Accueil Actualités Entreprise L’assemblage de la Polo débute au Kenya

L’assemblage de la Polo débute au Kenya

169
0
PARTAGER

C’est un grand jour au Kenya. Le président Kenyan, H.E. Uhuru Kenyatta et celui de Volkswagen, Herbert Diess, ont assisté à l’assemblage de la toute première Polo Vivo, à Thika.

Le Kenya est l’un des pays les plus riches d’Afrique sub-saharienne. Pour autant, seuls 9 Kenyans sur 1 000 possèdent une voiture. Il existe donc un fort potentiel ; de quoi aiguiser l’appétit des constructeurs. Près de la moitié des voitures vendues dans le pays sont assemblées sur place ; les importations étant surtaxées. D’ailleurs, dans les années 60-70, Volkswagen y a assemblé des Coccinelle, puis des Combi.

En septembre, un accord est conclu entre Volkswagen, sa filiale Sud-africaine et l’assembleur KVM (Kenya Vehicle Manufacturer.) Sous le parrainage de la présidence kenyane. Volkswagen South Africa fournit les kits et il forme les ouvriers de KVM. De son côté, KVM doit jouer du tournevis. Dans un premier temps, ce sont des Polo Vivo (des Polo de la quatrième génération refliftées) qui sortiront du site de Thika. L’objectif est d’assembler 1 000 véhicules par an. Ensuite, Volkswagen rêve de porter la production à 5 000 unités. D’autres véhicules rejoindraient la Polo Vivo et surtout, il y aurait davantage de valeur ajoutée locale. D’ailleurs, KVM s’est réservé de la place pour d’éventuels développements futurs. Kenyatta, lui, souhaiterait bâtir une industrie automobile kenyane.

Signalons que Volkswagen possède un projet similaire d’implantation à Relizane, en Algérie, aux côtés de la SOVAC.

Source :
Volkswagen

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz