par Joest Jonathan Ouaknine

Volkswagen songe à assembler des voitures au Rwanda

Suite de la tournée Africaine de Volkswagen. Après le Kenya, le constructeur est au Rwanda. A Kigali, ils exposent leur projet d'assemblage au président Paul Kagame.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Suite de la tournée Africaine de Volkswagen. Après le Kenya, le constructeur est au Rwanda. A Kigali, ils exposent leur projet d'assemblage au président Paul Kagame.

Petit pays enclavé de 12 millions d'habitants, le Rwanda est tristement célèbre pour le génocide qui a eu lieu dans les années 90. Aujourd'hui, le pays se veut économiquement dynamique. La locomotive, ce sont des start-ups qui créent des applications pour smartphones. Le projet de Volkswagen tourne d'ailleurs autour d'une application d'auto-partage et de covoiturage. Les véhicules utilisés seraient assemblés sur place, dans un site respectueux de l'environnement.

Un memorandum est ainsi cosigné par le président Paul Kagame, le responsable du développement, Francis Gatare, le président de Volkswagen, Herbert Diess et celui de Volkswagen South Africa, Thomas Schäfer. Gag : Diess n'a pas changé de costume depuis sa visite kenyane.

Le Rwanda n'a pas de tradition de construction automobile. Pour autant, il est important d'y prendre de court les Français ou les Chinois. Après le Kenya, le Nigeria et l'Algérie, Volkswagen continue de poser ses pions en Afrique. L'usine rwandaise fera a priori de l'assemblage de kits, sans doute avec des volumes très modestes. La présence de Schäfer est un indice sur le type de véhicule qui y serait assemblé : des Polo Vivo, comme au Kenya.

Source :

Volkswagen

Pour résumer

Suite de la tournée Africaine de Volkswagen. Après le Kenya, le constructeur est au Rwanda. A Kigali, ils exposent leur projet d'assemblage au président Paul Kagame.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.