par Joest Jonathan Ouaknine

Xu Lang: la Transorientale endeuillée

Voici sans doute l'une des dernières images de Xu Lang. Il sourit jusqu'aux oreilles et pour cause: lundi soir, il était 4e au provisoire de la Transorientale, une position inédite pour un Chinois en rallye-raid.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Xu Lang (à ne pas confondre avec son homonyme, pilote Mitsu Groupe N en IRC) a débuté en rallye à 24 ans, en 1990. En 2005, il participe à son premier "Dakar" et l'année suivante, il termine 19e, un première pour une Chinois. Il se fait remarquer pour son coup de volant et son professionnalisme.

Il aurait du disputer le Dakar 2008 sur un Nissan-Zhengzhou officiel, préparé par Dessoude (ci-dessous.)

L'épreuve est annulée, mais Xu rebondit en Transorientale, où Nissan-Zhengzhou a dépêché toute une armada. Le constructeur, leader en Chine, veut capitaliser sur l'évènement et Xu se retrouve propulsé au rang de star.

Mardi, alors qu'il est 4e, il voit un véhicule enlisé. Il s'arrête et utilise un treuil pour le sortir. Mais le corde n'est pas assez bien attachée à son véhicule et elle percute violemment le visage de Xu. Le co-pilote du véhicule enlisé est un chirurgien et très vite, un hélicoptère évacue Xu à Orenbourg. Il est mort mercredi matin de ses blessures.

A lire également:

Les picks-ups DongFeng-Nissan à l'assaut des pays émergeant

Après les voitures Chinoises, les pilotes de F1 Chinois?

Pour résumer

Voici sans doute l'une des dernières images de Xu Lang. Il sourit jusqu'aux oreilles et pour cause: lundi soir, il était 4e au provisoire de la Transorientale, une position inédite pour un Chinois en rallye-raid.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.