Accueil Rivian Rivian prépare son introduction en bourse (IPO)

Rivian prépare son introduction en bourse (IPO)

0
8
PARTAGER

Le constructeur de véhicules électriques Rivian a annoncé qu’il avait déposé des documents confidentiels auprès des régulateurs pour une introduction en Bourse (IPO). Ouvrant la voie à des débuts prometteurs sur le marché en fin d’année, alors que les opérations de ce type remportent un vif succès ces derniers mois aux US.

Rivian vise 70-80 milliards de dollars de valorisation lors de son IPO

Rivian, qui compte Amazon, Soros Fund Management et le célèbre établissement financier BlackRock parmi ses principaux investisseurs, vise une valorisation d’environ 70-80 milliards de dollars au moment de son introduction en bourse, selon deux sources proches du dossier.

Le cas échéant, le constructeur serait alors dotée d’une capitalisation boursière plus importante que celle de General Motors, le plus grand constructeur automobile américain.

Il serait toutefois encore éclipsé par Tesla qui se vante de disposer d’une capitalisation boursière de près de 700 milliards de dollars et envisage actuellement de commercialiser un pick-up qui concurrencerait Rivian. Reste toutefois que la firme d’Elon Musk vient de retarder le lancement du modèle, certains tablant même sur un abandon pur et simple du projet.

Une introduction en Bourse prévue pour être en haut de l’affiche

L’introduction en bourse de Rivian devrait être en tête de la liste des introductions en bourse aux États-Unis, qui ont jusqu’à présent levé un record de plus de 225 milliards de dollars cette année, selon les données de Dealogic.

Un certain nombre de grands noms, dont le géant chinois du covoiturage Didi Global covoiturage , le géant sud-coréen du commerce électronique Coupang et l’échange de crypto-monnaie Coinbase Global ont déjà profité de une activité record sur les marchés des capitaux cette année et ont introduit leurs actions sur les bourses américaines.

La société est l’une des startups US les mieux financées. Depuis début 2019, elle a levé 10,5 milliards de dollars, dont 2,5 milliards de dollars en juillet dans le cadre d’un tour de table mené par Amazon et Ford.

Stratégie à deux volets

Au début du mois d’août, Reuters a indiqué que le constructeur était en pourparlers pour investir au moins 5 milliards de dollars dans une nouvelle usine près de Fort Worth, au Texas.

Rivian poursuit actuellement une stratégie à deux volets : construire des camionnettes de livraison électriques pour Amazon, tout en développant une marque de camionnettes et de SUV électriques destinée aux particuliers aisés.

Amazon a commandé 100 000 camionnettes de livraison électriques de Rivian dans le cadre de ses efforts menés pour réduire son empreinte carbone.

Le Covid retarde le lancement de ses véhicules

Cette année, cependant, n’a pas été sans défis pour Rivian, car son DG Scaringe a déclaré en juillet aux clients que la pandémie avait retardé le lancement de ses véhicules.

Naissance d’une multitude de startups dédiées aux VE

Outre Rivian, une multitude de startups de véhicules électriques dotées d’une croissance rapide ont profité du boom des marchés des capitaux au cours des 12 derniers mois, en particulier avec la montée en puissance des sociétés d’acquisition à vocation spéciale (SPAC).

Des entreprises comme Lucid Motors, Nikola, Fisker et Lordstown Motors ont toutes choisi cette méthode financière pour entrer en Bourse.

Notre avis, par leblogauto.com

Rivian a défrayé la chronique en présentant son pick-up électrique R1T et son RUV R1S fin 2018. Deux ans et demi ont passé, et la start-up n’est pas restée inactive : finalisation de ces deux modèles, entrée au capital d’Amazon et Ford, conception d’un fourgon de livraison pour Amazon, livraison et tests des premiers exemplaires de ce fourgon depuis quelques semaines. Une activité qui fait de Rivian une des start-ups les plus en vues.

Le constructeur n’a pas fourni de plus amples détails sur ses projets d’introduction en bourse vendredi. Il devrait pour la première fois lever le voile sur ses finances dans un dossier public dans les semaines à venir.

Sources : Reuters, Rivian

A lire également :

. Rivian Automotive, la véritable menace pour Tesla ?

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Rivian prépare son introduction en bourse (IPO)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
zeboss
Invité

Ce qui est remarquable avec les VE c’est l’arrivée d’une foultitude de nouveaux entrants aux dents longues (comme aux débuts de l’automobile fin XIX), un peu aussi comme lors de la libéralisation de certains marchés et au final il en restera combien ?
La sélection naturelle ou la prise de risques déconcentrées telle Ford qui investit presque plus dans une nouvelle entité plutôt que dans son propre développement… Donc RIvian sera un jour ou l’autre une branche (une marque) du groupe Ford…
On ouvre les paris…

Emmanuel
Invité
@zeboss « Donc RIvian sera un jour ou l’autre une branche (une marque) du groupe Ford… On ouvre les paris… » avec une entreprise cotée en bourse, surtout en mode startup de l’automobile ça risque d’être excessivement coûteux pour Ford d’en prendre les rênes. Parce que l’article parle d’une valorisation à 70-80 milliards, soit bien plus que nombre de constructeurs produisant et vendant des véhicules dans des usines leurs appartenant. je ne suis pas joueur, donc ma mise ne dépassera pas un bière fraiche, mais je ne crois absolument pas à Ford absorbant Rivian dans un futur proche et même à 10… Lire la suite >>
Klogul
Invité

les cotations de start up ne sont pas corrole a la « vrai » valeur et clair les constructeurs « classique » prennent le virage bien mieux et plus rapidemebt que vos predictions ( il suffit de regarder l avalanche de nouveaute a venir d ici 3/5ans)

Emmanuel
Invité

Mais si la cotation de la startup atteint 70 milliards, comment Ford dont la cotation ne dépasse pas 60 milliards pourrait avaler la startup ?
et c’est bien là l’objet du pari de @zeboss
donc, j’augmente ma mise à 2 bières … que ça n’arrivera pas !

Klogul
Invité

Sauf que cette cotation qui se base sur pas grand chose de reel va evoluer avec le temps et pas forcement dans le bon sens.

Donc oui on en reparle dans 10ans

zeboss
Invité
@emmanuel : Ford a investi dans Rivian, il est donc actionnaire. A partir de là, personne ne sait vraiment quelle part des votes possède Ford (et Amazon). Donc la « valorisation » c’est pour le marché ouvert, le reste est laissé au propre comme au figuré à la fluctuation des marchés. Je doute que les financiers de Ford ouvre la porte à un concurrent qui au final pourrait faire une OPA si on compare les « valorisations ». Ensuite, faut il que pour être valorisé à un tel niveau présenter des résultats en adéquation ou des promesses de résultats. Avec un capital qui est… Lire la suite >>
Elisabeth S
Invité

Bien vu et résumé zeboss 😉

Malco
Invité

Et bien… Le monde ne manque pas de gens joueurs avec de l’argent de côté on dirait.
Pour une boîte qui a déjà englouti plus de 10 milliards $ et n’a toujours rien commercialisé, c’est pas mal.

wpDiscuz