par Elisabeth Studer

VIA Motors (VE utilitaires) racheté par Ideanomics

Ça bouge en Bourse dans le domaine des véhicules électriques, le secteur ayant le vent en poupe compte-tenu des nouvelles réglementations contraignant de plus en plus les constructeurs à abandonner les moteurs thermiques.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Ideanomics, société de technologie financière, a annoncé lundi qu'elle allait acquérir VIA Motors International dans le cadre d'une opération en actions qui valoriserait la société de véhicules utilitaires électriques à environ 630 millions de dollars.

VIA Motors détenteur de 25 % de l’entité

Ideanomics offrira 162 millions d'actions aux actionnaires de VIA Motors International, lequel devrait détenir environ 25% de l'entité combinée, ont indiqué les sociétés dans un communiqué conjoint.

"Ideanomics émet séparément 50 millions de dollars de billets convertibles garantis à VIA Motors pour financer sa croissance, et qui seront soumis à un ajustement du prix d'achat", ont-ils déclaré. Ajoutant que VIA Motors était éligible à une contrepartie potentielle pouvant aller jusqu'à 180 millions de dollars, qui serait versée en actions d'Ideanomics.

Le dirigeant de VIA Motors, Bob Purcell, conservera son rôle de leader et la société fonctionnera comme une unité commerciale distincte relevant du chef de la direction d'Ideanomics, Alf Poor.

Les constructeurs de VE sur le devant de la scène

L'acquisition intervient alors que plusieurs constructeurs automobiles mettent désormais les bouchées doubles pour développer des véhicules électriques après que la Chine, l'Europe et d'autres pays et régions aient imposé des émissions de carbone plus faibles.

Ideanomics, basée à New York, opère quant à elle en tant que société de technologie financière. Son unité Mobile Energy Global aide les opérateurs de flotte commerciale à se procurer des véhicules électriques.

Notre avis, par leblogauto.com

VIA Motors est une société américaine de développement et de fabrication de véhicules électriques fondée en 2010. Elle a commencé en convertissant des véhicules GM en hybrides rechargeables, mais produit désormais des véhicules utilitaires entièrement électriques pour les gestionnaires de flottes.

Un grand nombre de startups de véhicules électriques à croissance rapide ont profité de l'essor des marchés des capitaux au cours des 12 derniers mois, soit par le biais d’introduction en Bourse, soit via une fusion avec des sociétés d'acquisition spécialisées, la dernière en date étant le dossier Rivian soutenu par Amazon.

Pour résumer

Ça bouge en Bourse dans le domaine des véhicules électriques, le secteur ayant le vent en poupe compte-tenu des nouvelles réglementations contraignant de plus en plus les constructeurs à abandonner les moteurs thermiques.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.