par Elisabeth Studer

Allemagne : la réduction d’impôts sur les carburants bénéficie avant tout aux pétroliers

Le gouvernement allemand a l'intention de renforcer la loi antitrust du pays, craignant que les compagnies pétrolières ne répercutent sur les consommateurs une réduction d'impôt sur les carburants. Une déclaration émanant tout droit du ministre allemand de l'Economie, Robert Habeck.
Pour rappel, le gouvernement allemand a réduit les taxes sur les carburants de juin à fin aout août dans le cadre d'un plan mis en place pour aider les citoyens d’outre Rhin à faire face à la hausse des prix de l'énergie, exacerbée par la guerre de la Russie contre l'Ukraine.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

La réduction d’impôts profite avant tout aux compagnies pétrolières

L'écart entre les prix à la pompe et les prix du pétrole brut ont fortement augmenté, a déclaré Robert Habeck au magazine allemand « Der Spiegel » .

Ajoutant que ce « contre quoi de nombreux experts avaient mis en garde s'est réalisé : les compagnies pétrolières empochent les bénéfices, les consommateurs ne ressentent rien de la réduction d'impôt ».

L’Allemagne veut donner plus de pouvoirs à l'Office fédéral des cartels

Le ministre a par ailleurs déclaré qu’il souhaitait accroître les pouvoirs de l'Office fédéral des cartels et introduire une loi antitrust « taillée à la serpe ».

L'autorité antitrust devrait, par exemple, être en mesure d'accéder à davantage de données des sociétés pétrolières afin de mieux comprendre leurs pratiques de tarification. En outre, il devrait devenir plus facile de rogner les bénéfices lorsque les entreprises abusent de leur pouvoir de marché.

En dernier recours, il devrait également être possible de démanteler des entreprises. Mais réformer la législation prendra du temps et ne constitue pas une mesure à court terme pour faire face aux prix actuels des compagnies pétrolières, a ajouté Robert Habeck.

Une remise sur le carburant controversée

La remise sur le carburant mise en place par le gouvernement allemand a été controversée depuis le début, et de nombreux chercheurs et ONG ont exprimé leur opposition pour diverses raisons.

Parmi les principaux griefs mis en avant : la mesure encouragerait une plus grande utilisation des combustibles fossiles , ciblerait les consommateurs à revenu moyen à élevé et permettrait aux compagnies pétrolières de réaliser des bénéfices exceptionnels .

Les entreprises affirment quant à elles que les coûts d'approvisionnement élevés dus à la situation tendue sur les marchés mondiaux sont responsables du fait que les prix de l'essence ne baissent pas comme prévu.

Sources : Der Spiegel, Presse allemande

 

Pour résumer

Le gouvernement allemand a l'intention de renforcer la loi antitrust du pays, craignant que les compagnies pétrolières ne répercutent sur les consommateurs une réduction d'impôt sur les carburants. Une déclaration émanant tout droit du ministre allemand de l'Economie, Robert Habeck.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.