un élément d'incertitude aux livraisons de 2022 estiment certains analystes financiers.

Les premiers véhicules Model Y de Tesla fabriqués au Texas ont été livrés à leurs heureux propriétaires lors d'un événement fastueux au début du mois mais aucun véhicule texan n'est encore répertorié sur le site Web de commande de Tesla.

Ce qui fait dire aux analystes qu’il faudra probablement un certain temps avant que l'usine texane puisse atteindre sa pleine vitesse, ce dont Elon Musk ne sait jamais caché.

Parmi les défis auxquels le constructeur doit faire face, citons notamment celui lié au lancement de la production en volume de 4680 cellules susceptibles d'être utilisées dans les véhicules produits à Austin.

Le chiffre d’affaires devrait demeurer stable

Tesla devrait enregistrer un chiffre d'affaires de 17,80 milliards de dollars pour le trimestre de janvier à mars, en hausse de plus de 70 % par rapport à l'année précédente, mais largement inchangé par rapport au trimestre précédent, si l’on en croit les données de Refinitiv, fournisseur mondial de données sur les marchés financiers.

L'estimation moyenne des analystes de Refinitiv pour Tesla est pour un bénéfice de 2,26 $ par action. C'est en hausse par rapport à 93 cents par action un an plus tôt, mais sur une base trimestrielle, il s'agit de la première baisse trimestrielle en deux ans.

Eventuel rachat de Twitter par Elon Musk : interférence avec Tesla ?

Les analystes se demandent également si Elon Musk s’exprimera mercredi sur sa proposition de 43 milliards de dollars pour acheter Twitter et s'il utilisera certaines de ses actions Tesla pour aider à financer l'accord.

Experts et investisseurs s’interrogent également de l’impact que pourrait avoir le rachat de Twitter par Musk sur sa gestion de Tesla. Déjà DG de SpaceX, le fougueux dirigeant avait précédemment déclaré qu'il partageait son temps entre Tesla et la société de fusées. "L'exécution de Twitter serait une distraction pour un DG qui a déjà une assiette pleine", a déclaré Wells Fargo dans un rapport.

Même s'il fait appel à des partenaires de capital-investissement pour son offre sur Twitter, il sera un actionnaire important de la société de médias sociaux, ce qui signifie qu'il devra probablement vendre des actions Tesla pour financer l'accord.

Musk a déclaré la semaine dernière qu'il n'était pas sûr de pouvoir acquérir Twitter et a déclaré qu'il avait un plan B si Twitter rejetait son offre.

Sources : Reuters

Pour résumer

Les investisseurs de Tesla surveilleront attentivement mercredi la publication des résultats trimestriels du constructeur américain de véhicules électriques.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.